Capitale de l'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La capitale de l'Italie est actuellement Rome. Cependant, cela n'a pas toujours été le cas et, au cours de l'Histoire, plusieurs villes ont été capitale de l'Italie.

Résumé[modifier | modifier le code]

Période Ville Commentaire
Avant 1861 N. A. Nombreux États.
1861-1865 Turin Unification de l'Italie comme Royaume d'Italie.
1865-1870 Florence
1870-1943 Rome
1943-1945 Rome de jure
Salerne de facto
Salò de facto (République sociale italienne)
Depuis 1943 Rome Capitale du Royaume d'Italie, qui a alors rejoint les Alliés, puis de la République italienne.

Chronologie détaillée[modifier | modifier le code]

Avant l'unification (avant 1861)[modifier | modifier le code]

Le Royaume d'Italie (1861-1946)[modifier | modifier le code]

La capitale du Royaume d'Italie fut d'abord Turin lorsque l'Italie est unifiée en 1861, puis c'est la ville de Florence en 1865 qui se voit attribuer ce rôle. Rome ne devint la capitale définitive du royaume qu'en 1871[1].

La République sociale italienne (1943-1945)[modifier | modifier le code]

De jure la capitale était toujours Rome mais plusieurs importants ministères étaient situé dans la ville de Salò qui donne son nom informel au régime : la République de Salò.

La République italienne (depuis 1946)[modifier | modifier le code]

Rome est la capitale de la République italienne.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ilaria Porciani, « Fêtes et célébrations dans les trois capitales italiennes », Publication de la Sorbonne,‎ (lire en ligne)