Capability Maturity Model

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Capability Maturity Model (CMM) est une approche interdisciplinaire d'ingénierie des systèmes couvrant les compétences et processus techniques et managériaux. Il vise à rendre prévisibles les délais, coûts et qualité des projets, à l'origine des projets de développement logiciel.

Historique[modifier | modifier le code]

Le CMM a été créé à la demande du Département de la Défense des États-Unis par Watts Humphrey, du Software Engineering Institute de l'Université Carnegie-Mellon[1]. Progressivement étendu à des domaines autres que le développement logiciel, le CMM a connu plusieurs déclinaisons, finalement intégrées en 2001 sous le nom de Capability Maturity Model Integration (CMMi)[2].

Niveaux de maturité[modifier | modifier le code]

Le modèle postule que les équipes d'ingénierie vont gagner en compétences selon 5 niveaux de difficulté croissante[3] :

  1. initial : la gestion du projet est peu formalisée, réactive et dépend fortement des individus ;
  2. reproductible : on est en capacité d'élaborer des plans et d'en assurer le suivi ;
  3. défini : le processus de construction des plans est bien compris et maîtrisé ;
  4. géré (ou encadré) : les performances du processus de développement deviennent mesurables et prévisibles ;
  5. optimisant (optimizing) : le processus entre dans une boucle d'amélioration continue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Watts S. Humphrey, « Characterizing the software process: a maturity framework », IEEE Software, vol. 5, no 2,‎ , p. 73–79 (ISSN 1937-4194, DOI 10.1109/52.2014)
  2. Richard. Basque, CMMI : un itinéraire fléché vers le Capability Maturity Model Integration : version 1.2, Dunod, (ISBN 978-2-10-049711-9 et 2-10-049711-1, OCLC 174100607, lire en ligne)
  3. Watts S. Humphrey, Managing the software process, Addison-Wesley, (ISBN 0-201-18095-2 et 978-0-201-18095-4, OCLC 18960938, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]