Cap Fagnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Cap Fagnet.

Le Cap Fagnet est le point le plus haut de la Côte d'Albâtre, il offre un panorama saisissant sur la mer, les falaises, le port et la ville de Fécamp. Il culmine à 105 m et était autrefois dénommé le « Heurt de Fécamp ». Il est actuellement occupé par un sémaphore de la marine nationale. Du Cap Fagnet, la vue s'étend jusqu'à Étretat.

Ce fut notamment un site stratégique à travers les âges avec, d'une part, son oppidum gaulois, dont le fossé est encore visible et, d'autre part, le fort Baudouin, pendant les guerres de religion, qui fut détruit au XVIe siècle.

D'imposants blockhaus de l'organisation Todt pour le mur de l'Atlantique sont toujours accessibles en visites guidées, dont l'embase de l'imposant radar allemand Mammut[1] FuMO51 sur abri type V 143 de la Kriegsmarine[2].

La falaise se caractérise dans le paysage par le profil de la chapelle Notre-Dame du Salut[3] construite par les marins, et depuis 2006, le parc éolien.

La falaise est un site touristique majeur pour la ville de Fécamp, elle abrite également une réserve ornithologique[4] et est traversée par le GR 21 qui surplombe les falaises.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Divers[modifier | modifier le code]

"Cap Fagnet" est le nom d'un bateau de sauvetage de la SNSM de Fécamp.[5] C'est également le nom d'un chalutier qui était basé à Fécamp.[6]

En été, le cap est desservi depuis le centre ville par une ligne de mini-bus[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Mur de l'Atlantique - Der Atlantikwall – Les stations radar – Mammut FuMO 51 sur abri type V 143 (Kriegsmarine) », sur users.skynet.be.
  2. (de) Photos des restes des ouvrages du mur de l'Atlantique à Cap Fagnet, sur atlantikwall-frankreich.de.
  3. « La chapelle Notre Dame du Salut », sur ecoles.ac-rouen.fr.
  4. Groupe ornithologique normand, « La Réserve du Cap Fagnet à Fécamp (76) », sur gonm.org.
  5. « Les sauveteurs en mer de Fécamp, des bénévoles prêts 7j/7 », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne)
  6. « La pêche à la morue à Terre-Neuve et les armateurs », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « À Fécamp, la navette estivale Keolis redémarre », www.paris-normandie.fr,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :