Cao lan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cao lan
Pays Viêt Nam
Région Province de Tuyên Quang, Province de Bắc Kạn, Province de Thái Nguyên
Nombre de locuteurs 169 000 (2009, avec les San Chây)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mlc
IETF mlc

Le cao lan est une langue tai-kadai, parlée dans le nord du Viêt Nam.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Les locuteurs du cao lan résident essentiellement dans les provinces de Tuyên Quang, de Bắc Kạn et de Thái Nguyên. Ils font partie d'une minorité officiellement reconnue, les Cao Lan-San Chây, qui regroupe en fait deux populations différentes. Les San Chây parlent une forme de chinois. De nombreux San Chây connaissent l'écriture chinoise qui est parfois aussi utilisée par des Cao Lan pour noter leur langue tai[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le tày tac appartient au sous-groupe des langues tai centrales, rattaché aux langues tai au sein de la famille tai-kadai.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le cao lan ne compte que cinq tons, un nombre peu élevé pour une langue tai. Deux des tons n'apparaissent que dans des syllabes se terminant par une consonne [p], [t] ou [k][3].

Ton Valeur Exemple[4] Traduction
1 42 phon42 pluie
2 31 na31 champ humide
3 35 hɛu35 dent
4 45 pɔt45 poumon
5 34 mot34 fourmi


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Gregerson et Edmondson 1998, pp. 151-152.
  3. Gregerson et Edmondson 1998, pp. 151.
  4. Exemples pris de Gregerson et Edmondson, 1998, p. 154.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Kenneth J. Gregerson, Jerold A. Edmondson, 1998, Some puzzles in Cao Lan, dans S. Burusphat (éditeur) The International Conference on Tai Studies, pp. 151-164, Bangkok, Institute of Language and Culture for Rural Development, Mahidol University.

Liens externes[modifier | modifier le code]