Canva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canva
logo de Canva
Logo de Canva.

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Melanie Perkins, Clifford Obrecht et Cameron Adams
Siège social SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web https://www.canva.com

Canva est une plate-forme de conception graphique qui permet aux utilisateurs de créer des graphiques, des présentations, des affiches, des documents et d'autres contenus visuels sur les médias sociaux.

Les utilisateurs ont accès à un catalogue de modèles, peuvent modifier les conceptions et télécharger leurs propres photographies via une interface en glisser-déposer.

La plate-forme est gratuite mais propose des abonnements payants pour des fonctionnalités supplémentaires. Les utilisateurs peuvent également acheter des produits physiques, via l'impression ou l'expédition.

Réussite entrepreneuriale, en juin 2020, Canva lève 60 millions de dollars pour une valorisation de 6 milliards de dollars[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La société est créée à Sydney en Australie par Melanie Perkins (en) et Clifford Obrecht qui se sont connus à l'université. Melanie Perkins en parallèle de ses études, donne des cours à d'autres étudiants sur l'utilisation de logiciels de graphisme (Photoshop, Illustrator...)[3]. Devant la complexité de ceux-ci et l'obligation d'installer le logiciel sur son ordinateur, elle a l'idée de développer une application en ligne et facile d'utilisation[3]. En 2008, nait Fusion Books, une application qui permet de créer facilement les albums de promo publiés chaque année par les universités[3]. Le produit connait un succès rapide en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans les grandes écoles en France où un étudiant français ayant participé à son développement l'a fait connaitre[3].

En 2012, Cameron Adams, un ancien de Google qui a travaillé sur le développement de Google Wave, s'associe aux deux fondateurs[3].

Le produit se développe et en 2013, la société lève 3 millions de dollars auprès de capital riskeurs de la Silicon Valley[3]. Le nom Fusion Books est abandonné — le nom Books (livres) est jugé trop réducteur à la suite des développements et nouvelles possibilités offertes par l'application — et s'appelle alors Canvas Chef avant peu de temps après de prendre son nom actuel de Canva[3].

Dès 2014, l'application compte 600 000 utilisateurs et plus de 3,5 millions de designs ont été créés[3].

En 2021, l'entreprise emploie 1600 personnes, principalement à Sydney où se trouve son siège dans le quartier de Surry Hills mais aussi à San Francisco, Austin, Manille et Pékin[3]. Elle revendique plus de 55 millions d'utilisateurs[3].

Elle fait l'acquisition de Zeetings, société australienne créatrice d'un outil de présentation interactive, concurrent de PowerPoint de Microsoft[3].

En 2020, les revenus de Canva s'élevaient à 316 millions d'euros soit une hausse de 130% par rapport à 2019[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Crystal Tse, Katie Roof, Gillian Tan et Yoolim Lee, « Australia’s Canva Startup Almost Doubles Valuation to $6 Billion » [« L'entreprise australienne Canva double presque de valeur atteignant 6 milliards de dollars »], sur bloomberg.com, Bloomberg, (consulté le ).
  2. (en) Jordan Crook, « Canva, now valued at $3.2 billion, launches an enterprise product » [« Canva, valant maintenant 3,2 milliards de dollars, lance un produit d'entreprise »], sur techcrunch.com, Tech Crunch, (consulté le ).
  3. a b c d e f g h i j k et l Gregory Plesse, « Canva, la pépite australienne qui affole la planète tech », Les Échos,‎ .