Canton du Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton du Perche
Canton du Perche
Situation du canton du Perche dans le département de Loir-et-Cher.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement(s) Blois (2)
Vendôme (48)
Bureau centralisateur Savigny-sur-Braye
Conseillers
départementaux
Florence Doucet
Bernard Pillefer
2015-2021
Code canton 41 09
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 23 196 hab. (2016)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Superficie 939,01 km2
Subdivisions
Communes 50

Le canton du Perche est un canton français du département de Loir-et-Cher dans la région naturelle du Perche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de Loir-et-Cher entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Loir-et-Cher, le nombre de cantons passe ainsi de 30 à 15.

Le canton du Perche est formé de communes des anciens cantons de Mondoubleau (14 communes), de Savigny-sur-Braye (7 communes), de Droué (12 communes), de Morée (13 communes), de Selommes (2 communes) et d'Ouzouer-le-Marché (2 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 48 communes incluses dans l'arrondissement de Vendôme et deux dans celui de Blois. Le bureau centralisateur est situé à Savigny-sur-Braye.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton du Perche comprend cinquante communes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Savigny-sur-Braye
(bureau centralisateur)
41238 CA Territoires Vendômois 2 097 (2014)
Arville 41005 CC des Collines du Perche 70 (2014)
Baillou 41012 CC des Collines du Perche 251 (2014)
Beauchêne 41014 CC des Collines du Perche 182 (2014)
Bonneveau 41020 CA Territoires Vendômois 486 (2014)
Bouffry 41022 CC du Perche et Haut Vendômois 144 (2014)
Boursay 41024 CC des Collines du Perche 181 (2014)
Brévainville 41026 CC du Perche et Haut Vendômois 171 (2014)
Busloup 41028 CC du Perche et Haut Vendômois 432 (2014)
Cellé 41030 CA Territoires Vendômois 239 (2014)
La Chapelle-Enchérie 41037 CC du Perche et Haut Vendômois 204 (2014)
La Chapelle-Vicomtesse 41041 CC du Perche et Haut Vendômois 180 (2014)
Chauvigny-du-Perche 41048 CC du Perche et Haut Vendômois 227 (2014)
Choue 41053 CC des Collines du Perche 529 (2014)
Cormenon 41060 CC des Collines du Perche 707 (2014)
Danzé 41073 CA Territoires Vendômois 709 (2014)
Droué 41075 CC du Perche et Haut Vendômois 990 (2014)
Épuisay 41078 CA Territoires Vendômois 799 (2014)
Fontaine-les-Coteaux 41087 CA Territoires Vendômois 356 (2014)
Fontaine-Raoul 41088 CC du Perche et Haut Vendômois 213 (2014)
La Fontenelle 41089 CC du Perche et Haut Vendômois 194 (2014)
Fortan 41090 CA Territoires Vendômois 283 (2014)
Fréteval 41095 CC du Perche et Haut Vendômois 1 149 (2014)
Le Gault-du-Perche 41096 CC des Collines du Perche 323 (2014)
Lignières 41115 CC du Perche et Haut Vendômois 400 (2014)
Lisle 41116 CC du Perche et Haut Vendômois 195 (2014)
Moisy 41141 CC du Perche et Haut Vendômois 346 (2014)
Mondoubleau 41143 CC des Collines du Perche 1 452 (2014)
Morée 41154 CC du Perche et Haut Vendômois 1 100 (2014)
Oigny 41165 CC des Collines du Perche 93 (2014)
Ouzouer-le-Doyen 41172 CC du Perche et Haut Vendômois 238 (2014)
Pezou 41175 CC du Perche et Haut Vendômois 1 115 (2014)
Le Plessis-Dorin 41177 CC des Collines du Perche 175 (2014)
Le Poislay 41179 CC du Perche et Haut Vendômois 194 (2014)
Rahart 41186 CA Territoires Vendômois 306 (2014)
Renay 41187 CC du Perche et Haut Vendômois 163 (2014)
Romilly 41193 CC du Perche et Haut Vendômois 180 (2014)
Ruan-sur-Egvonne 41196 CC du Perche et Haut Vendômois 94 (2014)
Saint-Agil 41197 CC des Collines du Perche 270 (2014)
Saint-Avit 41202 CC des Collines du Perche 102 (2014)
Saint-Firmin-des-Prés 41209 CA Territoires Vendômois 857 (2014)
Saint-Hilaire-la-Gravelle 41214 CC du Perche et Haut Vendômois 702 (2014)
Saint-Jean-Froidmentel 41216 CC du Perche et Haut Vendômois 516 (2014)
Saint-Marc-du-Cor 41224 CC des Collines du Perche 186 (2014)
Sargé-sur-Braye 41235 CC des Collines du Perche 1 056 (2014)
Souday 41248 CC des Collines du Perche 519 (2014)
Sougé 41250 CA Territoires Vendômois 475 (2014)
Le Temple 41254 CC des Collines du Perche 179 (2014)
La Ville-aux-Clercs 41275 CA Territoires Vendômois 1 298 (2014)
Villebout 41277 CC du Perche et Haut Vendômois 137 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 23 464 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Florence Doucet   UDI Ancienne fonctionnaire au Conseil Général, Choue
2015 en cours Bernard Pillefer   UDI Maire de Fréteval
Ancien conseiller général du Canton de Morée (2008-2015)
Vice-Président du Conseil Départemental chargé des routes, des infrastructures et du très haut débit

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Florence Doucet et Bernard Pillefer (Union de la Droite, 45,63 %) et Laurence Anchyse et Marc-Antoine Andréani (FN, 30,22 %). Le taux de participation est de 53,58 % (9 667 votants sur 18 042 inscrits)[5] contre 53,42 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Florence Doucet et Bernard Pillefer (Union de la Droite) sont élus avec 65,96 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,97 % (5 814 voix pour 9 738 votants et 18 042 inscrits)[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]