Canton du Mézenc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton du Mézenc
Canton du Mézenc
Situation du canton du Mézenc dans le département de Haute-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement(s) Le Puy-en-Velay (19)
Yssingeaux (2)
Bureau centralisateur Le Chambon-sur-Lignon
Conseillers
départementaux
Philippe Delabre
Nathalie Rousset
2015-2021
Code canton 43 08
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 11 311 hab. (2016)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Superficie 481,82 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton du Mézenc est un canton français du département de la Haute-Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Haute-Loire entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 17 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Haute-Loire, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19.

Le canton du Mézenc est formé de communes des anciens cantons de Le Monastier-sur-Gazeille (11 communes), de Tence (2 communes), de Fay-sur-Lignon (6 communes) et de Saint-Julien-Chapteuil (2 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 19 communes incluses dans l'arrondissement du Puy-en-Velay et deux dans celui d'Yssingeaux. Le bureau centralisateur est situé au Chambon-sur-Lignon.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton du Mézenc comprend les vingt-et-une communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Chambon-sur-Lignon
(bureau centralisateur)
43051 CC du Haut-Lignon 2 483 (2016)
Alleyrac 43004 CC Mézenc-Loire-Meygal 116 (2016)
Chadron 43047 CC Mézenc-Loire-Meygal 272 (2016)
Champclause 43053 CC Mézenc-Loire-Meygal 199 (2016)
Chaudeyrolles 43066 CC Mézenc-Loire-Meygal 101 (2016)
Les Estables 43091 CC Mézenc-Loire-Meygal 330 (2016)
Fay-sur-Lignon 43092 CC Mézenc-Loire-Meygal 368 (2016)
Freycenet-la-Cuche 43097 CC Mézenc-Loire-Meygal 106 (2016)
Freycenet-la-Tour 43098 CC Mézenc-Loire-Meygal 99 (2016)
Goudet 43101 CC Mézenc-Loire-Meygal 59 (2016)
Lantriac 43113 CC Mézenc-Loire-Meygal 1 931 (2016)
Laussonne 43115 CC Mézenc-Loire-Meygal 1 009 (2016)
Mazet-Saint-Voy 43130 CC du Haut-Lignon 1 114 (2016)
Le Monastier-sur-Gazeille 43135 CC Mézenc-Loire-Meygal 1 790 (2016)
Montusclat 43143 CC Mézenc-Loire-Meygal 144 (2016)
Moudeyres 43144 CC Mézenc-Loire-Meygal 104 (2016)
Présailles 43156 CC Mézenc-Loire-Meygal 126 (2016)
Saint-Front 43186 CC Mézenc-Loire-Meygal 401 (2016)
Saint-Martin-de-Fugères 43210 CC Mézenc-Loire-Meygal 218 (2016)
Salettes 43231 CC Mézenc-Loire-Meygal 138 (2016)
Les Vastres 43253 CC Mézenc-Loire-Meygal 203 (2016)

En 2014, la population municipale du canton était de 11 443 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Philippe Delabre   DVD Maire de Saint-Front, Président de la Communauté de communes du Mézenc
2015 en cours Nathalie Rousset   DVD Ancienne conseillère municipale du Chambon-sur-Lignon

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Philippe Delabre et Nathalie Rousset (Union de la Droite, 45,13 %) et Bernard Cheynel et Renée Vaggiani (PS, 34,39 %). Le taux de participation est de 51,55 % (5 229 votants sur 10 143 inscrits)[5] contre 53,67 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Philippe Delabre et Nathalie Rousset (Union de la Droite) sont élus avec 56,76 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,93 % (2 645 voix pour 5 166 votants et 10 143 inscrits)[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]