Canton du Haut-Grésivaudan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton du Haut-Grésivaudan
Canton du Haut-Grésivaudan
Situation du canton du Haut-Grésivaudan dans le département de Isère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Grenoble
Bureau centralisateur Pontcharra
Conseillers
départementaux
Christophe Engrand
Martine Kohly
2015-2021
Code canton 38 13
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 43 408 hab. (2016)
Densité 110 hab./km2
Géographie
Superficie 394,64 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton du Haut-Grésivaudan est un canton français du département de l'Isère.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Isère (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 18 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Isère, le nombre de cantons passe ainsi de 58 à 29.

Le canton du Haut-Grésivaudan est formé de communes des anciens cantons de Goncelin (12 communes), d'Allevard (6 communes) et du Touvet (8 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Grenoble. Le bureau centralisateur est situé à Pontcharra.

Composition[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, le canton était composé de vingt-six communes entières[1].

À la suite de la fusion de Morêtel-de-Mailles et Saint-Pierre-d'Allevard pour former la commune nouvelle de Crêts en Belledonne au [4], le canton du Haut-Grésivaudan comprend désormais vingt-cinq communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Pontcharra
(bureau centralisateur)
38314 CC Le Grésivaudan 7 289 (2014)
Les Adrets 38002 CC Le Grésivaudan 982 (2014)
Allevard 38006 CC Le Grésivaudan 4 131 (2014)
Barraux 38027 CC Le Grésivaudan 1 883 (2014)
La Buissière 38062 CC Le Grésivaudan 672 (2014)
Le Champ-près-Froges 38070 CC Le Grésivaudan 1 215 (2014)
Chapareillan 38075 CC Le Grésivaudan 2 931 (2014)
La Chapelle-du-Bard 38078 CC Le Grésivaudan 544 (2014)
Le Cheylas 38100 CC Le Grésivaudan 2 639 (2014)
Crêts en Belledonne 38439 CC Le Grésivaudan 3 375 (2014)
La Ferrière 38163 CC Le Grésivaudan 231 (2014)
La Flachère 38166 CC Le Grésivaudan 470 (2014)
Froges 38175 CC Le Grésivaudan 3 332 (2014)
Goncelin 38181 CC Le Grésivaudan 2 277 (2014)
Hurtières 38192 CC Le Grésivaudan 172 (2014)
Le Moutaret 38268 CC Le Grésivaudan 247 (2014)
La Pierre 38303 CC Le Grésivaudan 557 (2014)
Pinsot 38306 CC du Pays du Grésivaudan 187 (2014)
Saint-Maximin 38426 CC Le Grésivaudan 647 (2014)
Saint-Vincent-de-Mercuze 38466 CC Le Grésivaudan 1 462 (2014)
Sainte-Marie-d'Alloix 38417 CC Le Grésivaudan 484 (2014)
Sainte-Marie-du-Mont 38418 CC Le Grésivaudan 237 (2014)
Tencin 38501 CC Le Grésivaudan 1 940 (2014)
Theys 38504 CC Le Grésivaudan 1 959 (2014)
Le Touvet 38511 CC Le Grésivaudan 3 146 (2014)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 43 009 habitants[5].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Christophe Engrand   LR Maire de Barraux
2015 en cours Martine Kohly   UDI Ancienne monitrice de ski, adjointe au maire d'Allevard
Vice-Présidente chargée du sport, de la jeunesse, de la vie associative et du devoir de mémoire

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Christophe Engrand et Martine Kohly (Union de la Droite, 28,96 %) et Roger Cohard et Florence Guesdon (Union de la Gauche, 26,16 %). Le taux de participation est de 51,19 % (15 913 votants sur 31 085 inscrits)[6] contre 49,24 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8]. Au second tour, Christophe Engrand et Martine Kohly (Union de la Droite) sont élus avec 52,77 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,67 % (7 483 voix pour 15 439 votants et 31 085 inscrits)[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-180 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Isère.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 14 mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. « Arrêté du 27 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Crêts-en-Belledonne », Recueil des actes administratifs de l'Isère (page 155),‎ (lire en ligne [PDF]).
  5. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  6. « Résultats du premier tour pour le canton du Haut-Grésivaudan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du premier tour pour le département de l'Isère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  9. « Résultats du second tour pour le canton du Haut-Grésivaudan », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]