Canton de Vercors-Monts du Matin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Vercors-Monts du Matin
Situation du canton de Vercors-Monts du Matin dans le département de Drôme.
Situation du canton de Vercors-Monts du Matin dans le département de Drôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement(s) Die (5)
Valence (25)
Bureau centralisateur Chatuzange-le-Goubet
Conseillers
départementaux
Nathalie Helmer
Christian Morin
2015-2021
Code canton 26 19
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 24 890 hab. (2014)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Superficie 662,47 km2
Subdivisions
Communes 30

Le canton de Vercors-Monts du Matin est un canton français du département de la Drôme créé par le décret du 20 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Le bureau centralisateur est la commune de Chatuzange-le-Goubet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Drôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Drôme, le nombre de cantons passe ainsi de 36 à 19.

Le canton de Vercors-Monts du Matin est formé de communes des anciens cantons de Bourg-de-Péage (12 communes), de Saint-Jean-en-Royans (12 communes), de Chabeuil (1 commune) et de La Chapelle-en-Vercors (5 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 25 communes incluses dans l'arrondissement de Valence et 5 dans l'arrondissement de Die. Le bureau centralisateur est situé à Chatuzange-le-Goubet.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Vercors-Monts du Matin comprend trente communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Chatuzange-le-Goubet
(bureau centralisateur)
26088 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 5 222 (2014)
Barbières 26023 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 990 (2014)
La Baume-d'Hostun 26034 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 569 (2014)
Beauregard-Baret 26039 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 786 (2014)
Bésayes 26049 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 1 148 (2014)
Bouvante 26059 CC le Pays de Royans 246 (2014)
Le Chaffal 26066 CC le Pays de Royans 47 (2014)
La Chapelle-en-Vercors 26074 CC du Vercors 670 (2014)
Charpey 26079 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 1 301 (2014)
Échevis 26117 CC le Pays de Royans 52 (2014)
Eymeux 26129 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 1 060 (2014)
Hostun 26149 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 952 (2014)
Jaillans 26381 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 898 (2014)
Léoncel 26163 CC le Pays de Royans 65 (2014)
Marches 26173 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 786 (2014)
La Motte-Fanjas 26217 CC le Pays de Royans 179 (2014)
Oriol-en-Royans 26223 CC le Pays de Royans 540 (2014)
Rochechinard 26270 CC le Pays de Royans 109 (2014)
Rochefort-Samson 26273 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 981 (2014)
Saint-Agnan-en-Vercors 26290 CC du Vercors 396 (2014)
Saint-Jean-en-Royans 26307 CC le Pays de Royans 2 941 (2014)
Saint-Julien-en-Vercors 26309 CC du Vercors 249 (2014)
Saint-Laurent-en-Royans 26311 CC le Pays de Royans 1 361 (2014)
Saint-Martin-en-Vercors 26315 CC du Vercors 404 (2014)
Saint-Martin-le-Colonel 26316 CC le Pays de Royans 176 (2014)
Saint-Nazaire-en-Royans 26320 CC le Pays de Royans 789 (2014)
Saint-Thomas-en-Royans 26331 CC le Pays de Royans 580 (2014)
Saint-Vincent-la-Commanderie 26382 CA Valence-Romans Sud Rhône-Alpes 508 (2014)
Sainte-Eulalie-en-Royans 26302 CC le Pays de Royans 557 (2014)
Vassieux-en-Vercors 26364 CC du Vercors 328 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Nathalie Helmer   LR Adjointe au maire de Chatuzange-le-Goubet
2015 en cours Christian Morin   LR Maire de Saint-Jean-en-Royans

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Nathalie Helmer et Christian Morin (Union de la Droite, 34,48 %), Régis Caron et Marie-Noëlle Delas (FN, 27,76 %) et Françoise Agrain et Yves Jouffrey (PS, 26,1 %). Le taux de participation est de 56,49 % (10 420 votants sur 18 446 inscrits)[4] contre 53,14 % au niveau départemental[5]et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Nathalie Helmer et Christian Morin (Union de la Droite) sont élus avec 40,55 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 59,81 % (4 314 voix pour 11 031 votants et 18 443 inscrits)[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]