Canton de Valence-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Valence-1
Canton de Valence-1
Situation du canton de Valence-1 dans le département de Drôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement(s) Valence
Bureau centralisateur Valence
Conseillers
départementaux
Aurélien Esprit
Béatrice Teyssot
2015-2021
Code canton 26 15
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification 1 24 décembre 1984[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 31 623 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 2 + fraction Valence

Le canton de Valence-1 est un canton français situé dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans l'arrondissement de Valence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Valence-I a été créé par décret du 23 juillet 1973 à la suite du démantèlement des anciens cantons de Valence-Nord et Valence-Sud[1].

Il a été modifié par décret du 24 décembre 1984 à l'occasion de la création du canton de Valence-4[2].

Un nouveau découpage territorial de la Drôme entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[3]. Dans la Drôme, le nombre de cantons passe ainsi de 36 à 19. La composition du canton de Valence-1 est remaniée.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Localisation du canton de Valence-1 dans le département de la Drôme de 1984 à 2015.

Lors de sa création, le canton de Valence-I se composait de la portion de territoire de la ville de Valence déterminée par l'axe des voies ci-après : à l'ouest, le Rhône, au sud, l'avenue Gambetta, place de la République, boulevard Général-de-Gaulle, rue des Alpes, rue de Mulhouse, place Lamartine, rue La Pérouse, rue de l'Armée-Belge, place Gardon, rue de Coulmiers, rue du 4-Septembre, à l'est, rue Jean-Jaurès, avenue de Chabeuil, rue Montplaisir, au nord-est, avenue de Romans, route nationale no 92 et, au nord, limites des communes de Valence et Bourg-lès-Valence (jusqu'au Rhône)[1].

Son territoire est réduit par décret du 24 décembre 1984 ; il est alors composé de la portion de territoire de la ville de Valence délimitée par le Rhône, la limite de la commune de Bourg-lès-Valence (entre le Rhône et l'avenue de la Marne) et l'axe des voies ci-après : avenue de la Marne, avenue de Romans, rue Montplaisir, avenue de Chabeuil, rue Jean-Jaurès, rue du Pont-du-Gât, rue Dérodon, chemin du Ruisseau, rue des Moulins (de l'intersection du chemin du Ruisseau à l'intersection du cours Voltaire), cours Voltaire, place de la Paix, rue Genissieu, avenue de l'École-Normale, rue Paul-Bert (jusqu'à la rue de la Cécile), pont de la Cécile (sur la voie S.N.C.F.), rue de la Cécile, avenue Victor-Hugo, rue Rabelais, avenue Maurice-Faure, avenue de Valensolles, allée de l'Epervière (jusqu'au croisement de l'allée des Petits-Champs), allée des Prés et ruisseau de l'Epervière jusqu'au Rhône[2].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Valence (chef-lieu du canton), fraction de commune 16445 26000 26362

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Valence
(bureau centralisateur)
26362 Valence Romans Agglo Fraction : 5 834(2015)
Commune : 62 150 (2014)
Bourg-lès-Valence 26058 Valence Romans Agglo 19 591 (2014)
Saint-Marcel-lès-Valence 26313 Valence Romans Agglo 6 102 (2014)

Le nouveau canton de Valence-1 comprend[3] :

  1. deux communes entières,
  2. la partie de la commune de Valence située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Bourg-lès-Valence, rue de la Belle-Meunière, route de Romans, route nationale 532, boulevard John-Fitzgerald-Kennedy, boulevard Winston-Churchill, rue Wolfgang-Amadeus-Mozart, chemin des Huguenots, chemin de Thabor, rue Emmanuel-Chabrier, route de Montélier (route départementale 119), jusqu'à la limite territoriale de la commune de Chabeuil.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de l'ancien canton de Valence (de 1833 à 1964)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(décès)
Nicolas Delacroix Majorité
gouvernementale
Chef de division à la préfecture de la Drôme
Ancien maire de Valence
Député (1815 et 1839-1843)
1843 1848 Eugène Alexandre Ithier
(1789-1853)
  Avocat
Maire de Valence (1843-1847)
1848 1867 Charles du Trémolet de Lacheisserie[4] Majorité
dynastique
Ancien Procureur du Roi à Largentière (Ardèche)
Propriétaire à Valence, Député (1859-1863)
1867 1871 Louis Maurice Antoine Clerc Républicain Notaire et avocat à Valence
Député (1871-1876)
1871 1879
(démission)[5]
Jean-Pierre Bernard
(1807-1883)
Républicain Architecte à Valence
1879 1904
(décès)
Joseph Bélat
(1843-1904)[6]
Rad. Maire de Valence
Président du Conseil général
1904 1910 Louis Dumont Rad. Commis des ponts et chaussées, puis journaliste
Député (1906-1910)
Sénateur (1902-1919)
1910 1919 Jules Roux Rad. Propriétaire aux Riviers, commune de Valence
1919 1928 Henri Perdrix Rad. Entrepreneur
Maire de Valence (1919-1935)
Sénateur (1920-1945)
Président du Conseil général
1928 1934 Paul Ferlay SFIO Représentant de commerce
1934 1941
(démission d'office)[7]
Jules Moch SFIO Ingénieur
Député de la Drôme (1928-1936)
Ministre (mars-avril 1938)
Révoqué par le Gouvernement de Vichy
1942 1943
(démission)
René Pécherot   Maire de Valence
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1943 1945 André Estour
(1911-1994)
  Notaire
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1943)
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945 1951 Jean Perdrix
(fils d'H.Perdrix)
Rad.  
1951 1958 Andrée Monnier[10] PCF Ménagère à Valence
1958 1964 Jean Perdrix Rad. Maire de Valence (1957-1971)

Représentation de 1964 à 1973[modifier | modifier le code]

Canton de Valence-Nord[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1964 1970 Jean Perdrix Rad. Maire de Valence (1957-1971)
1970 1973 Roger Ribadeau-Dumas UDR Directeur d'agence bancaire
Député (1962-1978)
Maire de Valence (1971-1977)

Canton de Valence-Sud[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1964 1973 Gabriel Coullaud PCF Cheminot
Maire de Portes-lès-Valence (1946-1978)

Représentation de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1976 Roger Ribadeau-Dumas UDR Député (1962-1978)
Maire de Valence (1971-1977)
1976 1982 Georges Dragon PS  
1982 1994 Régis Parent RPR Médecin
Député (1986-1988)
1994 2008 Jacques Bonnemayre RPR puis UMP Agent d'assurances
Adjoint au maire de Valence
2008 2009 Michèle Rivasi[11] Verts Professeure agrégée
Députée de la Drôme (1997-2002)
Adjointe au maire de Valence
Députée européenne (depuis 2009)
2009 2015 Patrick Royannez Verts Ancien Adjoint au maire de Valence
Vice-président du Conseil général

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Aurélien Esprit   LR Adjoint au maire de Bourg-lès-Valence
2015 en cours Béatrice Teyssot   LR Conseillère municipale de Saint-Marcel-lès-Valence

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Françoise Casalino et Wilfrid Pailhes (Union de la Gauche, 32,56 %) et Aurélien Esprit et Béatrice Teyssot (Union de la Droite, 31,17 %). Le taux de participation est de 51,12 % (10 899 votants sur 21 320 inscrits)[12] contre 53,14 % au niveau départemental[13]et 50,17 % au niveau national[14]. Au second tour, Aurélien Esprit et Béatrice Teyssot (Union de la Droite) sont élus avec 51,59 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,54 % (5 393 voix pour 11 203 votants et 21 321 inscrits)[15].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--15 75516 73217 80317 08016 445
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 73-718 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Drôme.
  2. a b et c Décret no 84-1224 du 24 décembre 1984 portant création et modification de cantons dans le département de la Drôme.
  3. a b et c Décret no 2014-191 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Drôme.
  4. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH123/PG/FRDAFAN83_OL1423051v001.htm
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63869782/f1.image.r=canton?rk=1909880;4
  6. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH013/PG/FRDAFAN83_OL0166041v001.htm
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9651995j/f11.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771781m/f4.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96154274/f7.image.r=departemental
  10. http://www.pcfdrome.fr/spip.php?article1439
  11. « Michèle Rivasi démissionne pour cause de cumul des mandats après son élection en tant que députée européenne », sur Le Dauphiné libéré.
  12. « Résultats du 1er tour pour le canton de Valence-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour le département de la Drôme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Valence-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]