Canton de Haute-Ardèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canton de Thueyts)

Canton de Haute-Ardèche
Canton de Haute-Ardèche
Situation du canton de Haute-Ardèche dans le département de Ardèche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement(s) Largentière
Bureau centralisateur Thueyts
Conseillers
départementaux
Jérôme Dalverny
Bernadette Roche
2015-2021
Code canton 07 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 15 brumaire an X[3],[4]
(4 novembre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 13 986 hab. (2017)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Superficie 869,23 km2
Subdivisions
Communes 40

Le canton de Haute-Ardèche est une division administrative française située dans le département de l'Ardèche et la région Auvergne-Rhône-Alpes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 13 à 41. Initialement dénommé canton de Thueyts, le canton est renommé en 2016 « canton de Haute-Ardèche ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé en 1790 sous la dénomination de « canton de Thueyts ». Il regroupe alors 13 communes. A la suite du redécoupage cantonal de 2014, le nombre de communes passe à 41. Le canton est renommé en 2016 « canton de Haute-Ardèche »[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Au sein du département de l'Ardèche, le canton de Thueyts se place dans sa partie centrale-ouest. Le canton est organisé autour de son chef-lieu Thueyts, localité située à une quinzaine de kilomètres à l'ouest d'Aubenas, dans l'arrondissement de Largentière. Dans les grands espaces géographiques du département de l'Ardèche, le canton fait partie essentiellement de la Cévenne ardéchoise et de son piémont, une partie du territoire d'Astet étant néanmoins apparenté au plateau ardéchois.

Cantons limitrophes[modifier | modifier le code]

Ayant une forme allongée d'est en ouest, l'ancien canton de Thueyts est limitrophe de neuf autres anciens cantons ardéchois, répartis géographiquement de la manière suivante :

Canton de Coucouron Canton de Montpezat-sous-Bauzon
Canton de Burzet
Canton d'Antraigues-sur-Volane
Canton de Saint-Étienne-de-Lugdarès Canton de Thueyts Canton de Vals-les-Bains
Canton de Valgorge Canton de Largentière Canton d'Aubenas

Axes de communication[modifier | modifier le code]

La canton constitue géographiquement une porte d'entrée du plateau ardéchois depuis la vallée du Rhône, matérialisée par le col de la Chavade et la route nationale 102, qui traverse le canton de Thueyts d'est en ouest. La route départementale 19 assure le même rôle via le col de la Croix de Bauzon.

Topographie et relief[modifier | modifier le code]

L'altitude du canton de Thueyts varie entre 243 mètres à Prades jusqu'à 1 548 mètres aux Valadous, sommet placé au sein de la localité d'Astet. L'altitude moyenne cantonale s’élève à 519 mètres, l'amplitude d'altitude au sein du canton dépassant 1 300 mètres. Le canton comprend en son sein les sources et les hautes-vallées de l'Ardèche et de son affluent Le Lignon. Le canton comprend notamment l'essentiel de l'ubac du Tanargue, ainsi que la quasi-totalité du serre de la Croix de Bauzon.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de Thueyts de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Pierre Roche   Négociant - Maire de Jaujac
1852 1855 Gaston de Clamouze   Rentier à Jaujac
1855 1870 Joachim Ange Oscar,
Comte de Blou
Droite Rentier, propriétaire - Maire de Thueyts
1870 1871 Joseph Chabalier Droite Rentier, propriétaire, ingénieur des Mines
1871 1886 Joachim Ange Oscar,
Comte de Blou
Droite Rentier, propriétaire - Maire de Thueyts
1886 1906
(décès)[6]
Victor Chabaud Rad. Médecin - Maire de Jaujac
1906 1911
(annulation)
Augustin Séveyrac Rad. Négociant - Maire de Thueyts
1911[7] 1920 Jules Reynaud Rad. Négociant
1920 1928 Louis Antériou PRS Député (1919-1931) - Ministre (1925 et 1928-1929)
Maire de La Voulte
1928 1930 Xavier Combouilhaud   Notaire - Maire de Meyras
1930 1940 Frédéric Beaume Rad. Industriel - Maire de Pont-de-Labeaume
1945 1958 Édouard Froment SFIO Directeur de banque
Président du conseil général (1945-1951 et 1955-1958)
Député (1932-1940 et 1945-1951)
1958 1964 Lucien Coudène Centriste Industriel - Maire de Mayres
1964 1973
(décès)
Jean Delenne PCF Médecin - Maire de Jaujac (1965-1973)
1973 1976 Maurice Marcou DVD Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées
Maire de Lalevade-d'Ardèche
1976 1982 René Vidal PCF Directeur d'école
Maire de Barnas (1959-2001)
1982 1994 Jean Moulin UDF-CDS Docteur vétérinaire
Ancien Député (1962 - 1968)
Maire de Thueyts (1977-1995)
1994 2015 Gérard Bruchet DVG Professeur en retraite
Maire de Meyras (1983-2019)
Ancien vice-président du conseil général

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

À l'instar de la plupart des cantons de la Cévenne ardéchoise, la canton de Thueyts est plutôt situé à gauche de l'échiquier politique avec une tendance principalement socialiste et une composante radicale non négligeable. Il est également à noter que les candidats CPNT, comme dans de nombreux cantons ardéchois, réalisent souvent dans l'électorat des scores bien plus élevés que la moyenne nationale. De manière quasi systématique, et comme souvent dans les zones rurales, la participation au scrutin est plus importante que la moyenne nationale.

Le canton de Thueyts a été représenté de 1994 à 2015 par Gérard Bruchet, élu de sensibilité socialiste. Le canton, qui a fait l'objet de nombreuses alternances après-guerre, était auparavant communiste de 1976 jusqu'en 1982, puis centriste de 1982 à 1994.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jérôme Dalverny   PS Conducteur de car, maire de Prades
2015 en cours Bernadette Roche   PS Animatrice sportive
Maire adjointe d'Usclades-et-Rieutord jusqu'en 2020

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Jacques Alexandre et Frédérique Plénat (Union de la Droite, 25,65 %), Jérôme Dalverny et Bernadette Roche (PS, 24,95 %) et Dominique Follet et Jany Peyreplane (FN, 21,27 %). Le taux de participation est de 61,86 % (7 486 votants sur 12 101 inscrits)[8] contre 55,97 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

Au second tour, Jérôme Dalverny et Bernadette Roche (PS) sont élus avec 43,53 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 63,89 % (3 225 voix pour 7 731 votants et 12 100 inscrits)[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Thueyts regroupait treize communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Thueyts
(chef-lieu)
07322 07330 21,78 1 230 (2012) 56


Astet 07018 07330 34,45 38 (2012) 1,1
Barnas 07025 07330 26,51 216 (2012) 8,1
Chirols 07065 07380 6,91 261 (2012) 38
Fabras 07087 07380 7,52 389 (2012) 52
Jaujac 07107 07380 24,27 1 170 (2012) 48
Lalevade-d'Ardèche 07127 07380 2,27 1 160 (2012) 511
Mayres 07153 07330 30,07 265 (2012) 8,8
Meyras 07156 07380 12,31 913 (2012) 74
Pont-de-Labeaume 07178 07380 4,66 578 (2012) 124
Prades 07182 07380 9,79 1 200 (2012) 123
Saint-Cirgues-de-Prades 07223 07380 3,48 128 (2012) 37
La Souche 07315 07380 31,52 358 (2012) 11


Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Après le redécoupage cantonal de 2014, le nouveau canton de Haute-Ardèche était composé de quarante et une communes[2].

Liste des 40 communes du canton de Haute-Ardèche au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Thueyts
(bureau centralisateur)
07322 CC Ardèche des Sources et Volcans 21,78 1 203 (2017) 55 modifier les donnéesmodifier les données
Astet 07018 CC de la Montagne d'Ardèche 34,45 42 (2017) 1,2 modifier les donnéesmodifier les données
Barnas 07025 CC Ardèche des Sources et Volcans 26,51 207 (2017) 7,8 modifier les donnéesmodifier les données
Borne 07038 CC de la Montagne d'Ardèche 32,01 51 (2017) 1,6 modifier les donnéesmodifier les données
Burzet 07045 CC Ardèche des Sources et Volcans 38,06 439 (2017) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Cellier-du-Luc 07047 CC de la Montagne d'Ardèche 14,73 77 (2017) 5,2 modifier les donnéesmodifier les données
Chirols 07065 CC Ardèche des Sources et Volcans 6,91 241 (2017) 35 modifier les donnéesmodifier les données
Coucouron 07071 CC de la Montagne d'Ardèche 23,89 802 (2017) 34 modifier les donnéesmodifier les données
Cros-de-Géorand 07075 CC de la Montagne d'Ardèche 43,39 159 (2017) 3,7 modifier les donnéesmodifier les données
Fabras 07087 CC Ardèche des Sources et Volcans 7,52 410 (2017) 55 modifier les donnéesmodifier les données
Issanlas 07105 CC de la Montagne d'Ardèche 28,40 102 (2017) 3,6 modifier les donnéesmodifier les données
Issarlès 07106 CC de la Montagne d'Ardèche 18,44 145 (2017) 7,9 modifier les donnéesmodifier les données
Jaujac 07107 CC Ardèche des Sources et Volcans 24,27 1 228 (2017) 51 modifier les donnéesmodifier les données
La Souche 07315 CC Ardèche des Sources et Volcans 31,52 370 (2017) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Lachapelle-Graillouse 07121 CC de la Montagne d'Ardèche 20,48 199 (2017) 9,7 modifier les donnéesmodifier les données
Lalevade-d'Ardèche 07127 CC Ardèche des Sources et Volcans 2,27 1 107 (2017) 488 modifier les donnéesmodifier les données
Lanarce 07130 CC de la Montagne d'Ardèche 22,37 200 (2017) 8,9 modifier les donnéesmodifier les données
Laveyrune 07136 CC de la Montagne d'Ardèche 13,44 107 (2017) 8,0 modifier les donnéesmodifier les données
Lavillatte 07137 CC de la Montagne d'Ardèche 18,60 57 (2017) 3,1 modifier les donnéesmodifier les données
Le Béage 07026 CC de la Montagne d'Ardèche 32,83 255 (2017) 7,8 modifier les donnéesmodifier les données
Le Lac-d'Issarlès 07119 CC de la Montagne d'Ardèche 14,35 286 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Le Plagnal 07175 CC de la Montagne d'Ardèche 16,07 77 (2017) 4,8 modifier les donnéesmodifier les données
Le Roux 07200 CC de la Montagne d'Ardèche 16,43 53 (2017) 3,2 modifier les donnéesmodifier les données
Lespéron 07142 CC de la Montagne d'Ardèche 24,99 320 (2017) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Mayres 07153 CC Ardèche des Sources et Volcans 30,07 262 (2017) 8,7 modifier les donnéesmodifier les données
Mazan-l'Abbaye 07154 CC de la Montagne d'Ardèche 44,79 122 (2017) 2,7 modifier les donnéesmodifier les données
Meyras 07156 CC Ardèche des Sources et Volcans 12,31 938 (2017) 76 modifier les donnéesmodifier les données
Montpezat-sous-Bauzon 07161 CC Ardèche des Sources et Volcans 27,23 797 (2017) 29 modifier les donnéesmodifier les données
Péreyres 07173 CC Ardèche des Sources et Volcans 12,63 49 (2017) 3,9 modifier les donnéesmodifier les données
Pont-de-Labeaume 07178 CC Ardèche des Sources et Volcans 4,66 571 (2017) 123 modifier les donnéesmodifier les données
Prades 07182 CC Ardèche des Sources et Volcans 9,79 1 213 (2017) 124 modifier les donnéesmodifier les données
Sagnes-et-Goudoulet 07203 CC de la Montagne d'Ardèche 25,02 117 (2017) 4,7 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Alban-en-Montagne 07206 CC de la Montagne d'Ardèche 13,94 93 (2017) 6,7 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Cirgues-de-Prades 07223 CC Ardèche des Sources et Volcans 3,48 140 (2017) 40 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Cirgues-en-Montagne 07224 CC de la Montagne d'Ardèche 21,78 210 (2017) 9,6 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Étienne-de-Lugdarès 07232 CC de la Montagne d'Ardèche 50,34 419 (2017) 8,3 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Laurent-les-Bains-Laval-d'Aurelle 7262 CC de la Montagne d'Ardèche 35,48 177 (2017) 5,0 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pierre-de-Colombier 07282 CC Ardèche des Sources et Volcans 9,43 411 (2017) 44 modifier les donnéesmodifier les données
Sainte-Eulalie 07235 CC de la Montagne d'Ardèche 22,11 215 (2017) 9,7 modifier les donnéesmodifier les données
Usclades-et-Rieutord 07326 CC de la Montagne d'Ardèche 12,46 115 (2017) 9,2 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Haute-Ardèche 0713 869,23 13 986 (2017) 16 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 5097 1567 0316 7306 5366 6827 4977 8947 906
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

Après plus d'un siècle d'érosion lié à l'exode rural et à la Première Guerre mondiale, la population du canton retrouve une certaine progression depuis 1990. Le canton figure parmi les plus fortes hausses de population d'Ardèche entre 1999 et 2006 : + 1,7 % par an en moyenne[14]. La population est très irrégulièrement répartie au sein du canton. Les municipalités de l'est cantonal, situées dans la vallée de l'Ardèche près d'Aubenas, connaissent de hautes densités de population : Lalevade-d'Ardèche (519 hab./km2), Pont-de-Labeaume (125 hab./km2), Prades (112 hab./km2). Au contraire, les localités sises dans la Cévenne ardéchoise, à l'ouest du canton, affichent des densités de population très faibles, comme La Souche (11 hab./km2), Mayres (8,7 hab./km2) et Barnas (8,5 hab./km2). Astet, localisé sur le plateau ardéchois, affiche la plus faible densité du canton : 1,3 habitant/km2, la municipalité ne compte que 43 habitants permanents pour une superficie avoisinant 3 500 hectares.

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 13 986 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
14 27414 19114 20014 06013 986
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le canton possède de nombreuses installations consacrées au tourisme. Aux abords de l'Ardèche et du Lignon, il existe des campings fréquentés principalement par des touristes néerlandais, belges, allemands et français. La station thermale de Neyrac-les-Bains fait partie des trois stations thermales du département de l'Ardèche. L'extrême-ouest du canton comprend deux stations de sports d'hiver : La Croix de Bauzon, station de ski alpin comprise au sein de La Souche, et La Chavade - Bel-Air, station nordique appartenant à la commune d'Astet. Ces deux stations sont reliées par un circuit raquettes. La haute-vallée de l'Ardèche, notamment au niveau du pont du Diable à Thueyts, comprend des lieux d'activités variées : rafting, canyoning, via ferrata ou escalade. De nombreux sentiers de randonnées sont présents au sein du Tanargue et du serre de la Croix de Bauzon. Le village de Jaujac est classé « village de caractère » et possède le siège du parc naturel régional des Monts d'Ardèche. Le canton possède un grand nombre de résidences secondaires fréquentées principalement l'été, le taux de résidences secondaires dépassant la moitié du parc total de logements à Mayres (53,7 %) et à La Souche (51,5 %).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, vol. 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 338
  2. a et b Décret no 2014-148 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ardèche.
  3. Notice communale de Thueyts sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 790.
  5. Décret no  2016-1319 du 5 octobre 2016 modifiant le décret n° 2014-148 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Ardèche et portant correction d'erreurs matérielles dans les décrets délimitant les cantons de l'Aude et de la Loire-Atlantique.
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 octobre 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 2 octobre 2020).
  8. « Résultats du 1er tour pour le canton de Thueyts », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Ardèche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Thueyts », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  14. Michel Bonnet, « Bilan recensement 2006 en Ardèche », sur http://www.insee.fr, INSEE, (consulté le 5 juin 2011)
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]