Canton de Seynod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Seynod
Situation du canton de Seynod dans le département de Haute-Savoie.
Situation du canton de Seynod dans le département de Haute-Savoie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Annecy
Bureau centralisateur Seynod
Conseillers
départementaux
Françoise Camusso
Vincent Pacoret
2015-2021
Code canton 74 16
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 50 416 hab. (2014)
Densité 441 hab./km2
Géographie
Superficie 114,20 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Seynod est un canton de l'arrondissement d'Annecy dans le département de Haute-Savoie en France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, le pays du Laudon est organisé en canton avec Duingt pour chef-lieu, en 1793, au sein du département du Mont-Blanc, dans le district d'Annecy[3]. Le canton de Duingt comptait sept communes : Doussard ; Duingt-d'Héré ; Entrevernes ; Leschaux ; Saint-Eustache ; Saint-Jorioz et La Thuile. Les communes au-delà de la montagne du Semnoz ainsi que Sévirer sont intégrées au canton d'Annecy[3]. Avec la réforme de 1800, le canton de Duingt disparaît au profit du canton d'Annecy-Sud, qui compte 29 communes et 10 345 habitants[4],[5].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. Le canton français d'Annecy-Sud disparait. Les communes, dans la nouvelle organisation de 1816, sont intégrées à des mandements sardes celui d'Annecy, comptant vingt-neuf communes et celui de Duingt, comptant quatorze communes : Allève ; Balmont ; Chevaline ; Duingt ; Entreverne ; Gruffy ; Leschaux ; Quintal ; Saint-Eustache ; Saint-Jorioz ; Saint-Sylvestre ; Sevrier ; La Thuile et Viuz-la-Chiésaz, au sein de la province du Genevois[6],[5]. Une nouvelle réforme de 1818 fait passer le mandement à vingt-trois communes avec l'ajout de Chapeiry ; Chavanod ; Gevrier ; Lovagny ; Meithet ; Montagny ; Mures ; Nonglard ; Poisy ; Seynod ; Vieugy[6]. En 1837, le mandement de Duingt garde son nombre de commune, au sein de la nouvelle la division administrative d'Annecy[6].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[7]. Le canton de Duingt est supprimé en décembre 1860 au profit des cantons d'Annecy-Sud et d'Alby[5]. Le canton d'Annecy-Sud disparaît le 16 août 1973 et voit la création du nouveau canton de Seynod[1].

Par décret du 13 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Seynod est conservé et est réduit. Il passe de 12 à 11 communes[2].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Seynod se composait de 12 communes :

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Seynod regroupe les dix communes (Cran-Gévrier a fusionné à la ville d'Annecy) suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Seynod
(bureau centralisateur)
74268 CA d'Annecy 20 955 (2014)
La Chapelle-Saint-Maurice 74060 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 133 (2014)
Chavanod 74067 CA d'Annecy 2 501 (2014)
Duingt 74108 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 904 (2014)
Entrevernes 74111 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 223 (2014)
Leschaux 74148 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 287 (2014)
Montagny-les-Lanches 74186 CA d'Annecy 697 (2014)
Quintal 74219 CA d'Annecy 1 210 (2014)
Saint-Eustache 74232 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 502 (2014)
Saint-Jorioz 74242 CC de la Rive Gauche du Lac d'Annecy 5 747 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1991 Max Decarre CD puis UDF-CDS Maire de Seynod (1959-1977)
1991 2015 Françoise Camusso UDF puis UMP Maire de Seynod depuis 2001
Vice-Présidente du Conseil Général
Présidente de la Communauté
de l'Agglomération Annecienne

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Françoise Camusso   LR Maire de Seynod
Vice-présidente de la Communauté de l'agglomération d'Annecy
2015 en cours Vincent Pacoret   UDI Conseiller municipal de Cran-Gevrier
Conseiller communautaire de l'Agglomération d'Annecy

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Françoise Camusso et Vincent Pacoret (Union de la Droite, 34,45 %) et Alain Fischer et Cécile Guillermain (FN, 22,32 %). Le taux de participation est de 46,7 % (15 650 votants sur 33 511 inscrits)[8] contre 45,4 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Françoise Camusso et Vincent Pacoret (Union de la Droite) sont élus avec 73,37 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,43 % (9 999 voix pour 15 225 votants et 33 511 inscrits)[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
28 956 36 637 41 489 46 115 49 457 51 829 51 989
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 50 416 habitants[14].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 21-25, « Les cantons d'Annecy - Annecy-le-Vieux - Seynod ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 73-820 du 16 août 1973 portant création de cantons dans le département de Haute-Savoie.
  2. a et b Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  3. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 99-101, « II- Le district d'Annecy ».
  4. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 109-114.
  5. a, b et c Histoire des communes savoyardes 1981, p. 154, « Le mandement de Duingt ».
  6. a, b et c Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117- 147.
  7. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  8. « Résultats du premier tour pour le canton de Seynod », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Savoie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Seynod », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee