Canton de Sées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Sées
Canton de Sées
Situation du canton de Sées dans le département de Orne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement(s) Alençon (15)
Argentan (9)
Bureau centralisateur Sées
Conseillers
départementaux
Jocelyne Benoit
Claude Duval
2015-2021
Code canton 61 19
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 5 brumaire an X[2],[3]

(27 octobre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 11 340 hab. (2016)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Superficie 338,21 km2
Subdivisions
Communes 24

Le canton de Sées est une division administrative française située dans le département de l'Orne et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 13 à 24.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Sées dans les arrondissements d'Alençon et d'Argentan. Son altitude varie de 151 m (Saint-Gervais-du-Perron) à 406 m (Tanville) pour une altitude moyenne de 228 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Sées est conservé et s'agrandit. Il passe de 13 à 24 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1840
(décès)
François Jacques Gervais Mauger   Ancien contrôleur ambulant des contributions indirectes, maire de Séez
1840 1848 Francisque de Corcelle Droite Homme de lettres et ambassadeur au Vatican, député de l'Orne (1839-1851), député du Nord (1871-1876)
1848 1852 Victor Saint-Alban
Pichon-Prémêlé[5]
  Juge de paix, maire de Séez
1852 1886 Louis Xavier Sénéchal   Maire de Séez
1886[6] 1892 Georges Sénéchal
(fils du précédent)
Droite Propriétaire, avocat, maire de Séez
1892 1912
(décès)[7]
Jules Hommey Républicain Médecin à Sées
1912 1933
(décès)
Joseph Hommey
(fils du précédent)
Républicain Médecin, maire de Sées
1933[8] 1934 Ludovic Lorel Rad. Instituteur, maire de La Ferrière-Béchet
1934 1940 Jules Ducros PDP Médecin à Sées
1945 1970 Roland Pilou[9] SFIO Enseignant et écrivain, conseiller municipal de Sées
1970 1974
(décès)
Louis Legay   Maire de Sées
1974 1988 Pierre Consigny DVD puis
UDF-CDS
Inspecteur des Finances, maire de La Ferrière-Béchet
1988 2015 André Dubuisson DVD Vice-président du conseil général, maire de Sées (1974-1995)

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jocelyne Benoit   DVG Retraitée, ancienne conseillère municipale de Sées
2015 en cours Claude Duval   DVG Conseiller général du canton de Mortrée (1998-2015), ancien maire de Montmerrei

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jocelyne Benoit et Claude Duval (DVG, 34,75 %) et Stelliane Bettefort et Damien Roger (DVD, 24,32 %). Le taux de participation est de 56,34 % (4 495 votants sur 7 978 inscrits)[10] contre 54,04 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Jocelyne Benoit et Claude Duval (DVG) sont élus avec 54,65 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,73 % (2 210 voix pour 4 364 votants et 7 973 inscrits)[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement d'Alençon.

Le canton de Sées comptait 7 845 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait treize communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton de Sées auquel s'ajoutent une commune du canton de Carrouges, une commune du canton du Mêle-sur-Sarthe et neuf communes du canton de Mortrée.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le territoire du canton de Sées antérieur à 2015[14] :

  • Saint-Cenery-près-Séez, absorbée en 1811 par Aunou-sur-Orne.
  • Surdon, absorbée en 1821 par Chailloué.
  • Saint-Léger-de-la-Haye, absorbée en 1821 par Macé.
  • Montrond, absorbée en 1821 par Neuville-près-Sées.
  • Condé-le-Butor, absorbée en 1822 par Belfonds.
  • Cleray, absorbée en 1839 par Belfonds.
  • Saint-Laurent-de-Beauménil, absorbée en 1839 par Saint-Gervais-du-Perron.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Sées comprend vingt-quatre communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Sées
(chef-lieu)
61464 CC des Sources de l'Orne 4 182 (2016)
Almenêches 61002 CC des Sources de l'Orne 713 (2016)
Aunou-sur-Orne 61015 CC des Sources de l'Orne 270 (2016)
Belfonds 61036 CC des Sources de l'Orne 207 (2016)
La Bellière 61039 CC des Sources de l'Orne 123 (2016)
Boissei-la-Lande 61049 CC des Sources de l'Orne 123 (2016)
Boitron 61051 CC des Sources de l'Orne 353 (2016)
Le Bouillon 61056 CC des Sources de l'Orne 172 (2016)
Le Cercueil 61076 CC des Sources de l'Orne 139 (2016)
Chailloué 61081 CC des Sources de l'Orne 909 (2016)
La Chapelle-près-Sées 61098 CC des Sources de l'Orne 454 (2016)
Le Château-d'Almenêches 61101 CC des Sources de l'Orne 207 (2016)
La Ferrière-Béchet 61164 CC des Sources de l'Orne 242 (2016)
Francheville 61176 CC des Sources de l'Orne 153 (2016)
Macé 61240 CC des Sources de l'Orne 427 (2016)
Médavy 61256 CC des Sources de l'Orne 152 (2016)
Montmerrei 61288 CC des Sources de l'Orne 514 (2016)
Mortrée 61294 CC des Sources de l'Orne 1 044 (2016)
Neauphe-sous-Essai 61301 CC des Sources de l'Orne 210 (2016)
Saint-Gervais-du-Perron 61400 CC des Sources de l'Orne 378 (2016)
Saint-Hilaire-la-Gérard 61403 CC des Sources de l'Orne 145 (2016)
Tanville 61480 CC des Sources de l'Orne 223 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 8297 8407 8117 5607 5017 5847 7007 7927 845
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 11 340 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
11 42611 340
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[17].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 50
  2. Notice communale de Sées sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 811.
  4. a b et c Décret no 2014-247 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Orne.
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH180/PG/FRDAFAN83_OL2148042V001.htm
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6264567g/f3.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6392403n/f1.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2492552/f3.item.r=canton.zoom
  9. Décédé en 2012 à l'âge de 100 ans (source : http://montesquieu.lemans.free.fr/leslettres/lettre285.pdf)
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Sées », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département de l'Orne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Sées », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  14. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des treize communes du canton)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]