Canton de Roybon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Roybon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Grenoble
Chef-lieu Roybon
Conseiller général Marcel Bachasson
2008-2015
Code canton 38 25
Démographie
Population 7 100 hab. (2012)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Superficie 181,02 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Roybon est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Roybon dans l'arrondissement de Grenoble. Son altitude variait de 266 m (Beaufort) à 729 m (Roybon) pour une altitude moyenne de 408 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, les cantons de Roybon et de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Louis Prosper Alphonse
Vincendon
(1814-1887)[1]
  Conseiller à la Cour royale de Grenoble
1836 1845 Camille Rolland-Garagnol   Officier d'artillerie en retraite
Adjoint au maire de Bressieux
1845 1848 Louis Prosper Alphonse
Vincendon
  Conseiller à la Cour royale de Grenoble
1848 1852 François Henri Saint-Romme Gauche Représentant du peuple (1848-1851)
Avocat puis magistrat, Roybon
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Marcellin
1852 1867
(décès)
Adolphe Devoize
dit de Voize
Majorité
dynastique
Ancien lieutenant du Génie
Député (1852-1867)
1867 1871 Pierre Joseph Léon Chabrey   Maire de Roybon
1871 1877 Honoré François Aimé de Nolly Républicain Notaire, maire de Viriville
1877 1901 Mathias Saint-Romme
(fils de F. Saint-Romme)
Républicain Avocat à Saint-Marcellin
Député (1881-1894) - Sénateur (1894-1920)
Maire de Roybon
1901 1907 Victor Marchand
(1859-1948)
Républicain
Progressiste
Avoué
Maire de Thodure
1907 1913 Mathias Saint-Romme Rad. Avocat - Député (1881-1894) - Sénateur (1894-1920)
Maire de Roybon
1913 1931 Alexandre Faure Républicain
Indépendant
Notaire à Viriville
1931 1940 Joseph Vermorel Républicain
Indépendant
Propriétaire à Viriville
Nommé conseiller départemental en 1943[2]
1945 1951 Albert Simien
(1910-1990)
SFIO Propriétaire à Roybon
1951 1988 Raymond Bouillol RPF puis CNI Médecin
Député (1958-1962)
Maire de Marcilloles
1988 2001 Maurice Point RPR Maire de Marcilloles (1977-2008)
2001 2015 Marcel Bachasson RPR puis UMP Maire de Roybon (2001-2014)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Roybon groupait onze communes et sa population légale en 2011 était de 7 091 habitants.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Roybon
(chef-lieu)
38347 CC Bièvre Isère 67,31 1 279 (2014) 19


Beaufort 38032 CC Bièvre Isère 8,69 572 (2014) 66
Châtenay 38093 CC Bièvre Isère 4,62 443 (2014) 96
Lentiol 38209 CC Bièvre Isère 7,60 221 (2014) 29
Marcilloles 38218 CC Bièvre Isère 9,50 1 029 (2014) 108
Marcollin 38219 CC Bièvre Isère 10,69 666 (2014) 62
Marnans 38221 CC Bièvre Isère 6,60 156 (2014) 24
Montfalcon 38255 CC Bièvre Isère 5,82 118 (2014) 20
Saint-Clair-sur-Galaure 38379 CC Bièvre Isère 15,30 272 (2014) 18
Thodure 38505 CC Bièvre Isère 14,43 729 (2014) 51
Viriville 38561 CC Bièvre Isère 30,46 1 634 (2014) 54

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 2775 3715 0795 2515 4765 5536 2737 0917 100
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique

Redécoupage des cantons de l'Isère en 2015[modifier | modifier le code]

D'après la nouvelle carte des cantons de l'Isère présentée par le préfet Richard Samuel et votée par l'Assemblée départementale de l'Isère le 23 novembre 2013[5], les 11 communes du canton de Roybon seront rattachées au nouveau canton de Bièvre.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]