Canton de Rostrenen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Rostrenen
Canton de Rostrenen
Situation du canton de Rostrenen dans le département de Côtes-d'Armor.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement(s) Guingamp
Bureau centralisateur Rostrenen
Conseillers
départementaux
Alain Guéguen
Sandra Le Nouvel
2015-2021
Code canton 22 23
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 5 brumaire an X[2],[3]
(27 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 20 770 hab. (2015)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Superficie 755,80 km2
Subdivisions
Communes 27

Le canton de Rostrenen est un canton français situé dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Le canton de Rostrenen a été créé en 1801[5].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Maël-Carhaix et de Rostrenen avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[6].
  • Un nouveau découpage territorial des Côtes-d'Armor entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[7]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[8]. Dans les Côtes-d'Armor, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27. Le nombre de communes du canton de Rostrenen passe de 6 à 29.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Toussaint Vincent Nicolas
Guillerm
(1782-1877)
  Notaire, maire de Locarn
1842 1848 Jean-Marie Yves Loyer
(1802-1872)
Indépendant Notaire à Glomel, avocat à Guingamp
Député (1848-1849)
1848 1852
(démission)
Emmanuel de Saisy de Kerampuil   Ancien garde du Roi
Propriétaire à Glomel
1852 1870 Pierre-Jean Le Trévennec   Conducteur des Ponts et Chaussées
Maire de Rostrenen
1870 1874 François-Marie Bahezre de Lanlay[9]   Licencié en droit, propriétaire
Maire de Plounevez-Quintin
1874 1891
(décès)[10]
Yves-Marie Loyer Républicain Inspecteur des chemins de fer
maire de Rostrenen
1891[11] 1895 Hervé de Saisy de Kerampuil
(fils d'E.de Saisy)[12]
Droite Militaire
Sénateur (1875-1904), Glomel
1895 1901 M. Loyer Républicain  
1901 1904
(décès)[13]
Hervé de Saisy de Kerampuil Droite Militaire
Sénateur (1875-1904), Glomel
1904 1907 Alphonse Michel
Baron
Cazin d'Honincthun
Conservateur Ancien officier d'infanterie
Propriétaire, maire de Glomel
1907 1908
(invalidation)[14]
M. Barbier Rad.  
1908[15] 1910
(invalidation)[16]
Alphonse Michel
Baron
Cazin d'Honincthun
Conservateur Propriétaire, maire de Glomel
1910 1913 Yves-Marie Le Borgne Rad. Agriculteur, maire de Kergrist-Moëlou
1913 1919 M. Henry Rad.  
1919 1925
(décès)
Yves-Marie Le Borgne Rad. Agriculteur, maire de Kergrist-Moëlou
1925 1940 François Bellec Rad. Médecin à Rostrenen
1943 1945 Jean Croizer ? Maire de Glomel
Nommé conseiller départemental en 1943[17]
1945 1985 Guillaume Le Caroff PCF Gérant de coopérative agricole
Maire de Kergrist-Moëlou (1944-1970)
Maire de Rostrenen (1970-1983)
Député (1956-1958)
1985 1992 Émile Radenac DVD Maire de Rostrenen (1983-1989)
1992 1998 Pierre Le Gouez DVD Maire de Plouguernével (jusqu'en 2008)
1998 2011 Ange Herviou PCF Maire de Rostrenen (2001-2008)
2011 2015 Alain Guéguen PS Maire de Plouguernével (depuis 2008)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Alain Guéguen   PS Maire de Plouguernével (depuis 2008)
2015 en cours Sandra Le Nouvel   PS Adjointe au maire de Saint-Gilles-Pligeaux

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Alain Gueguen et Sandra Le Nouvel (PS, 46,97 %) et Annick Gaudron et Christian Gautier (DVD, 23,42 %). Le taux de participation est de 56,62 % (8 637 votants sur 15 255 inscrits)[18] contre 56,24 % au niveau départemental[19]et 50,17 % au niveau national[20]. Au second tour, Alain Gueguen et Sandra Le Nouvel (PS) sont élus avec 66,31 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,22 % (4 917 voix pour 8 272 votants et 15 257 inscrits)[21].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Rostrenen dans le département des Côtes-d'Armor avant 2015.

Le canton de Rostrenen regroupait les communes suivantes :

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Après le redécoupage de 2014, le canton de Rostrenen comprenait 29 communes entières[4].

Suite à la fusion, au , de Laniscat, Perret et Saint-Gelven pour former la commune de Bon-Repos-sur-Blavet, il est désormais composé de vingt-sept communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Rostrenen
(bureau centralisateur)
22266 CC du Kreiz-Breizh 3 124 (2014)
Bon-Repos-sur-Blavet 22107 CC du Kreiz-Breizh 1 276 (2014)
Canihuel 22029 CC du Kreiz-Breizh 371 (2014)
Glomel 22061 CC du Kreiz-Breizh 1 427 (2014)
Gouarec 22064 CC du Kreiz-Breizh 894 (2014)
Kergrist-Moëlou 22087 CC du Kreiz-Breizh 639 (2014)
Lanrivain 22115 CC du Kreiz-Breizh 511 (2014)
Lescouët-Gouarec 22124 CC du Kreiz-Breizh 212 (2014)
Locarn 22128 CC du Kreiz-Breizh 411 (2014)
Maël-Carhaix 22137 CC du Kreiz-Breizh 1 535 (2014)
Mellionnec 22146 CC du Kreiz-Breizh 415 (2014)
Le Moustoir 22157 CC Poher communauté 681 (2014)
Paule 22163 CC du Kreiz-Breizh 724 (2014)
Peumerit-Quintin 22169 CC du Kreiz-Breizh 178 (2014)
Plélauff 22181 CC du Kreiz-Breizh 691 (2014)
Plévin 22202 CC Poher communauté 786 (2014)
Plouguernével 22220 CC du Kreiz-Breizh 1 731 (2014)
Plounévez-Quintin 22229 CC du Kreiz-Breizh 1 104 (2014)


Saint-Connan 22284 CC du Kreiz-Breizh 306 (2014)
Saint-Gilles-Pligeaux 22294 CC du Kreiz-Breizh 280 (2014)
Saint-Igeaux 22334 CC du Kreiz-Breizh 138 (2014)
Saint-Nicolas-du-Pélem 22321 CC du Kreiz-Breizh 1 688 (2014)
Sainte-Tréphine 22331 CC du Kreiz-Breizh 200 (2014)
Trébrivan 22344 CC du Kreiz-Breizh 711 (2014)
Treffrin 22351 CC Poher communauté 582 (2014)
Trémargat 22365 CC du Kreiz-Breizh 191 (2014)
Tréogan 22373 CC Poher communauté 99 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
11 30411 24211 28111 08310 3589 3418 6058 3278 336
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 20 905 habitants[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 188
  2. Notice communale de Rostrenen sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 794.
  4. a, b et c Décret no 2014-150 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Côtes-d'Armor.
  5. Notice communale de Rostrenen sur le site de l'EHESS
  6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f181.image.r=cantons%201833
  7. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 2 mai 2014)
  8. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  9. http://gw.geneanet.org/kappadokes?lang=fr;p=francois+marie;n=bahezre+de+lanlay
  10. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6451830r/f1.item.r=canton.zoom
  11. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6451852b/f2.item.r=canton.zoom
  12. http://gw.geneanet.org/scolari1870?lang=fr&pz=henri&nz=viot&ocz=0&p=herve&n=de+saisy+de+kerampuil
  13. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62423770/f1.item.r=canton.zoom
  14. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64791163/f1.item.r=canton.zoom
  15. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6479147n/f20.item.r=canton.zoom
  16. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6254508b/f3.item.r=canton.zoom
  17. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9614075h/f4.item.r=canton.zoom
  18. « Résultats du 1er tour pour le canton de Rostrenen », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  19. « Résultats du 1er tour pour le département des Côtes-d'Armor », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  20. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  21. « Résultats du second tour pour le canton de Rostrenen », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  24. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cantons des Côtes-d'Armor | Communes des Côtes-d'Armor | Liste des conseillers généraux des Côtes-d'Armor

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).