Canton de Rive-de-Gier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Rive-de-Gier
Canton de Rive-de-Gier
Situation du canton de Rive-de-Gier dans le département de Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement(s) Saint-Étienne
Bureau centralisateur Rive-de-Gier
Conseillers
départementaux
Jean-Claude Charvin
Séverine Reynaud
2015-2021
Code canton 42 10
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[3],[4]
2 : 13 juillet 1973[2]
3 : 22 mars 2015[5]
Démographie
Population 43 798 hab. (2017)
Densité 494 hab./km2
Géographie
Superficie 88,60 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Rive-de-Gier est un canton français situé dans le département de la Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Rive-de-Gier dans l'arrondissement de Saint-Étienne. Son altitude varie de 189 m (Dargoire) à 947 m (Saint-Paul-en-Jarez).

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1790[1], le canton de Rive-de-Gier a été modifié par décret du créant le canton de La Grand-Croix[2].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Rive-de-Gier est conservé et s'agrandit. Il passe de 10 à 11 communes[5].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Joseph Michel Robichon   Manufacturier, maire de Rive-de-Gier
(1830-1835, 1839-1844)
1839 1848 Claude Anne Louis Gaultier
(1807-?)
Opposition
libérale
Notaire, maire de Rive-de-Gier (1844-1848)
Député (1839-1842)
1848 1852 Henri Mathon de Fogères Opposition Avocat
Maire de Bourg-Argental
Député (1846-1848)
1852 1861 Jean-Pierre Delay   Propriétaire, maire de Rive-de-Gier
(1848-1849, 1851-1856)
1861 1871 Hippolyte Pétin Droite Maître de forges,
maire de Rive-de-Gier (1856-1869)
1871 1883 Pétrus Richarme Républicain Directeur de verrerie
Maire de Rive-de-Gier (1870-1874)
Député (1876-1881)
1883 1889 Hippolyte Pétin[6] Droite Maître de forges,
maire de Rive-de-Gier (1856-1869, 1877-1878, 1884-1888)
1889 1895 Barthélemy Brunon Républicain Maître de forges
Sénateur (1888-1896)
Conseiller municipal de Rive-de-Gier
1895 1901 Jean-Marie Lacombe Droite Industriel à Rive-de-Gier
1901 1905
(décès)[7]
Benoît Bouché Rad.  
1905[8] 1907 Emmanuel Hutter Rad. Industriel, propriétaire à Saint-Étienne
Conseiller municipal de Rive-de-Gier
1907 1913 Antoine Arbel Républicain Maître de forges à Rive-de-Gier
1913 1919 Pierre Vinay PRS Industriel (fabricant de limes)
Maire de Rive-de-Gier (1907-1919)
1919 1925 Étienne Micollier PCF Pharmacien à Rive-de-Gier
1925 1934 M. Marchand SFIO puis
PRS
 
1934 1937 Jules Tournigand RG Maître de forges à Rive-de-Gier
1937 1940 Claude Drivon SFIO Représentant de commerce
Maire de Rive-de-Gier (1922-1940)
1943 1945 Pierre Teyssonnère   Maire de La Grand-Croix
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945 1946
(décès)
Claude Drivon SFIO Maire de Rive-de-Gier (1944-1946)
1946 1951 Eugène Condamin SFIO Maire de Rive-de-Gier (1946-1953)
1951 1958 Charles Meley DVD Maire de Saint-Martin-la-Plaine (1948-1963)
1958 1973 André Chazalon MRP puis DVD Directeur d'entreprise
Sénateur (1959-1962)
Député (1962-1981)
Maire de La Grand-Croix (1953-2008)
Elu en 1973 dans le Canton de La Grand-Croix
1973 1979 Claude Bruyas DVD Maire de Saint-Martin-la-Plaine (1963-1977)
1979 1985 André Géry PCF Maire de Rive-de-Gier (1977-1995)
Conseiller régional (1986-2004)
1985 2015 Jean-Claude Charvin RPR puis DVD Maire de Rive-de-Gier (depuis 1995)
Vice-président du Conseil général

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Claude Charvin   DVD Maire de Rive-de-Gier (depuis 1995)
2015 en cours Séverine Reynaud   DVD Adjointe au maire de Genilac

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nicolas Fernandez et Isabelle Surply (FN, 32,45 %) et Jean-Claude Charvin et Séverine Reynaud (DVD, 27,7 %). Le taux de participation est de 46,12 % (12 316 votants sur 26 702 inscrits)[10] contre 48,48 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12]. Au second tour, Jean-Claude Charvin et Séverine Reynaud (DVD) sont élus avec 60,05 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,96 % (6 978 voix pour 12 809 votants et 26 708 inscrits)[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 1973[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage cantonal de 1973, le canton de Rive-de-Gier regroupait onze communes[2]. À la suite de la fusion de La Cula et de Saint-Genis-Terrenoire pour former la commune de Genilac en 1973, le canton comprenait dix communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rive-de-Gier
(chef-lieu)
42186 42800 7,33 14 633 (2012) 1 996


Châteauneuf 42053 42800 13,65 1 518 (2012) 111
Dargoire 42083 42800 1,92 478 (2012) 249
Pavezin 42167 42410 8,87 360 (2012) 41
Sainte-Croix-en-Jarez 42210 42800 12,05 427 (2012) 35
Genilac 42225 42800 8,67 3 847 (2012) 444
Saint-Joseph 42242 42800 8,05 1 919 (2012) 238
Saint-Martin-la-Plaine 42259 42800 9,70 3 705 (2012) 382
Saint-Romain-en-Jarez 42283 42800 16,96 1 192 (2012) 70
Tartaras 42307 42800 3,91 818 (2012) 209

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Rive-de-Gier compte désormais onze communes[5].

Liste des 11 communes du canton de Rive-de-Gier au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Rive-de-Gier
(bureau centralisateur)
42186 Saint-Etienne Métropole 7,33 15 184 (2017) 2 071 modifier les donnéesmodifier les données
Châteauneuf 42053 Saint-Etienne Métropole 13,65 1 599 (2017) 117 modifier les donnéesmodifier les données
Dargoire 42083 Saint-Etienne Métropole 1,92 521 (2017) 271 modifier les donnéesmodifier les données
Farnay 42093 Saint-Etienne Métropole 7,93 1 408 (2017) 178 modifier les donnéesmodifier les données
Genilac 42225 Saint-Etienne Métropole 8,67 3 896 (2017) 449 modifier les donnéesmodifier les données
La Grand-Croix 42103 Saint-Etienne Métropole 4,05 5 136 (2017) 1 268 modifier les donnéesmodifier les données
Lorette 42123 Saint-Etienne Métropole 3,41 4 700 (2017) 1 378 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Joseph 42242 Saint-Etienne Métropole 8,05 1 901 (2017) 236 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-la-Plaine 42259 Saint-Etienne Métropole 9,70 3 755 (2017) 387 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Paul-en-Jarez 42271 Saint-Etienne Métropole 19,98 4 844 (2017) 242 modifier les donnéesmodifier les données
Tartaras 42307 Saint-Etienne Métropole 3,91 854 (2017) 218 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Rive-de-Gier 4210 88,60 43 798 (2017) 494 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
23 83224 48326 19925 08826 59726 52128 00928 85528 897
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 43 798 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
42 74843 00043 53743 61643 798
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Marie Prudhomme (1798), p. 0
  2. a b et c Décret no 73-662 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Loire
  3. Notice communale de Rive-de-Gier sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 0.
  5. a b et c Décret no 2014-260 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Loire.
  6. http://www.patronsdefrance.fr/?q=sippaf-actor-record/23312
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62670683/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253435k/f5.item.r=canton.zoom
  9. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 21 février 1943, (en ligne).
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Rive-de-Gier », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département de la Loire », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Rive-de-Gier », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]