Canton de Poitiers-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Poitiers-3
Canton de Poitiers-3
Situation du canton de Poitiers-3 dans le département de la Vienne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement(s) Poitiers
Bureau centralisateur Poitiers
Conseillers
départementaux
Florence Harris
Gregory Vouhe
2021-2028
Code canton 86 15
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973
Modifications 1 : 26 janvier 1982
2 : 22 mars 2015
Démographie
Population 26 594 hab. (2019)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Poitiers

Le canton de Poitiers-3 est une circonscription électorale française située dans le département de la Vienne et la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Poitiers dans l'arrondissement de Poitiers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé en 1973, lors du redécoupage de la ville en cinq cantons. Poitiers était auparavant divisée entre les cantons de Poitiers-Nord et de Poitiers-Sud[1].

Il est modifié par le décret du créant les cantons de Poitiers-7 et Poitiers-6[2].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont à nouveau remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 2+1 fraction à 1 fraction[3].

Le canton de Poitiers-3 est désormais formé d'une fraction de Poitiers. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Poitiers. Le bureau centralisateur est situé à Poitiers.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 2008 Jacques Grandon CD puis UDF-CDS Avocat
Sénateur (1986-1988)
Ancien conseiller général du Canton de Poitiers-Nord (1965-1973)
2008 2015 Michel Touchard PS Médecin généraliste
Adjoint au maire de Poitiers (1995-2008)
Elu en 2015 dans le Canton de Poitiers-4

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Jean-Daniel Blusseau   PS Infirmier
14ème adjoint au maire de Poitiers
Ancien conseiller général du Canton de Poitiers-7 (2008-2015)
2015 2021 Isabelle Soulard   DVG Ecrivain, conférencière
Vice-présidente du Comité de quartier « Autour du Pont-Neuf »
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Florence Harris   PCF Professionnelle de santé
2021 en cours Grégory Vouhé   DVG Historien de l'art

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Jean-Daniel Blusseau et Isabelle Soulard (PS, 35,04 %) et Stéphanie Delhumeau-Didelot et Sylvain Pothier-Leroux (UMP, 27,39 %). Le taux de participation est de 46,38 % (6 061 votants sur 13 069 inscrits)[5] contre 51,35 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Jean-Daniel Blusseau et Isabelle Soulard (PS) sont élus avec 57,54 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 43,64 % (2 988 voix pour 5 703 votants et 13 069 inscrits)[8].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[9]. Dans le canton de Poitiers-3, ce taux de participation est de 32,89 % (4 100 votants sur 12 466 inscrits)[10] contre 33,61 % au niveau départemental[11]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Florence Harris et Gregory Vouhe (DVG, 40,4 %) et Pierre Goubault et Isabelle Soulard (Union au centre et à droite, 35,61 %)[10].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[12], 33,96 % dans le département[11] et 32,29 % dans le canton de Poitiers-3[10]. Florence Harris et Gregory Vouhe (DVG) sont élus avec 52,43 % des suffrages exprimés (1 974 voix pour 4 026 votants et 12 469 inscrits)[10],[13],[14].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition de 1973 à 1982[modifier | modifier le code]

Le canton de Poitiers-3 était formé de[1] :

  • Mignaloux-Beauvoir
  • la portion de territoire de la ville de Poitiers délimitée par l'axe des voies ci-après : rue de la Chatonnerie non comprise, faubourg du Pont-Neuf côté impair et pair à partir du numéro 112, rue Jean-Jaurès côté pair, rue du Marché, rue des Cordeliers côté pair, rue Gambetta du numéro 3 au numéro 15, place Alphonse-Lepetit, rue Boncenne côté pair, rue des Carmélites non comprise, rue du Moulin-à-Vent non comprise, rue de la Croix-Blanche, place Charles-VII, rue René-Descartes, rue du Trottoir, rue Sylvain-Drault, rue du Jardin-des-Plantes, rue des Quatre-Roues à partir du numéro 70 et numéro 137, rue de la Cueille-Aiguë côté pair, rue de Marbourg côté pair, rue de Nimègue côté pair, rue des Deux-Communes côté pair à partir du numéro 96 et la rue de la Charletterie côté impair.

Composition de 1982 à 2015[modifier | modifier le code]

Carte de localisation du canton de Poitiers-3 dans le département de la Vienne, redécoupage de 1982.

Le canton de Poitiers-3 était composé de[2] :

  • Mignaloux-Beauvoir
  • la portion de territoire de la ville de Poitiers délimitée par la rue de la Châtonnerie (non comprise) depuis sa jonction avec la limite Sud de la commune de Poitiers, le Faubourg du Pont-Neuf (côté impair), la rue Jean-Jaurès (côté pair), la rue du Marché (côté pair), la rue des Cordeliers (côté pair), la rue Gambetta (du n° 1 au n° 15), la place Alphonse-Lepetit (côté pair), la rue Boncenne (côté pair), la rue des Carmélites (non comprise), la rue du Moulin-à-Vent (non comprise), la rue de la Croix-Blanche (comprise), la place Charles-VII (comprise), la rue Descartes (comprise), la rue du Trottoir (comprise), la place de la Liberté (comprise), la rue Sylvain-Drault (comprise), la rue du Jardin-des-Plantes (comprise), la partie du boulevard Chasseigne située dans le prolongement de la passerelle des Quatre-Roues face au jardin des plantes (non comprise), la rue des Quatre-Roues (comprise), la rue de Montbernage (comprise), la côte de Monthernage (comprise), la rue du Rondy (comprise) jusqu'à l'avenue John-Kennedy (rocade Est), l'axe de la rocade Est jusqu'à l'avenue Jacques-Cœur, l'avenue Jacques-Cœur (comprise) jusqu'à la limite entre les communes de Poitiers et Mignaloux-Beauvoir, la limite Sud de la commune de Poitiers jusqu'à la rue de la Châtonnerie.
Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Poitiers
(chef-lieu)
86194 CU du Grand Poitiers Fraction : 26 843(2014)
Commune : 87 435 (2014)
Mignaloux-Beauvoir 86157 CU du Grand Poitiers 4 127 (2014)

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Poitiers-3 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Poitiers
(bureau centralisateur)
86194 CU du Grand Poitiers 42,11 Fraction : 26 594 (2019)
Commune : 89 212 (2019)
2 119 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Poitiers-3 8615 26 594 (2019) modifier les données

Le canton de Poitiers-3 comprend désormais la partie de la commune de Poitiers située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Buxerolles, rue de Bonneuil-Matours, avenue John-Kennedy, rue de Bourgogne, rue de Marbourg, rue de Provence, avenue Georges-Pompidou, chemin des Grandes-Dunes, boulevard des Hauteurs, chemin des Crêtes, avenue de l'Europe, rue de l'Intendant-Nain, place Jean-de-Berry, boulevard Jeanne-d'Arc, boulevard du Grand-Cerf, boulevard de Solférino, rue de la Marne, rue des Écossais, place Aristide-Briand, rue Victor-Hugo, rue Charles-Gide, rue Sadi-Carnot, rue Saint-Nicolas, rue de Magenta, rue Jean-Alexandre, rue du Maréchal-Foch, square du Maréchal-Foch, rue Girouard, rue Saint-Grégoire, rue de Tison, boulevard François-Albert, rue Saint-Cyprien, pont Saint-Cyprien, cours du Clain, rue du Faubourg-du-Pont-Neuf, rue de la Pierre-Levée, avenue du Recteur-Pineau, rocade Est, voie pénétrante Est (voie André-Malraux), rue de Geniec, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Mignaloux-Beauvoir[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--18 39322 46724 77824 24324 307
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 26 594 habitants[Note 2], en augmentation de 0,55 % par rapport à 2013 (Vienne : +1,67 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
26 44826 48026 594
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[17].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 73-677 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Vienne, modifié par le décret no 73-828 du 18 août 1973 portant modification du décret no 73-677 du 13 juillet 1973.
  2. a et b Décret no 82-94 du 26 janvier 1982 portant modification et création de cantons dans le département de la Vienne.
  3. a et b Décret no 2014-264 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Vienne.
  4. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  5. « Résultats du premier tour pour le Canton de Poitiers-3 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  6. « Résultats du premier tour pour le département de la Vienne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du second tour pour le Canton de Poitiers-3 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  10. a b c et d « Résultats pour le canton de Poitiers-3 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  11. a et b « Résultats pour le département de la Vienne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  13. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Poitiers-3. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  14. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Poitiers-3. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]