Canton de Plénée-Jugon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Plénée-Jugon
Canton de Plénée-Jugon
Situation du canton de Plénée-Jugon dans le département de Côtes-d'Armor.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement(s) Dinan (6)
Saint-Brieuc (5)
Bureau centralisateur Plénée-Jugon
Conseillers
départementaux
Monique Haméon
Didier Yon
2015-2021
Code canton 22 16
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 19 214 hab. (2016)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Superficie 436,85 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Plénée-Jugon est un canton français du département des Côtes-d'Armor.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Côtes-d'Armor entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Côtes-d'Armor, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27.

Le canton de Plénée-Jugon est formé de communes des anciens cantons de Moncontour (5 communes), de Collinée (6 communes), de Jugon-les-Lacs (6 communes) et de Plouguenast (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 6 communes incluses dans l'arrondissement de Saint-Brieuc et 12 dans l'arrondissement de Dinan. Le bureau centralisateur est situé à Plénée-Jugon.

Composition[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, le canton de Plénée-Jugon comprenait 18 communes entières[1].

À la suite de la fusion, au , de Jugon-les-Lacs et Dolo pour former la commune nouvelle de Jugon-les-Lacs - Commune nouvelle[4], d'une part, et, d'autre part, de Collinée, Le Gouray, Langourla, Plessala, Saint-Gilles-du-Mené, Saint-Gouéno et Saint-Jacut-du-Mené pour former la commune nouvelle du Mené[5], le canton compte désormais onze communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Plénée-Jugon
(bureau centralisateur)
22185 Lamballe Terre et Mer 2 418 (2014)
Bréhand 22015 CA Lamballe Terre et Mer 1 593 (2014)
Jugon-les-Lacs - Commune nouvelle 22084 Lamballe Terre et Mer 2 485 (2014)
Le Mené 22046 CC Loudéac Communauté - Bretagne Centre 6 398 (2014)
Penguily 22165 Lamballe Terre et Mer 616 (2014)
Plédéliac 22175 Lamballe Terre et Mer 1 393 (2014)


Plestan 22193 Lamballe Terre et Mer 1 567 (2014)
Saint-Glen 22296 Lamballe Terre et Mer 611 (2014)
Saint-Trimoël 22332 Lamballe Terre et Mer 495 (2014)
Tramain 22341 Lamballe Terre et Mer 677 (2014)
Trébry 22345 Lamballe Terre et Mer 855 (2014)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 19 108 habitants[6].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Monique Haméon   PCF Conseillère municipale du Gouray (1977-2014)
Conseillère régionale (depuis 2014)[7]
2015 en cours Didier Yon   DVG Maire de Trébry (depuis 2008)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Monique Haméon et Didier Yon (DVG, 45,87 %) et Florence Corbel et Sylvain Oréal (DVD, 35,74 %). Le taux de participation est de 57,31 % (7 919 votants sur 13 819 inscrits)[8] contre 56,24 % au niveau départemental[9]et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Monique Haméon et Didier Yon (DVG) sont élus avec 54,61 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 57,57 % (4 011 voix pour 7 955 votants et 13 817 inscrits)[11].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]