Canton de Montmorillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Montmorillon
Canton de Montmorillon
Situation du canton de Montmorillon dans le département de la Vienne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement(s) Arrondissement de Poitiers (1)
Montmorillon (25)
Bureau centralisateur Montmorillon
Conseillers
départementaux

Mandat
Brigitte Abaux
Guillaume de Russé
2021-2028
Code canton 86 12
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 1801[3],[4]
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 17 817 hab. (2019)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 23′ 46″ nord, 0° 52′ 52″ est
Superficie 937,76 km2
Subdivisions
Communes 26

Le canton de Montmorillon est une circonscription électorale française située dans le département de la Vienne et la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Montmorillon dans les arrondissements de Poitiers et Montmorillon. Son altitude varie de 63 m (Angles-sur-l'Anglin) à 228 m (Lathus-Saint-Rémy).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Montmorillon a été créé en 1801[3].

Un nouveau découpage territorial de la Vienne entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 26 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans la Vienne, le nombre de cantons passe ainsi de 38 à 19. Le nombre de communes du canton de Montmorillon passe de 8 à 26.

Le canton de Montmorillon est depuis formé de communes des anciens cantons de Saint-Savin (9 communes), de Montmorillon (8 communes), de La Trimouille (8 communes) et de Pleumartin (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 25 communes incluses dans l'arrondissement de Montmorillon et 1 dans l'arrondissement de Châtellerault. Le bureau centralisateur est situé à Montmorillon.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Sylvain Victor
Guillemin de Monplanet fils
(1793-1865)
  Substitut à Poitiers
puis avocat à Montmorillon
1848 1852 Antoine Dominique Opter
(1798-1869)
  Négociant à Montmorillon
1852 1864 François Félix
Augier de Crémiers
  Maire de Bourg-Archambault
1864 1895 Charles Nouveau-Dupin Monarchiste
puis Bonapartiste
Propriétaire - Maire de Montmorillon
(1859-1870 et 1871-1878)
1895 1900
(démission)[6]
Fernand Evariste Tribot-Laspière Républicain Négociant et banquier
Maire de Montmorillon
1900[7] 1908
(décès)[8]
Paul Millet
(1845-1908)
Conservateur
clérical
Ancien officier de cavalerie
Propriétaire à la Dallerie - Maire de Lathus
1908[9] 1919 Henri Guillemin de Monplanet
(petit-fils de Sylvain Victor Guillemin de Monplanet)
Conservateur
clérical
Conseiller municipal de Montmorillon
Député (1914-1919)
1919 1925 Léon Dardant
(1861-1951)
Rad. Négociant en épicerie
Maire de Montmorillon
1925 1940 Henri Guillemin de Monplanet Conservateur Conseiller municipal de Montmorillon
Député (1914-1919)
Nommé conseiller départemental en 1943[10]
1945 1951
(décès)
Georges Pironnet
(1878-1951)
Rad.ind. Ancien maire de Montmorillon (1935-?)
1951[11] 1952 M. Coin Rad.ind.
de gauche
 
1952 1982 Jean-Marie Bouloux NI puis CD puis
UDF-CDS
Cadre - Sénateur (1958-1986)
Maire de Montmorillon (1952-1977)
1982 1994 Daniel Cormier[12] UDF-CDS Ingénieur du Génie rural, Montmorillon
1994 2015 Guillaume Budan de Russé RPR puis UMP Vice-président du Conseil général
Maire de Montmorillon (1995-2008)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Montmorillon avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   M. Franchaud-Corbinière   Propriétaire à Montmorillon
1833   M. Gervais-Lafond fils   Avocat à Montmorillon
         
1898   M. Poinet   Agriculteur au Léché, commune de Saulgé
1898   M. Renault    
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Brigitte Abaux   LR Retraitée comptable
Maire de La Trimouille
2015 2021 Guillaume Budan de Russé   LR Retraité inspecteur général d’assurance
Maire de Montmorillon (1995-2008)
Président-délégué chargé des relations extérieures, des grands projets et des fonds européens
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Brigitte Abaux   LR Conseillère sortante
Conseillère Départementale Déléguée, chargée de l’Habitat et du Logement
2021 en cours Guillaume de Russé   LR Conseiller sortant
Président délégué, chargé des Financements Union Européenne, Etat, Région et des Grands Projets

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Brigitte Abaux et Guillaume de Russé (UMP, 41,14 %) et Jean-Marie Rousse et Reine Marie Waszak (PS, 30,86 %). Le taux de participation est de 55,82 % (7 895 votants sur 14 143 inscrits)[14] contre 51,35 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16].

Au second tour, Brigitte Abaux et Guillaume de Russé (UMP) sont élus avec 55,84 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,14 % (4 054 voix pour 7 940 votants et 14 142 inscrits)[17].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[18]. Dans le canton de Montmorillon, ce taux de participation est de 38,35 % (5 184 votants sur 13 516 inscrits)[19] contre 33,61 % au niveau départemental[20]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Brigitte Abaux et Guillaume de Russé (LR, 42,07 %) et Justine Chabaud et Joachim Ganachaud (DVG, 23,5 %)[19].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[21], 33,96 % dans le département[20] et 36,46 % dans le canton de Montmorillon[19]. Brigitte Abaux et Guillaume de Russé (LR) sont élus avec 58,19 % des suffrages exprimés (2 668 voix pour 4 928 votants et 13 516 inscrits)[19],[22],[23].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Carte de localisation du canton de Montmorillon dans le département de la Vienne, redécoupage de 1982.

Le canton de Montmorillon regroupait 8 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Montmorillon
(chef-lieu)
86165 86500 57,00 6 258 (2012) 110


Bourg-Archambault 86035 86390 24,33 193 (2012) 7,9
Jouhet 86117 86500 25,53 504 (2012) 20
Lathus-Saint-Rémy 86120 86390 98,28 1 218 (2012) 12
Moulismes 86170 86500 29,06 398 (2012) 14
Pindray 86191 86500 26,74 261 (2012) 9,8
Plaisance 86192 86500 13,11 177 (2012) 14
Saulgé 86254 86500 62,31 991 (2012) 16

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Montmorillon comprend désormais vingt-six communes entières[2].

Liste des 26 communes du canton de Montmorillon au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montmorillon
(bureau centralisateur)
86165 CC Vienne et Gartempe 57,00 5 940 (2019) 104 modifier les donnéesmodifier les données
Angles-sur-l'Anglin 86004 CA Grand Châtellerault 14,75 347 (2019) 24 modifier les donnéesmodifier les données
Antigny 86006 CC Vienne et Gartempe 43,93 546 (2019) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Béthines 86025 CC Vienne et Gartempe 37,02 474 (2019) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Bourg-Archambault 86035 CC Vienne et Gartempe 24,33 185 (2019) 7,6 modifier les donnéesmodifier les données
Brigueil-le-Chantre 86037 CC Vienne et Gartempe 53,79 507 (2019) 9,4 modifier les donnéesmodifier les données
La Bussière 86040 CC Vienne et Gartempe 32,09 314 (2019) 9,8 modifier les donnéesmodifier les données
Coulonges 86084 CC Vienne et Gartempe 18,35 235 (2019) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Haims 86110 CC Vienne et Gartempe 32,25 227 (2019) 7,0 modifier les donnéesmodifier les données
Jouhet 86117 CC Vienne et Gartempe 25,53 525 (2019) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Journet 86118 CC Vienne et Gartempe 58,51 373 (2019) 6,4 modifier les donnéesmodifier les données
Lathus-Saint-Rémy 86120 CC Vienne et Gartempe 98,28 1 217 (2019) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Liglet 86132 CC Vienne et Gartempe 52,53 310 (2019) 5,9 modifier les donnéesmodifier les données
Moulismes 86170 CC Vienne et Gartempe 29,06 367 (2019) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Nalliers 86175 CC Vienne et Gartempe 16,03 312 (2019) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Pindray 86191 CC Vienne et Gartempe 26,74 248 (2019) 9,3 modifier les donnéesmodifier les données
Plaisance 86192 CC Vienne et Gartempe 13,11 174 (2019) 13 modifier les donnéesmodifier les données
La Puye 86202 CU du Grand Poitiers 23,57 599 (2019) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Germain 86223 CC Vienne et Gartempe 20,23 915 (2019) 45 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Léomer 86230 CC Vienne et Gartempe 28,67 174 (2019) 6,1 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pierre-de-Maillé 86236 CC Vienne et Gartempe 74,89 885 (2019) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Savin 86246 CC Vienne et Gartempe 18,80 826 (2019) 44 modifier les donnéesmodifier les données
Saulgé 86254 CC Vienne et Gartempe 62,31 1 005 (2019) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Thollet 86270 CC Vienne et Gartempe 29,92 151 (2019) 5,0 modifier les donnéesmodifier les données
La Trimouille 86273 CC Vienne et Gartempe 41,65 859 (2019) 21 modifier les donnéesmodifier les données
Villemort 86291 CC Vienne et Gartempe 4,42 102 (2019) 23 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Montmorillon 8612 937,76 17 817 (2019) 19 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 56810 49910 89011 06510 58110 62310 27410 08010 000
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[24] puis population municipale à partir de 2006[25])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 17 817 habitants[Note 2], en diminution de 2,98 % par rapport à 2013 (Vienne : +1,67 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
18 36417 84317 817
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[26].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[13].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 224
  2. a b et c Décret no 2014-264 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Vienne.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Montmorillon », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 820.
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  11. « Un nouveau désistement de candidat communiste », sur Lemonde.fr, (consulté le ).
  12. « [titre manquant] », sur La Nouvelle République du Centre-Ouest (consulté le ).
  13. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Montmorillon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. « Résultats du premier tour pour le département de la Vienne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Montmorillon », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  19. a b c et d « Résultats pour le canton de Montmorillon », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  20. a et b « Résultats pour le département de la Vienne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  21. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  22. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montmorillon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  23. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montmorillon. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  24. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  25. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  26. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]