Canton de Montélimar-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Montélimar-1
Canton de Montélimar-1
Situation du canton de Montélimar-1 dans le département de la Drôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement(s) Nyons
Bureau centralisateur Montélimar
Conseillers
départementaux
Emeline Mehukaj-Mathieu
Karim Oumeddour
2021-2028
Code canton 26 08
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 28 238 hab. (2018)
Géographie
Subdivisions
Communes 5 + fraction Montélimar

Le canton de Montélimar-1 est une circonscription électorale française située la Drôme, dans l'arrondissement de Nyons.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Montélimar-1 a été créé en 1973, par division du canton de Montélimar[1].

Un nouveau découpage territorial de la Drôme (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans la Drôme, le nombre de cantons passe ainsi de 36 à 19. Le nombre de communes du canton de Montélimar-1 passe de 1 + fraction Montélimar à 5 + fraction Montélimar.

Le nouveau canton de Montélimar-1 est formé de communes des anciens cantons de Montélimar-1 (1 commune + 1 fraction), de Marsanne (3 communes) et de Loriol-sur-Drôme (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 4 communes incluses dans l'arrondissement de Nyons et 1 dans l'arrondissement de Valence. Le bureau centralisateur est situé à Montélimar.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers d'arrondissement de l'ancien canton de Montélimar (1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Montélimar avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs du canton de Montélimar
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Félix-Hilaire Laurans Majorité
ministérielle
Notaire à Montélimar, député (1842-1846)
1833 1835 M. Labattut   Avocat à Montélimar
1835 1836 Louis Marre ainé   Négociant à Montélimar
1836 1848 M. Marie Prothon   Avocat à Montélimar
1848 1864 Louis-César Grasset   Docteur en médecine à Montélimar (maire en 1870)
1848 1852 Frédéric Chare   Ancien notaire, maire de Montélimar (1848-1849)
1852 1870 Jean Eugène Chabaud   Maitre de postes, adjoint au maire de Montélimar
1864 1870 Adrien de La Bruyère
(1831-1914)
  Propriétaire à Montélimar
1870 1895 François Frédéric Paradis
(1814-1911)[5]
  Maire de La Touche
1870 1881
(décès)
Denis Philibert Picard
(1809-1881)
  Négociant, grossiste en fer à Montélimar
1881 1892 M. Roux-Saint-Paul   Avocat, adjoint au maire de Montélimar
1892 1899 Paul Gauthier Républicain Notaire à Montélimar
1895 1901 Émile Costadau Républicain Maire d'Espeluche
1899 1907 Louis Puissant Radical Avocat, maire de Châteauneuf-du-Rhône
1901 1919 Ferdinand Ravisa Radical Viticulteur, conseiller municipal de Montélimar, député (1910-1919)
1907 1919 Florian Laurans Radical Maire d'Allan
1919 1937 Henri Courbis[6]   Propriétaire et directeur de chapellerie à Montélimar
1919 1925 Raymond Tournigand   Maire d'Ancône
1925 1937 Emile-Célestin Chabaud   Agriculteur, maire de Malataverne
1937 1940 M. Jacquier Rad.ind.  
1937 1940 M. Bonnet Rad.ind.  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de l'ancien canton de Montélimar (1833 à 1973)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs du canton de Montélimar
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Jean Joseph Fleury Bith
(?-1861)
  Avocat et notaire à Montélimar
1848 1852 Jean Eugène Chabaud   Maître de poste, propriétaire, rentier, maire de Montélimar (1861-1865)
1852 1861
(décès)
Jean Joseph Fleury Bith   Notaire, maire de Montélimar
1861 1878
(décès)[7]
Jean-Joseph Veye de Chareton Républicain Général du Génie
Député (1871-1875)
Sénateur (1875-1878)
1878 1884
(décès)[8]
Jean Lamorte Républicain Avocat, ancien Sous-Préfet
Député (1871) - Sénateur (1876-1884)
1884 1886 Jean Antoine Adrien
Carle
Républicain Docteur en médecine à Montélimar
1886 1899
(démission)[9]
Émile Loubet Républicain Précédemment élu dans le canton de Grignan (1871-1886)
Avocat
Ministre (1887 à 1893)
Président du Conseil des Ministres (1892)
Député (1876-1885)
Sénateur (1885-1899)
Président de la République (1899-1906)
Maire de Montélimar (1878-1899)
Président du Conseil Général
1899[10] 1924
(décès)[11]
Paul Gauthier Républicain Notaire
Maire de Montélimar (1899-1908), conseiller d'arrondissement
1924 1925
(décès)
Charles Marmillod Rad. Propriétaire à Montélimar
1925[12] 1940 Jean Thorent Rad. Négociant
1942 1945 Georges Almoric   Maire d'Allan
Nommé conseiller départemental en 1942[13]
1943 1945 Paul Messie
(1891-1981)
  Notaire
Adjoint au maire de Montélimar
Nommé conseiller départemental en 1943[14]
1945 1973 Maurice Pic SFIO puis PS Instituteur puis professeur de collège
Sénateur (1948-1959 et 1971-1989)
Député (1959-1971)
Secrétaire d'État (1956-1958)
Maire de Montélimar (1959-1989)
Président du Conseil Général (1955-1985)
Elu en 1973 dans le Canton de Montélimar-2

Conseillers généraux du canton de Montélimar-1 de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs du canton de Montélimar-1
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1985 Henri Sauvinet PS 1er adjoint au maire de Montélimar, député suppléant d'Henri Michel (1973-1986)
1985 1998 Jean-Jacques Ayzac UDF Vice-président du Conseil général
Adjoint au maire de Montélimar
1998 2015 Jean-Luc Vincent PS Agent EDF
Maire d'Ancône (1995-2014)
Conseiller municipal d'Ancône depuis 2014

Conseillers départementaux de Montélimar-1 depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Catherine Autajon   UDI Adjointe au maire de Montélimar jusqu'en 2020, conseillère municipale (opposition) depuis 2020
2015 2021 Karim Oumeddour   LREM Adjoint au maire de Montélimar
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Emeline Mehukaj-Mathieu   LR Adjointe au maire de Montélimar
2021 en cours Karim Oumeddour   LREM Conseiller sortant

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Annette Biret et Guillaume Valla (FN, 31,09 %) et Catherine Autajon et Karim Oumeddour (Union de la Droite, 29,92 %). Le taux de participation est de 47,66 % (8 975 votants sur 18 830 inscrits)[16] contre 53,14 % au niveau départemental[17]et 50,17 % au niveau national[18].

Au second tour, Catherine Autajon et Karim Oumeddour (Union de la Droite) sont élus avec 61,04 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,77 % (4 939 voix pour 9 183 votants et 18 831 inscrits)[19].

Karim Oumeddour (ex-LR) est membre du groupe LREM[20].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[21]. Dans le canton de Montélimar-1, ce taux de participation est de 29,23 % (5 559 votants sur 19 016 inscrits)[22] contre 34,1 % au niveau départemental[23]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Emeline Mehukaj-Mathieu et Karim Oumeddour (Union à droite, 38,32 %) et Richard Fritz et Chantal Martin (RN, 25,5 %)[22].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,3 % au niveau national[24], 34,41 % dans le département[23] et 29,09 % dans le canton de Montélimar-1[22]. Emeline Mehukaj-Mathieu et Karim Oumeddour (Union à droite) sont élus avec 70,4 % des suffrages exprimés (3 506 voix pour 5 534 votants et 19 023 inscrits)[22],[25],[26].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Localisation du canton de Montélimar-1 dans le département de la Drôme avant 2015.

Lors de sa création en 1973, le canton comprenait[1] :

  • la commune d'Ancône,
  • la portion du territoire de la ville de Montélimar située au nord de la rivière le Roubion.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste partielle des communes du canton de Montélimar-1 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Montélimar
(bureau centralisateur)
26198 Montélimar-Agglomération 46,81 Fraction : 21 396 (2018)
Commune : 39 415 (2018)
842 modifier les donnéesmodifier les données
Ancône 26008 Montélimar-Agglomération 1,59 1 356 (2018) 853 modifier les donnéesmodifier les données
La Coucourde 26106 Montélimar-Agglomération 11,15 1 144 (2018) 103 modifier les donnéesmodifier les données
Les Tourrettes 26353 Montélimar-Agglomération 7,34 1 031 (2018) 140 modifier les donnéesmodifier les données
Saulce-sur-Rhône 26337 Montélimar-Agglomération 18,43 1 849 (2018) 100 modifier les donnéesmodifier les données
Savasse 26339 Montélimar-Agglomération 22,01 1 462 (2018) 66 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Montélimar-1 2608 28 238 (2018) modifier les données

Le nouveau canton de Montélimar-1 comprend[2] :

  1. cinq communes entières,
  2. la partie de la commune de Montélimar située au nord du Roubion.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--17 90618 54919 32921 08121 239
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[27] puis population municipale à partir de 2006[28])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 28 238 habitants[Note 2], en augmentation de 5,33 % par rapport à 2013 (Drôme : +4,05 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
26 80928 238
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[29].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[15].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 73-718 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Drôme
  2. a b et c Décret no 2014-191 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Drôme.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 4 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH175/PG/FRDAFAN83_OL2047054V001.htm
  6. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH117/PG/FRDAFAN84_O19800035v0305903.htm
  7. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  14. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 9 août 2020).
  15. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  16. « Résultats du 1er tour pour le canton de Montélimar-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour le département de la Drôme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  19. « Résultats du second tour pour le canton de Montélimar-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  20. https://www.politiquemania.com/forum/politique-locale-f17/creation-groupes-rem-dans-les-conseils-departementaux-t5813.html
  21. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 24 juin 2021)
  22. a b c et d « Résultats pour le canton de Montélimar-1 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 26 juin 2021)
  23. a et b « Résultats pour le département de la Drôme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 26 juin 2021)
  24. « Résultats des élections départementales 2021 : la liste des départements qui ont basculé », sur lemonde.fr, (consulté le 30 juin 2021)
  25. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montélimar-1. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 30 juin 2021)
  26. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Montélimar-1. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 30 juin 2021)
  27. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  28. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  29. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]