Canton de Migennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Migennes
Canton de Migennes
Situation du canton de Migennes dans le département de Yonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement(s) Auxerre
Bureau centralisateur Migennes
Conseillers
départementaux
François Boucher
Marie-Agnès Evrard
2015-2021
Code canton 89 13
Histoire de la division
Création 2 août 1973
Modification(s) 22 mars 2015
Démographie
Population 16 298 hab. (2015)
Densité 119 hab./km2
Géographie
Superficie 137,20 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Migennes est un canton français situé dans le département de l'Yonne et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton est créé par le décret du 2 août 1973 scindant le canton de Joigny[1].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 8 à 10[2].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Le canton était formé de huit communes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Migennes
(chef-lieu)
89257 CC de l'agglomération Migennoise 16,58 7 019 (2014) 423


Bassou 89029 CC de l'agglomération Migennoise 4,08 867 (2014) 213
Bonnard 89050 CC de l'agglomération Migennoise 4,02 923 (2014) 230
Brion 89056 CC du Jovinien 16,50 610 (2014) 37
Charmoy 89085 CC de l'agglomération Migennoise 7,02 1 159 (2014) 165
Chichery 89105 CC de l'agglomération Migennoise 6,78 461 (2014) 68
Épineau-les-Voves 89152 CC de l'agglomération Migennoise 7,05 709 (2014) 101
Laroche-Saint-Cydroine 89218 CC de l'agglomération Migennoise 8,95 1 247 (2014) 139

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton est désormais composé de dix communes[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Migennes
(bureau centralisateur)
89257 CC de l'agglomération Migennoise 7 019 (2014)
Bassou 89029 CC de l'agglomération Migennoise 867 (2014)
Bonnard 89050 CC de l'agglomération Migennoise 923 (2014)
Brion 89056 CC du Jovinien 610 (2014)
Bussy-en-Othe 89059 CC du Jovinien 745 (2014)
Charmoy 89085 CC de l'agglomération Migennoise 1 159 (2014)
Cheny 89099 CC de l'agglomération Migennoise 2 462 (2014)
Chichery 89105 CC de l'agglomération Migennoise 461 (2014)
Épineau-les-Voves 89152 CC de l'agglomération Migennoise 709 (2014)
Laroche-Saint-Cydroine 89218 CC de l'agglomération Migennoise 1 247 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1976 Marcel Pillin PCF Instituteur
Maire de Bonnard (Yonne) (1947-1983)
Ancien conseiller général du Canton de Joigny (1970, invalidé)
1976 2001 Guy Lavrat PCF Instituteur
Maire de Migennes (1977-1998)
Conseiller municipal de Migennes (1999-2001)
2001 2015 François Boucher DL puis UMP Commerçant
Maire de Migennes (2001-2008 et depuis 2014)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours François Boucher   LR Commerçant
Maire de Migennes (2001-2008 et depuis 2014)
Président de la Communauté de communes
2015 en cours Marie-Agnès Evrard   LR Adjointe au maire de Migennes

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : François Boucher et Marie-Agnès Evrard (Union de la Droite, 32,97 %) et Marie Calabrèse et Gilles Lairaudat (FN, 32,26 %). Le taux de participation est de 49,51 % (5 479 votants sur 11 066 inscrits)[3] contre 51,97 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5]. Au second tour, François Boucher et Marie-Agnès Evrard (Union de la Droite) sont élus avec 59,98 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,1 % (2 916 voix pour 5 433 votants et 11 066 inscrits)[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
13 32613 53013 84013 98113 44713 09112 981
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 16 202 habitants[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]