Canton de Mens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un canton français
Cet article est une ébauche concernant un canton français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Canton de Mens
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement(s) Arrondissement de Grenoble
Chef-lieu Mens
Conseiller général Annette Pellegrin
2011-2015
Code canton 38 16
Démographie
Population 3 045 hab. (2012)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Superficie 223,49 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Mens est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Mens dans l'arrondissement de Grenoble. Son altitude variait de 484 m (Lavars) à 2 793 m (Cordéac) pour une altitude moyenne de 843 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la Révolution, le canton de Mens comprenait également la commune de Pellafol, aujourd'hui rattachée au canton de Corps. La commune de Tréminis, maintenant rattachée au canton de Mens, faisait alors partie du canton de Clelles.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1858
(décès)
Louis Crozet[1]   Ingénieur divisionnaire
Inspecteur général de 2e classe des Ponts et Chaussées
Maire de Grenoble (1853-1858)
1859 1900
(décès)
Edmond Richard-Bérenger[2] Conservateur Ancien chef de bataillon
Propriétaire à Paris et à Mens
1900 1913 Louis Fribourg SFIO Ouvrier tuilier puis commerçant
1919 1934 M. Richard    
1934 1938
(démission)
Jules Hyvrard PDP Directeur d'une Caisse primaire familiale
Sénateur (1946-1948)
1938[3] 1940 Joannès Ravanat SFIO Directeur d'imprimerie
Ancien conseiller municipal de Grenoble
Ancien conseiller général de Grenoble
Député (1928-1942)
1945 1949 Jean Rolland DVG puis PCF Professeur agrégé d'histoire
puis Inspecteur de la Jeunesse et des Sports, Maire de Mens (1946-1947)
1949 1955 Louis Brun MRP Maire de Mens (1953-1959)
1955 1979 Roger Brachet Rad. puis MRG Chef de division à la Préfecture de l'Isère
Maire de Mens (1959-1971)
1979 1983
(démission)
Pierre Rolland DVG Administrateur de la France d'Outre-Mer
puis administrateur supérieur (Gouverneur général) des TAAF
puis président directeur général de la Société française des Nouvelles-Hébrides
Maire de Mens (1977-1983)
1983 1985 M. de Villard UDF-CDS  
1985 2004 Jean-Auguste Richard PS  
2004 2015 Annette Pellegrin PS Maire de Mens de 2008 à 2014

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Mens groupait neuf communes et comptait 2 581 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Mens
(chef-lieu)
38226 CC du Trièves 28,29 1 361 (2014) 48
Cordéac 38125 CC du Trièves 26,62 207 (2014) 7,8
Cornillon-en-Trièves 38127 CC du Trièves 13,92 171 (2014) 12
Lavars 38208 CC du Trièves 14,80 150 (2014) 10
Prébois 38321 CC du Trièves 16,03 164 (2014) 10
Saint-Baudille-et-Pipet 38366 CC du Trièves 35,97 256 (2014) 7,1
Saint-Jean-d'Hérans 38403 CC du Trièves 17,48 299 (2014) 17
Saint-Sébastien 38456 CC du Trièves 20,98 260 (2014) 12
Tréminis 38514 CC du Trièves 49,40 180 (2014) 3,6

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 869 2 590 2 398 2 400 2 480 2 581 2 959 3 042 3 045
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Redécoupage des cantons de l'Isère en 2015[modifier | modifier le code]

Le 23 novembre 2013, la nouvelle carte cantonale de l'Isère a été présenté par le préfet Richard Samuel et, voté par l'Assemblée départementale de l'Isère. Le Conseil d'État publie le décret n°2014-180, le 18 février 2014, validant le redécoupage cantonal du département[6].

Les 9 communes du canton de Mens seront rattachées au canton de Matheysine-Trièves(La Mure).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]