Canton de Malemort-sur-Corrèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Malemort-sur-Corrèze
Canton de Malemort-sur-Corrèze
Le canton de Malemort-sur-Corrèze dans le département de la Corrèze en 2016.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement(s) Brive-la-Gaillarde
Bureau centralisateur Malemort-sur-Corrèze
Conseillers
départementaux
Florence Duclos
Gilbert Rouhaud
2015-2021
Code canton 19 09
Histoire de la division
Création 2 février 1982[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 15 315 hab. (2017)
Densité 191 hab./km2
Géographie
Superficie 80,04 km2
Subdivisions
Communes 5

Le canton de Malemort-sur-Corrèze est une division administrative française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées et le nombre de communes du canton passe de 6 à 5, puis à 4 au après la fusion de deux d'entre elles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Malemort-sur-Corrèze dans l'arrondissement de Brive-la-Gaillarde. Son altitude varie de 90 m (Varetz) à 389 m (Venarsal) pour une altitude moyenne de 160 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Malemort-sur-Corrèze est issu de la partition en 1982 du canton de Brive-la-Gaillarde-Nord[3] et du canton de Brive-la-Gaillarde-Sud[4].

Un nouveau découpage territorial de la Corrèze entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans la Corrèze, le nombre de cantons passe ainsi de 37 à 19. Le nombre de communes du canton de Malemort-sur-Corrèze passe de six à cinq, la commune de La Chapelle-aux-Brocs étant désormais rattachée au canton de Brive-la-Gaillarde-3.

Les communes de Malemort-sur-Corrèze et de Venarsal ayant fusionné le sous le nom de Malemort, leur nombre descend à quatre.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1985 Jean Le Panse PS Professeur de lycée à Brive, premier secrétaire fédéral du PS
1985 1998 Daniel Bourzat RPR Maire de Varetz (1977-2001)
1998 2015 Robert Penalva PS Maire de Malemort-sur-Corrèze jusqu'en 2008
Vice-président du Conseil général

Élections cantonales des 21 et 28 mars 2004[modifier | modifier le code]

Source : Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales[7]

1er tour 
2e tour 

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2017
(démission)
Frédérique Meunier   LR Maire de Malemort-sur-Corrèze (2014-2015)
Élue députée en juin 2017
2015 en cours Gilbert Rouhaud   DVD Maire d'Ussac (depuis 2001)
2017 en cours Florence Duclos   DVD Assistante au sein des services de la communauté d'agglomération du Bassin de Brive

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Frédérique Meunier et Gilbert Rouhaud (Union de la droite[8]) est élu au premier tour avec 60,03 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Sylvie de Carvalho-Peyrout et Jacques Desjardins (PS) (25,00 %). Le taux de participation est de 54,17 % (6 355 votants sur 11 732 inscrits)[8] contre 59,60 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

Ancienne membre de l'UDI, Frédérique Meunier a rejoint le groupe LR à l'Assemblée Nationale.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Malemort-sur-Corrèze dans l'arrondissement de Brive-la-Gaillarde en 2014.

Le canton de Malemort-sur-Corrèze regroupait six communes et comptait 15 515 habitants au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Malemort-sur-Corrèze
(chef-lieu)
19123 CA du Bassin de Brive 7 522 (2013)
La Chapelle-aux-Brocs 19043 CA du Bassin de Brive 427 (2014)
Dampniat 19068 CA du Bassin de Brive 747 (2014)
Ussac 19274 CA du Bassin de Brive 4 060 (2014)
Varetz 19278 CA du Bassin de Brive 2 370 (2014)
Venarsal 19282 CA du Bassin de Brive 514 (2013)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Malemort-sur-Corrèze comprend cinq communes entières[2], puis quatre au après la fusion de deux d'entre elles :

Liste des 4 communes du canton de Malemort-sur-Corrèze au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Malemort
(bureau centralisateur)
19123 CA du Bassin de Brive 19,65 7 985 (2017) 406 modifier les donnéesmodifier les données
Dampniat 19068 CA du Bassin de Brive 15,38 727 (2017) 47 modifier les donnéesmodifier les données
Ussac 19274 CA du Bassin de Brive 24,63 4 178 (2017) 170 modifier les donnéesmodifier les données
Varetz 19278 CA du Bassin de Brive 20,38 2 425 (2017) 119 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Malemort-sur-Corrèze 1909 80,04 15 315 (2017) 191 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 76312 35513 00413 90715 52915 515
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 15 161 habitants[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 82-120 du 2 février 1982 modification et création de cantons dans le département de la Corrèze (Malemort, Brive-Nord-est, Nord-Ouest, centre, Sud-Ouest, Sud-est, tulle urbain-Nord, Sud, tulle campagne-Nord et Sud).
  2. a b et c Décret no 2014-228 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Corrèze.
  3. Notice communale d'Ussac sur le site Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 20 février 2014.
  4. Notice communale de Malemort-sur-Corrèze sur le site Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 20 février 2014.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 30 avril 2014)
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. [1]. Site consulté le 19 février 2010
  8. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton de Malemort-sur-Corrèze », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour le département de la Corrèze », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  13. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]