Canton de Méréville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Méréville
Situation du canton de Méréville dans le département de Essonne.
Situation du canton de Méréville dans le département de Essonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement(s) Étampes
Circonscription(s) Deuxième
Chef-lieu Méréville
Conseiller général Guy Crosnier (UMP)
2011-2015
Code canton 91 17
Démographie
Population 15 987 hab. (2011)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 70 m
Max. 151 m
Superficie 232,19 km2
Subdivisions
Communes 22

Le canton de Méréville est une ancienne division administrative et une circonscription électorale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 3,9 % 921,64
Espace urbain non construit 1,7 % 406,74
Espace rural 94,4 % 22 237,42
Source : Iaurif[1]

Le canton de Méréville était organisé autour de la commune de Méréville dans l’arrondissement d'Étampes. Son altitude variait entre soixante-dix mètres à Boissy-la-Rivière et cent cinquante et un mètres à Guillerval, pour une altitude moyenne de cent dix-sept mètres.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Méréville comptait vingt-deux communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Abbéville-la-Rivière 283 hab. 91150 91 1 17 001
Angerville 3 753 hab. 91670 91 1 17 016
Arrancourt 128 hab. 91690 91 1 17 022
Blandy 115 hab. 91150 91 1 17 067
Bois-Herpin 75 hab. 91150 91 1 17 075
Boissy-la-Rivière 551 hab. 91690 91 1 17 079
Brouy 125 hab. 91150 91 1 17 112
Chalou-Moulineux 418 hab. 91740 91 1 17 131
Champmotteux 376 hab. 91150 91 1 17 137
Congerville-Thionville 222 hab. 91740 91 1 17 613
Estouches 207 hab. 91660 91 1 17 222
Fontaine-la-Rivière 203 hab. 91690 91 1 17 240
Guillerval 766 hab. 91690 91 1 17 294
La Forêt-Sainte-Croix 155 hab. 91150 91 1 17 248
Marolles-en-Beauce 218 hab. 91150 91 1 17 374
Méréville 3 221 hab. 91660 91 1 17 390
Mespuits 191 hab. 91150 91 1 17 399
Monnerville 401 hab. 91930 91 1 17 414
Pussay 1 963 hab. 91740 91 1 17 511
Roinvilliers 92 hab. 91150 91 1 17 526
Saclas 1 806 hab. 91690 91 1 17 533
Saint-Cyr-la-Rivière 501 hab. 91690 91 1 17 544

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du canton de Méréville.
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2010
9 624 10 680 11 549 12 910 14 036 14 883 15 770
(Sources : base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[2],[3],[4].)
Histogramme de l’évolution démographique.

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du canton de Méréville en 2009 en pourcentages[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,4 
75 à 89 ans
7,7 
12,3 
60 à 74 ans
11,8 
21,4 
45 à 59 ans
21,4 
22,3 
30 à 44 ans
22,2 
16,3 
15 à 29 ans
15,2 
22,0 
0 à 14 ans
20,6 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1801 fut créé le canton de Méréville, rattaché à l’arrondissement d'Étampes dans l’ancien département de Seine-et-Oise. Il comprenait les communes d’Abbéville, Angerville, Arrancourt, Blandy, Bois-Herpin, Boissy-la-Rivière, Chalou-Moulineux, Congerville, Estouches, Fontaine-la-Rivière, La Forêt-Sainte-Croix, Guillerval, Marolles, Méréville, Monnerville, Pussay, Roinvilliers, Saclas, Saint-Cyr-la-Rivière et Thionville. En 1926, le canton fut rattaché à l’arrondissement de Rambouillet.

Le canton de Méréville, division de l’actuel département de l’Essonne, fut créé par le décret ministériel no 67-589 du [7], il regroupait à l’époque les communes de Abbéville-la-Rivière, Angerville, Arrancourt, Blandy, Bois-Herpin, Boissy-la-Rivière, Brouy, Chalou-Moulineux, Champmotteux, Congerville-Thionville, Estouches, Fontaine-la-Rivière, La Forêt-Sainte-Croix, Guillerval, Marolles-en-Beauce, Méréville, Mespuits, Monnerville, Pussay, Roinvilliers, Saclas et Saint-Cyr-la-Rivière.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de Méréville[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Louis Isidore Foye Majorité
conservatrice
Ancien Sous-Préfet d'Étampes
Député en 1834
1842 1848 Comte Léon de Laborde Majorité
gouvernementale
Archéologue
Aide de camp du Général La Fayette
Maire de Fontenay
Député (1841-1842 et 1846-1848)
Sénateur (1868-1869)
1848 1852 Ferdinand Louis Tréfouel   Chef du contentieux au chemin de fer de Lyon, Paris
1852 1871 Alexandre Augustin Justin Lecomte   Maire de Guillerval
1871 1874 Ernest Menault Républicain Inspecteur général de l'agriculture
Ecrivain et zoologiste, Angerville
1874 1880 Émile Julien Delerue[8] Droite Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées
Propriétaire à Paris
1880 1892 Ernest Menault Républicain Inspecteur général de l'agriculture
Ecrivain et zoologiste, Angerville
1892 1921
(décès)
Georges Dufour Républicain Maire de Méréville
1921[9] 1922 Hippolyte Sarre SFIO Cordonnier et apiculteur
Adjoint au Maire de Monnerville
1922 1928 Gustave Brinon RG Industriel
Maire de Pussay (1911-1938)
1928 1940 Maurice Dormann Rad.ind. Ouvrier typographe
Député (1928-1936) - Sénateur (1936-1940)
Ministre des Pensions (1930-1931)
1945 1958 Serge Lefranc PCF Maire de Saclas, sénateur de Seine-et-Oise
1958 1964 Pierre Barberot Centriste Maire de Méréville
1964 1985 Serge Lefranc PCF Maire de Saclas, sénateur de Seine-et-Oise
1985 2004 Philippe Allaire UDF Maire de Guillerval
2004 2005 Franck Marlin RPR puis UMP Député-Maire d’Étampes
2005 2015 Guy Crosnier UMP Maire de La Forêt-Sainte-Croix

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Canton de Méréville 5,1 % 8,8 % 9,3 % 19,4 % 24,3 % 33,1 %
Département de l’Essonne 0,2 % 4,5 % 22,1 % 27,7 % 27,6 % 17,9 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Canton de Méréville 7,9 % 17,5 % 10,0 % 12,5 % 12,9 % 7,9 %
Département de l’Essonne 0,8 % 11,5 % 6,1 % 15,4 % 18,8 % 6,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[15],[16],[17]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Fiche multicommunale d’occupation des sols en 2008 sur le site de l’Iaurif. Consulté le 17/11/2010.
  2. Évolution démographique cantonale sur le site de l’Insee. Consulté le 19/05/2009.
  3. Données démographiques cantonales 2006 sur le site de l’Insee. Consulté le 19/05/2009.
  4. Population légale 2010 sur le site de l’Insee. Consulté le 31/12/2012.
  5. Pyramide des âges cantonale 2009 sur le site de l’Insee. Consulté le 08/07/2012.
  6. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  7. JO du 22/07/1967 sur le site legifrance.gouv.fr Consulté le 01/01/2009.
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH064/PG/FRDAFAN83_OL0709091V001.htm
  9. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6447592d/f12.item.r=canton.zoom
  10. Résultats de l’élection cantonale 1992 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  11. Résultats de l’élection cantonale 1998 sur le site du Figaro. Consulté le 20/10/2009.
  12. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 19/05/2009.
  13. Résultats de l’élection cantonale partielle 2005 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 05/11/2009.
  14. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 29/03/2011.
  15. Rapport statistique cantonal sur le site de l’Insee. Consulté le 27/04/2010.
  16. Rapport statistique départemental sur le site de l’Insee. Consulté le 16/08/2009.
  17. Rapport statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 05/07/2009.