Canton de Lamotte-Beuvron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Lamotte-Beuvron
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Loir-et-Cher
Arrondissement(s) Romorantin-Lanthenay
Chef-lieu Lamotte-Beuvron
Conseiller général Patrice Martin-Lalande
2008-2015
Code canton 41 07
Démographie
Population 11 328 hab. (2012)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Superficie 387,73 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Lamotte-Beuvron est un ancien canton français situé dans le département de Loir-et-Cher et la région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Lamotte-Beuvron dans l'arrondissement de Romorantin-Lanthenay. Son altitude variait de 94 m (Yvoy-le-Marron) à 152 m (Souvigny-en-Sologne) pour une altitude moyenne de 133 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lamotte-Beuvron devient chef-lieu de canton en remplacement de Chaumont-sur-Tharonne par arrêté du 3 brumaire an XI (25 octobre 1802).

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Martin Gaullier,
dit Gaullier de Billy
  Ancien officier d'infanterie
Propriétaire, maire de Chaumont-sur-Tharonne (1803-1852)
1848 1849 François Chevallier   Marchand de laine, négociant, propriétaire
Maire de Lamotte-Beuvron (1815, 1833-1837)
1849 1867 Edouard Bergeron d'Anguy   Conseiller référendaire à la Cour des comptes
Maire de Nouan-le-Fuzelier (1842-1863)
1867 1871 Ernest
Forestier de Boinvilliers
  Avocat à la Cour d'appel de Paris
Maire de Lamotte-Beuvron (1853-1870, 1871-1874)
1871 1874 Edouard Lecouteux   Professeur d'économie rurale
Maire de Lamotte-Beuvron (1886-1893)
1874 1884
(démission)[1]
Éloy-Ernest Forestier de Boinvilliers
(père d'Ernest de Boinvilliers)
Droite Avocat au barreau de Paris, membre du Conseil d'État
Député de la Seine (1849-1851)
Sénateur (1864-1870)
Conseiller municipal de Lamotte-Beuvron
1884 1886 Pierre Basseville Républicain Avocat à Orléans
Maire de Nouan-le-Fuzelier (1871-1904)
1886 1890
(décès)
Valéry Thierry   Notaire, adjoint au maire de Chaumont-sur-Tharonne
1890 1892 Pierre Basseville Républicain Avocat à Orléans
Maire de Nouan-le-Fuzelier (1871-1904)
1892 1897
(démission)
Alphonse
Baron Blanquet
Républicain Propriétaire, agriculteur
Maire de Vouzon (1892-1898)
1897[2] 1916
(décès)[3]
Georges Martin Rad. Docteur en médecine
Conseiller municipal de Paris
Sénateur de la Seine (1885-1891)
Conseiller municipal de Chaumont-sur-Tharonne
1916 1919 siège vacant    
1919 1928 Gaëtani Vrain   Docteur en médecine à Paris
1928 1940 Paul Garnier DVD Ingénieur agricole
Membre de la Commission administrative départementale (1940-1943)
Nommé conseiller départemental en 1943[4]
1945 1962
(décès)
Paul Garnier DVD Ingénieur agricole
1962 1970 Marthe Garnier
(épouse du précédent)
SE Secrétaire et collaboratrice de son époux
Première femme élue au conseil général de Loir-et-Cher
1970 1979
(démission)
Étienne Schricke Gaulliste de gauche Vétérinaire
Adjoint au maire de Lamotte-Beuvron
1979 2015 Patrice Martin-Lalande RPR puis UMP Cadre administratif
Député (1993-2017)
Vice-président du Conseil général
Maire de Lamotte-Beuvron (1982-2001)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Lamotte-Beuvron, d'une superficie de 388 km2, était composé de sept communes [5].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chaon 41036 CC Cœur de Sologne 31,85 470 (2014) 15
Chaumont-sur-Tharonne 41046 CC Cœur de Sologne 78,33 1 106 (2014) 14
Lamotte-Beuvron 41106 CC Cœur de Sologne 23,34 4 767 (2014) 204
Nouan-le-Fuzelier 41161 CC Cœur de Sologne 85,49 2 343 (2014) 27
Souvigny-en-Sologne 41251 CC Cœur de Sologne 41,55 510 (2014) 12
Vouzon 41296 CC Cœur de Sologne 78,25 1 498 (2014) 19
Yvoy-le-Marron 41297 CC de la Sologne des étangs 48,92 624 (2014) 13

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 0229 3079 8539 9039 73610 02511 02211 32411 328
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Lamotte-Beuvron en 2009[8] ainsi que, comparativement, celle du département de Loir-et-Cher la même année[9] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 48,5 % d'hommes et 51,5 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 78 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (0,83) et à celui de la région (0,95)[10].

Pyramide des âges du canton de Lamotte-Beuvron en 2009 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90  ans ou +
2,0 
9,2 
75 à 89 ans
12,6 
15,8 
60 à 74 ans
16,5 
21,6 
45 à 59 ans
19,8 
20,0 
30 à 44 ans
19,3 
14,4 
15 à 29 ans
13,1 
18,3 
0 à 14 ans
16,7 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2009 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,8 
75 à 89 ans
12,1 
15,4 
60 à 74 ans
16,1 
21,2 
45 à 59 ans
20,5 
19,6 
30 à 44 ans
18,7 
15,9 
15 à 29 ans
14,3 
18,6 
0 à 14 ans
16,8 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]