Canton de Koungou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Koungou
Canton de Koungou
Situation du canton de Koungou dans le département de Mayotte.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Mayotte
Département Mayotte
Bureau centralisateur Koungou
Conseillers
départementaux
Raïssa Andhum
Bourouhane Allaoui
2015-2021
Code canton 976 05
Histoire de la division
Création 1977[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 23 129 hab. (2017)
Densité 2 487 hab./km2
Géographie
Superficie 9,3 km2
Subdivisions
Communes fraction Koungou

Le canton de Koungou est une division administrative française située dans le département de Mayotte et la région Mayotte.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le décret du crée les communes mahoraises et associe à chaque commune un canton[1].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1997 2004 Frédéric d'Achery MPM Ancien maire de Koungou (1983-1995)
2004 2005 Amidou Hamidou Salim UMP  
2005 2011 Hariti Bacar UMP  
2011 2015 Saïd Ahamadi (dit "Raos") DVG 3e vice-président du conseil général
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bourouhane Allaoui   UMP  
2015 en cours Raïssa Andhum   UMP Vice-présidente du conseil départemental de Mayotte (depuis 2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Bourouhane Allaoui et Raïssa Andhum (UMP, 40,75 %) et Saïd Ahamadi et Zenabou Ali (DVG, 27,30 %). Le taux de participation est de 54,32 % (2 308 votants sur 4 249 inscrits)[3] contre 62,64 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5].

Au second tour, Bourouhane Allaoui et Raïssa Andhum (UMP) sont élus avec 65,55 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,61 % (1 218 voix pour 1 925 votants et 3 525 inscrits)[6].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton est composé de l'unique commune de Koungou.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis le redécoupage de 2014, le canton est composé comme suit :

  • dans la commune de Koungou, les villages suivants : Koungou, Majicavo-Koropa et Majicavo-Lamir (les autres villages sont dans le nouveau canton de Bandraboua).

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2002 2007 2012
15 38319 83126 488
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 23 129 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2017
23 129
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[8].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]