Canton de Chamoux-sur-Gelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Chamoux-sur-Gelon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement(s) Chambéry
Chef-lieu Chamoux-sur-Gelon
Conseiller général Alexandre Dalla-Mutta
2011-2015
Code canton 73 12
Disparition 2015
Démographie
Population 5 376 hab. (2012)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Superficie 66,7 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Chamoux-sur-Gelon est une ancienne division administrative française, située dans le département de la Savoie et la région Rhône-Alpes.

Il disparait en 2015 à la suite du redécoupage cantonal de 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Chamoux-sur-Gelon regroupe les communes suivantes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Betton-Bettonet 73041 CC Cœur de Savoie 3,41 306 (2014) 90
Bourgneuf 73053 CC Cœur de Savoie 6,48 685 (2014) 106
Chamousset 73068 CC Cœur de Savoie 6,31 576 (2014) 91
Chamoux-sur-Gelon 73069 CC Cœur de Savoie 10,63 904 (2014) 85
Champ-Laurent 73072 CC Cœur de Savoie 5,07 41 (2014) 8,1
Châteauneuf 73079 CC Cœur de Savoie 6,99 844 (2014) 121
Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier 73089 CC Cœur de Savoie 10,38 1 205 (2014) 116
Hauteville 73133 CC Cœur de Savoie 2,45 344 (2014) 140
Montendry 73166 CC Cœur de Savoie 8,28 60 (2014) 7,2
Villard-Léger 73315 CC Cœur de Savoie 6,73 506 (2014) 75

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1860 1871 Pierre Victor Pillet   Avocat à Chambéry
1871 1880 Frédéric d'Alexandry d'Orengiani Droite - Maire de Chambéry (1860-1870)
- Sénateur (1876-1882)
- Président du Conseil Général (1873-1874)
1880 1901
(décès)[1]
Joseph Balmain Républicain - Ingénieur civil
- Propriétaire - Maire de Châteauneuf
1902[2] 1910 Jean-François Mamy Républicain - Notaire
- Maire de Chamoux-sur-Gelon
1910 1913
(démission)
Jacques Balmain Républicain Avocat à Chambéry - Maire de Châteauneuf
1913 1925
(décès)[3]
Georges Replat Rad. Procureur de la République à Tulle (Corrèze)
1925[4] 1940 Michel Jandet Rad. Entrepreneur - Maire de Chamoux-sur-Gelon
1942 1945 Noël Girard   Maire d'Hauteville
Nommé conseiller départemental en 1942[5]
1945 1949 Jean Villiermet PCF puis
DVG
Entrepreneur de battage et distillateur
à Chamoux-sur-Gelon
1949 1954
(décès)
Michel Jandet Rad. Entrepreneur - Maire de Chamoux-sur-Gelon
1954 1973 Pierre Cot UP Professeur agrégé des Facultés de droit,
Ministre (1932-1938)
Député (1928-1942 et 1945-1951)
1973 1985[6] Jean-Pierre Cot
(fils du précédent)
PS Professeur agrégé de droit
Maire de Coise-Saint-Jean-Pied-Gauthier
Député (1973-1981)
Ministre (1981-1982)
Député européen (1978-1979 et 1984-1994)
Conseiller général du canton d'Alfortville-Sud (1985-1992)
1985 1992 Marcel Vouthier PS Maire de Châteauneuf
1992 2015 Alexandre Dalla-Mutta DVD Premier adjoint au Maire de Chamoux-sur-Gelon
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1982 1990 1999
3 1253 4073 844
(Sources : Nombre retenu à partir de 1990 : Population sans doubles comptes)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  2. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  3. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  4. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  5. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 décembre 1942, (lire en ligne).
  6. Claude Francillon, « SAVOIE : l'« effet Barnier » », Le Monde,‎ (lire en ligne) :

    « le PS voit l'un de ses dirigeants, M. Jean-Pierre Cot, renoncer au canton de Chamoux-sur-Gelon où il fut élu pour la première fois en 1973 et réélu de justesse en 1979, malgré l'absence d'un candidat de droite. Cette fois-ci, l'opposition présente un candidat. »