Canton de Château-Porcien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Château-Porcien
Situation du canton de Château-Porcien dans le département de Ardennes.
Situation du canton de Château-Porcien dans le département de Ardennes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement(s) Rethel
Bureau centralisateur Château-Porcien
Conseillers
départementaux
Renaud Averly
Bérengère Poletti
2015-2021
Code canton 08 08
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 23 vendémiaire an X[2],[3]
(15 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 15 484 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Superficie 628,97 km2
Subdivisions
Communes 47

Le canton de Château-Porcien est une division administrative française située dans le département des Ardennes et la région Grand Est. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 16 à 47.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Château-Porcien dans l'arrondissement de Rethel. Son altitude moyenne est de 97 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Château-Porcien est conservé et s'agrandit. Il passe de 16 à 47 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Marie Paul Félix Norbert
Leroy
(1802-?)
  Notaire, maire de Château-Porcien
1836 1842 Jean-François Félix
Créquy[5]
  Notaire à Château-Porcien
1842 1848 Marie Paul Félix Norbert
Leroy
  Maire de Château-Porcien
1848 1886 Lambert Joly-Braconnier Droite Cultivateur à Château-Porcien
1886 1897
(décès)[6]
Jean Nicolas
Davaux-Mennesson[7]
Gauche Ancien notaire, banquier, suppléant de la justice de paix
Maire de Château-Porcien
1898 1904 Albert Sandrique Rad Propriétaire-agriculteur
Maire de Saint-Quentin-le-Petit
Député (1902-1910)
1904 1922 Maurice Braibant Rad Avoué puis avocat à Largentières
Maire d'Herpy
Député (1910-1919)
1922[8] 1928 Ferdinand Ledoux Rad Entrepreneur de travaux publics
Député (1930-1942)
Maire de Château-Porcien
1928 1930 M. Fromentin    
1930[9] 1940 Ferdinand Ledoux Rad Entrepreneur de travaux publics
Député (1930-1942)
Maire de Château-Porcien
1943 1945 Paul Mayot PSF[10] Conseiller d'arrondissement, adjoint au maire d'Avançon
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1970 Edmond Pasté DVG Maire de Saint-Loup-en-Champagne (1944-1969)
1970 1980
(décès)
Jean Dion RI  
1980 1994 Marcel Cheyère UDF Maire d'Herpy-l'Arlésienne (1977-1995)
1994 2008 Thierry Dion UDF Agriculteur
Maire de Château-Porcien (1995-2001)
2008 2015 Thierry Dion UMP Vice-président du Conseil général

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Renaud Averly   LR Maire de Corny-Machéroménil
2015 en cours Bérengère Poletti   LR Député

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Renaud Averly et Bérengère Poletti (Union de la Droite[12]) est élu au premier tour avec 50,07 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Gérard Baudet et Pascale Tassot (FN) (31,15 %). Le taux de participation est de 53,8 % (5 867 votants sur 10 906 inscrits)[12] contre 48,72 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Château-Porcien dans le département des Ardennes avant 2015.

Le canton de Château-Porcien regroupait seize communes et comptait 3 770 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Avançon 300 08300 08038
Banogne-Recouvrance 139 08220 08046
Château-Porcien 1 285 08360 08107
Condé-lès-Herpy 159 08360 08126
Écly 177 08300 08150
Hannogne-Saint-Rémy 104 08220 08210
Hauteville 111 08300 08219
Herpy-l'Arlésienne 155 08360 08225
Inaumont 75 08300 08234
Saint-Fergeux 197 08360 08380
Saint-Loup-en-Champagne 223 08300 08386
Saint-Quentin-le-Petit 158 08220 08396
Seraincourt 216 08220 08413
Sévigny-Waleppe 257 08220 08418
Son 105 08300 08426
Taizy 109 08360 08438

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Château-Porcien comprend quarante-sept communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Château-Porcien
(bureau centralisateur)
08107 CC du Pays Rethelois 1 424 (2014)
Aire 08004 CC du Pays Rethelois 217 (2014)
Alincourt 08005 CC du Pays Rethelois 144 (2014)
Annelles 08014 CC du Pays Rethelois 136 (2014)
Asfeld 08024 CC du Pays Rethelois 1 118 (2014)
Aussonce 08032 CC du Pays Rethelois 207 (2014)
Avançon 08038 CC du Pays Rethelois 299 (2014)
Avaux 08039 CC du Pays Rethelois 447 (2014)
Balham 08044 CC du Pays Rethelois 111 (2014)
Banogne-Recouvrance 08046 CC du Pays Rethelois 164 (2014)
Bergnicourt 08060 CC du Pays Rethelois 276 (2014)
Bignicourt 08066 CC du Pays Rethelois 68 (2014)
Blanzy-la-Salonnaise 08070 CC du Pays Rethelois 335 (2014)
Brienne-sur-Aisne 08084 CC du Pays Rethelois 206 (2014)


Le Châtelet-sur-Retourne 08111 CC du Pays Rethelois 765 (2014)
Condé-lès-Herpy 08126 CC du Pays Rethelois 221 (2014)
L'Écaille 08148 CC du Pays Rethelois 251 (2014)
Écly 08150 CC du Pays Rethelois 181 (2014)
Gomont 08195 CC du Pays Rethelois 346 (2014)
Hannogne-Saint-Rémy 08210 CC du Pays Rethelois 108 (2014)
Hauteville 08219 CC du Pays Rethelois 105 (2014)
Herpy-l'Arlésienne 08225 CC du Pays Rethelois 197 (2014)
Houdilcourt 08229 CC du Pays Rethelois 150 (2014)
Inaumont 08234 CC du Pays Rethelois 91 (2014)
Juniville 08239 CC du Pays Rethelois 1 206 (2014)
Ménil-Annelles 08286 CC du Pays Rethelois 97 (2014)
Ménil-Lépinois 08287 CC du Pays Rethelois 138 (2014)
Neuflize 08314 CC du Pays Rethelois 767 (2014)
La Neuville-en-Tourne-à-Fuy 08320 CC du Pays Rethelois 569 (2014)
Perthes 08339 CC du Pays Rethelois 301 (2014)
Poilcourt-Sydney 08340 CC du Pays Rethelois 179 (2014)
Roizy 08368 CC du Pays Rethelois 222 (2014)
Saint-Fergeux 08380 CC du Pays Rethelois 198 (2014)
Saint-Germainmont 08381 CC du Pays Rethelois 835 (2014)
Saint-Loup-en-Champagne 08386 CC du Pays Rethelois 256 (2014)
Saint-Quentin-le-Petit 08396 CC du Pays Rethelois 120 (2014)
Saint-Remy-le-Petit 08397 CC du Pays Rethelois 49 (2014)
Sault-Saint-Remy 08404 CC du Pays Rethelois 183 (2014)
Seraincourt 08413 CC du Pays Rethelois 262 (2014)
Sévigny-Waleppe 08418 CC du Pays Rethelois 237 (2014)
Son 08426 CC du Pays Rethelois 95 (2014)
Tagnon 08435 CC du Pays Rethelois 879 (2014)
Taizy 08438 CC du Pays Rethelois 113 (2014)
Le Thour 08451 CC du Pays Rethelois 393 (2014)
Vieux-lès-Asfeld 08473 CC du Pays Rethelois 328 (2014)
Villers-devant-le-Thour 08476 CC du Pays Rethelois 413 (2014)
Ville-sur-Retourne 08484 CC du Pays Rethelois 77 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 476 4 153 3 905 3 891 3 888 3 770 3 989 4 113 4 097
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 15 484 habitants[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 80
  2. Notice communale de Château-Porcien sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 790.
  4. a, b et c Décret no 2014-203 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Ardennes.
  5. http://gw.geneanet.org/francisd08?lang=fr&pz=francis&nz=devie&ocz=0&p=jean+francois+felix&n=crequy
  6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6257197w/f2.item.r=canton.zoom
  7. DAVAUX-MENNESSON. Maire de Château-Porcien, conseiller général des Ardennes, ancien notaire, banquier, suppléant de la justice de paix, président de la société de secours mutuels, etc., né à Draize (Ardennes), le 27 octobre 1811, décédé à Château-Porcien le 11 novembre 1897, dans sa 87e année et à la suite d’un exercice actif des plus longs et des plus dévoués comme magistrat municipal. Il était venu se fixer à Château-Porcien comme notaire en 1837, et, dès 1840, il prit place au Conseil municipal, qu’il dirigea bientôt comme adjoint et comme maire ; beaucoup d’autres fonctions gratuites lui échurent pendant les soixante années de son séjour dans cette ville. Les titres qu’il acquit ainsi à la gratitude de ses concitoyens ont été dignement retracés dans les discours prononcés sur sa tombe par M. le préfet des Ardennes, au nom du Gouvernement et du département, par M. Linard, député, au nom du Conseil général, par M. Baudemant, au nom de la société de secours mutuels, et par M. Ledoux, au nom de la commission administrative de l’hospice. L’assistance, extraordinairement nombreuse et recueillie, s’associa aux témoignages évoqués par ces hommages légitimes. On y sentait revivre les divers souvenirs et les preuves d’une sollicitude et d’une bienveillance pour tous qui ne se démentirent jamais au cours de cette féconde et honorable carrière. Les services rendus aux malades, aux pauvres, aux victimes des fléaux et des incendies, aux ouvriers nécessiteux, comme il s’en trouva toujours beaucoup à Château-Porcien, sont de ceux qui touchent le plus et assurent à une mémoire la plus légitime durée. Nous nous plaisons à les rappeler, en adressant à la famille de M. Davaux nos plus sincères condoléances. H. J. Source : AMB 1898.
  8. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6451387t/f24.item.r=canton.zoom
  9. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k247756f/f3.item.r=canton.zoom
  10. "Nos élus" dans Le Petit Journal, 12 octobre 1937
  11. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9674307c/f3.item.r=Rumigny.zoom
  12. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton de Château-Porcien », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour le département des Ardennes », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]