Canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou
Canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou
Situation du canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou dans le département de Tarn.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement(s) Albi
Bureau centralisateur Carmaux
Conseillers
départementaux
André Fabre
Aline Redo
2015-2021
Code canton 81 06
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 18 343 hab. (2015)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Superficie 471,02 km2
Subdivisions
Communes 39+ fraction Carmaux

Le canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou est un canton français du département du Tarn.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Tarn entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans le Tarn, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23.

Le canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou est formé de communes des anciens cantons de Cordes-sur-Ciel (17 communes), de Carmaux-Sud (3 communes), de Monestiés (9 communes), de Vaour (9 communes) et de Carmaux-Nord (1 commune) et une fraction de la commune de Carmaux. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Albi. Le bureau centralisateur est situé à Carmaux.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Carmaux
(bureau centralisateur)
81060 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin Fraction : 3 816(2014)
Commune : 9 542 (2014)
Amarens 81009 Gaillac Graulhet Agglo 69 (2014)
Blaye-les-Mines 81033 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 3 061 (2014)
Bournazel 81035 CC du Cordais et du Causse 180 (2014)
Les Cabannes 81045 CC du Cordais et du Causse 373 (2014)
Combefa 81068 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 161 (2014)
Cordes-sur-Ciel 81069 CC du Cordais et du Causse 953 (2014)
Donnazac 81080 Gaillac Graulhet Agglo 78 (2014)
Frausseilles 81095 Gaillac Graulhet Agglo 91 (2014)
Itzac 81108 Gaillac Graulhet Agglo 149 (2014)
Labarthe-Bleys 81111 CC du Cordais et du Causse 75 (2014)
Labastide-Gabausse 81114 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 481 (2014)
Lacapelle-Ségalar 81123 CC du Cordais et du Causse 97 (2014)
Laparrouquial 81135 CC du Cordais et du Causse 111 (2014)
Livers-Cazelles 81146 CC du Cordais et du Causse 222 (2014)
Loubers 81148 Gaillac Graulhet Agglo 85 (2014)
Marnaves 81154 CC du Cordais et du Causse 76 (2014)
Milhars 81165 CC du Cordais et du Causse 230 (2014)
Monestiés 81170 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 1 405 (2014)
Montirat 81180 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 263 (2014)
Montrosier 81184 CC du Quercy Rouergue et des gorges de l'Aveyron 26 (2014)
Mouzieys-Panens 81191 CC du Cordais et du Causse 253 (2014)
Noailles 81197 Gaillac Graulhet Agglo 217 (2014)
Penne 81206 CC du Cordais et du Causse 575 (2014)
Le Riols 81224 CC du Cordais et du Causse 110 (2014)
Roussayrolles 81234 CC du Cordais et du Causse 74 (2014)
Saint-Benoît-de-Carmaux 81244 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 2 159 (2014)
Saint-Christophe 81245 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 136 (2014)
Saint-Marcel-Campes 81262 CC du Cordais et du Causse 204 (2014)
Saint-Martin-Laguépie 81263 CC du Cordais et du Causse 406 (2014)
Saint-Michel-de-Vax 81265 CC du Cordais et du Causse 63 (2014)
Salles 81275 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 184 (2014)
Le Ségur 81280 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 240 (2014)
Souel 81290 CC du Cordais et du Causse 182 (2014)
Taïx 81291 CC Carmausin-Ségala 457 (2014)
Tonnac 81300 Gaillac Graulhet Agglo 124 (2014)
Trévien 81304 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 192 (2014)
Vaour 81309 CC du Cordais et du Causse 370 (2014)
Vindrac-Alayrac 81320 CC du Cordais et du Causse 173 (2014)
Virac 81322 CC du Carmausin - Ségala-Carmausin 216 (2014)

Le canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou comprend [1] :

  1. trente-neuf communes,
  2. la partie de la commune de Carmaux non incluse dans le canton Carmaux-1 Le Ségala, soit celle située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : à partir de la limite territoriale de la commune de Rosières, cours du Cérou, avenue Albert-Thomas, avenue d'Albi, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Blaye-les-Mines.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
18 361 18 337
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 18 337 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours André Fabre   DVG Maire de Blaye-les-Mines
2015 en cours Aline Redo   DVG Directrice d'école, maire de Virac

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nicole Bousquet et Florian Vergnes (FN, 24,1 %) et André Fabre et Aline Redo (DVG, 21,2 %). Le taux de participation est de 61,48 % (8 891 votants sur 14 462 inscrits)[5] contre 58,71 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, André Fabre et Aline Redo (DVG) sont élus avec 65,98 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,86 % (5 245 voix pour 8 945 votants et 14 460 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Décret no 2014-170 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Tarn.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  4. Populations légales des cantons du Tarn, publiées par l'INSEE.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département du Tarn », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Carmaux-2 Vallée du Cérou », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]