Canton de Bourg-Achard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bourg-Achard
Canton de Bourg-Achard
Situation du canton de Bourg-Achard dans le département de Eure.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement(s) Bernay
Bureau centralisateur Bourg-Achard
Conseillers
départementaux
Benoît Gatinet
Marie Tamarelle-Verhaeghe
2015-2021
Code canton 27 04
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 23 416 hab. (2016)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Superficie 272,70 km2
Subdivisions
Communes 32

Le canton de Bourg-Achard est une division administrative française du département de l'Eure en Normandie créée par le décret du 25 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Eure entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Eure, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23.

Le nouveau canton de Bourg-Achard est formé de communes des anciens cantons de Quillebeuf-sur-Seine (14 communes) et Routot (18 communes). Le bureau centralisateur est situé à Bourg-Achard.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Bourg-Achard comprend trente-deux communes entières[1] :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bourg-Achard
(bureau centralisateur)
27103 CC Roumois Seine 12,32 3 405 (2014) 276
Aizier 27006 CC Roumois Seine 2,36 132 (2014) 56
Barneville-sur-Seine 27039 CC Roumois Seine 8,77 498 (2014) 57
Bosgouet 27091 CC Roumois Seine 9,55 648 (2014) 68
Bouquelon 27101 CC Roumois Seine 11,71 443 (2014) 38
Bouquetot 27102 CC Roumois Seine 13,07 1 092 (2014) 84
Bourneville-Sainte-Croix 27107 CC Roumois Seine 15,83 1 253 (2014) 79
Caumont 27133 CC Roumois Seine 6,00 1 018 (2014) 170
Cauverville-en-Roumois 27134 CC Roumois Seine 3,24 241 (2014) 74
Étréville 27227 CC Roumois Seine 11,23 661 (2014) 59
Éturqueraye 27228 CC Roumois Seine 6,72 277 (2014) 41
Hauville 27316 CC Roumois Seine 14,69 1 299 (2014) 88
La Haye-Aubrée 27317 CC Roumois Seine 7,50 468 (2014) 62
La Haye-de-Routot 27319 CC Roumois Seine 2,51 293 (2014) 117
Honguemare-Guenouville 27340 CC Roumois Seine 9,30 671 (2014) 72
Le Landin 27363 CC Roumois Seine 3,15 193 (2014) 61
Marais-Vernier 27388 CC Roumois Seine 24,98 504 (2014) 20
Quillebeuf-sur-Seine 27485 CC Roumois Seine 10,11 941 (2014) 93
Rougemontiers 27497 CC Roumois Seine 11,96 1 002 (2014) 84
Routot 27500 CC Roumois Seine 6,61 1 499 (2014) 227
Saint-Aubin-sur-Quillebeuf 27518 CC Roumois Seine 12,39 669 (2014) 54
Saint-Ouen-de-Thouberville 27580 CC Roumois Seine 6,32 2 345 (2014) 371
Saint-Ouen-des-Champs 27581 CC Roumois Seine 6,11 317 (2014) 52
Saint-Samson-de-la-Roque 27601 CC Roumois Seine 15,69 412 (2014) 26
Saint-Thurien 27607 CC Roumois Seine 5,27 235 (2014) 45
Sainte-Opportune-la-Mare 27577 CC Roumois Seine 10,89 443 (2014) 41
Tocqueville 27645 CC Roumois Seine 2,48 148 (2014) 60
La Trinité-de-Thouberville 27661 CC Roumois Seine 3,33 439 (2014) 132
Trouville-la-Haule 27665 CC Roumois Seine 12,25 775 (2014) 63
Valletot 27669 CC Roumois Seine 5,79 372 (2014) 64
Vieux-Port 27686 CC Roumois Seine 0,57 48 (2014) 84

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Benoît Gatinet   UDI Maire d'Aizier, Président de la Communauté de communes Roumois Seine
7e vice-président du Conseil départemental, chargé des bâtiments, des moyens généraux de la réussite éducative, des collèges et de l'enseignement supérieur.
2015 en cours Marie Tamarelle-Verhaeghe   Divers Médecin, directrice de centre de prévention

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Benoît Gatinet et Marie Tamarelle-Verhaeghe (Union de la Droite, 33,08 %), Catherine Berthelot et Mary Cheminade (FN, 31,6 %) et Bernard Christophe et Évelyne Desmarais (Union de la Gauche, 26,9 %). Le taux de participation est de 53,75 % (9 025 votants sur 16 790 inscrits)[4] contre 50,53 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Benoît Gatinet et Marie Tamarelle-Verhaeghe (Union de la Droite) sont élus avec 37,78 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,88 % (3 365 voix pour 9 215 votants et 16 790 inscrits)[7].

Marie Tamarelle-Verhaeghe, élue LR en 2015, est députée LREM depuis 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]