Canton de Berre-l'Étang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Berre-l'Étang
Canton de Berre-l'Étang
Situation du canton de Berre-l'Étang dans le département de Bouches-du-Rhône.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement(s) Aix-en-Provence (6)
Istres (3)
Bureau centralisateur Berre-l'Étang
Conseillers
départementaux
Christiane Pujol
Jean-Marie Verani
2015-2021
Code canton 13 06
Histoire de la division
Création 1928[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 70 299 hab. (2016)
Densité 281 hab./km2
Géographie
Superficie 249,86 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Berre-l'Étang est une division administrative située dans le département des Bouches-du-Rhône, dans l'arrondissement d'Istres. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 3 à 9.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Berre-l'Étang a été créé en 1928[3].

Un nouveau découpage territorial des Bouches-du-Rhône entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 27 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans les Bouches-du-Rhône, le nombre de cantons passe ainsi de 57 à 29. Le nombre de communes du canton de Berre-l'Étang passe de 3 à 9.

Le nouveau canton de Berre-l'Étang est formé de communes des anciens cantons de Berre-l'Étang (3 communes) et de Pélissanne (6 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec troiscommunes incluses dans l'arrondissement d'Istres et six dans l'arrondissement d'Aix-en-Provence. Le bureau centralisateur est situé à Berre-l'Étang.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Paul
Defougères de Villandry
(1794-1849)
Centre gauche Professeur à l'Ecole de droit d'Aix-en-Provence
puis recteur de l'Académie d'Aix-en-Provence
Député (1837-1839)
1842 1848 Sébastien Emeric-Party   Propriétaire et avocat à Rognac
1848 1865 Félicien Agard   Industriel à Aix
1865 1871 Emile Ricard   Maire de Ventabren (1863-1870)
1871 1880 Albert Castillon Républicain Juge au Tribunal civil de Marseille
1880 1884 Maurice Besson Républicain  
1884 1886 Emile Ricard   Ancien maire de Ventabren
1886 1898 François Caire Républicain Propriétaire à Velaux
1898 1912
(décès)[6]
Gustave Roustan
(1843-1912)
Rad. Oléiculteur
Maire de La Fare-les-Oliviers
1912 1919 Henri Giraud SFIO Maire de Rognac
1919 1934 Henri Jouval[7] Rad. Propriétaire agriculteur, maire de Berre
1934 1940 Eugène Baret SFIO Négociant, industriel
Maire de Rognac
1943 1945 Pierre Sardou   Adjoint au maire de Berre-l'Étang
Nommé conseiller départemental en 1943[8]
1945 1974
(décès)
Denis Padovani SFIO puis PS Secrétaire général des Hospices civils
Député (1958-1962)
Maire de Berre-l'Étang (1935-1940 et 1945-1947)
Président du Conseil Général (1955-1956)
1974 1992 Maurice Guiou PCF Adjoint, puis maire de Berre-l'Étang (1983-1989)
1992 2004 Georges Batiget PS Directeur d'école
Maire de Rognac (1971-2001)
mars
2004
décembre
2008
(démission)
Serge Andréoni PS Médecin du travail
Maire de Berre-l'Étang (1989-2016)
Sénateur (2008-2014)
décembre
2008
2015 Mario Martinet[9] PS Adjoint au maire de Berre-l'Étang (maire depuis 2016)
Vice-Président du Conseil Général

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Christiane Pujol    
2015 en cours Jean-Marie Verani   Fonctionnaire du Ministère de la Justice


En août 2015, Christiane Pujol annonce qu'elle quitte le « FN de Marine » pour rejoindre le « FN légitime de Jean-Marie Le Pen »[10]. Elle se présente sous l'étiquette Ligue du Sud aux élections régionales de 2015 et rejoint ensuite Debout la France. Elle soutient la candidature de Nicolas Dupont-Aignan pour l'élection présidentielle de 2017 tout en soutenant la politique de Martine Vassal (LR) au Conseil départemental des Bouches-du-Rhône lors des différents votes qui lui sont proposés.Elle n'est plus à Debout La France.
Jean-Marie Verani a également quitté le FN[11] et siège comme divers droite soutenant la majorité de droite du département. Le FN n'a plus de Conseiller Départemental au Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.


Situation du canton de Berre-l'Étang dans le département des Bouches-du-Rhône avant 2015.

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Berre-l'Étang
(chef-lieu)
13014 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 13 483 (2016)
Rognac 13081 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 12 016 (2016)
Saint-Chamas 13092 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 8 186 (2014)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Berre-l'Étang comprend neuf communes entières[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Berre-l'Étang
(chef-lieu)
13014 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 13 483 (2016)
Cornillon-Confoux 13029 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 1 370 (2014)
Coudoux 13118 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 3 564 (2014)
La Fare-les-Oliviers 13037 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 8 039 (2014)
Lançon-Provence 13051 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 8 738 (2014)
Rognac 13081 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 12 016 (2016)
Saint-Chamas 13092 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 8 186 (2014)
Velaux 13112 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 8 949 (2014)
Ventabren 13114 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 5 067 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
18 55720 94122 28426 93729 16731 64133 10433 32133 567
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 69 432 habitants[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Berre-l'Étang sur le site de l'EHESS.
  2. a b et c Décret no 2014-271 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Bouches-du-Rhône.
  3. Notice communale de Berre-l'Étang sur le site de l'EHESS
  4. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 9 mai 2014)
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6387739k/f2.item.r=canton.zoom
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH322/PG/FRDAFAN84_O19800035v2367558.htm
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 21 février 1943, (en ligne).
  9. Élection partielle. Source : Ministère de l'Intérieur
  10. « Bouches-du-Rhône: une conseillère départementale quitte le FN de Marine pour celui de Jean-Marie », sur Le Pont, (consulté le 1er décembre 2016).
  11. http://abonnes.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/06/09/a-marignane-et-vitrolles-l-ancien-fn-perturbe-le-nouveau_5141357_4854003.html
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  14. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]