Canton de Bagnoles de l'Orne Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canton de Bagnoles-de-l'Orne)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bagnoles de l'Orne Normandie
Canton de Bagnoles de l'Orne Normandie
Situation du canton de Bagnoles de l'Orne Normandie dans le département de Orne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement(s) Alençon
Bureau centralisateur Bagnoles de l'Orne Normandie
Conseillers
départementaux
Jean-Pierre Blouet
Marie-Thérèse de Vallambras
2015-2021
Code canton 61 07
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Modification 6 mars 2020[2]
Démographie
Population 12 896 hab. (2017)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Superficie 328,81 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Bagnoles de l'Orne Normandie, anciennement canton de Bagnoles-de-l'Orne, est un canton français du département de l'Orne créé par le décret du 25 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Orne entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Orne, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Le nouveau canton de Bagnoles-de-l'Orne est formé de communes des anciens cantons de Juvigny-sous-Andaine (13 communes), de Domfront (1 commune), de La Ferté-Macé (1 commune) et de Passais (8 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Alençon. Le bureau centralisateur est situé à Bagnoles-de-l'Orne.

À la suite du décret du , le canton prend le nom de son bureau centralisateur, Bagnoles de l'Orne Normandie[2].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Pierre Blouet   UDI Directeur hospitalier en retraite, maire de Bagnoles-de-l'Orne, ancien conseiller général du Canton de Juvigny-sous-Andaine (1992-2015), président de la commission des affaires sociales et de l'habitat
2015 en cours Marie-Thérèse de Vallambras   LR Retraitée de l'enseignement, maire adjointe de Passais

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean-Pierre Blouet et Marie-Thérèse de Vallambras (Union de la Droite, 40,14 %) et Josette Chevreau et Jean-Pierre Robert (FN, 21,99 %). Le taux de participation est de 53,77 % (5 319 votants sur 9 892 inscrits)[5] contre 54,04 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Jean-Pierre Blouet et Marie-Thérèse de Vallambras (Union de la Droite) sont élus avec 70,36 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,28 % (3 293 voix pour 5 270 votants et 9 892 inscrits)[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage de 2014, le canton de Bagnoles-de-l'Orne comprenait vingt-trois communes entières[1].

À la suite de la création au des communes nouvelles de Juvigny Val d'Andaine, Passais Villages, Rives d'Andaine et Bagnoles de l'Orne Normandie et au décret du rattachant entièrement cette dernière au canton de Bagnoles de l'Orne Normandie[2], le canton regroupe désormais douze communes entières.

Liste partielle des communes du canton de Bagnoles de l'Orne Normandie au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Bagnoles de l'Orne Normandie
(bureau centralisateur)
61483 CC Andaine - Passais 15,70 Fraction : 2 368 (2017)
Commune : 2 693 (2017)
172 modifier les donnéesmodifier les données
Ceaucé 61075 CC Andaine - Passais 41,52 1 182 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Juvigny Val d'Andaine 61211 CC Andaine - Passais 79,60 2 193 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Mantilly 61248 CC Andaine - Passais 28,70 535 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Passais Villages 61324 CC Andaine - Passais 42,40 1 191 (2017) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Perrou 61326 CC Andaine - Passais 4,34 295 (2017) 68 modifier les donnéesmodifier les données
Rives d'Andaine 61096 CC Andaine - Passais 37,10 3 054 (2017) 82 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Fraimbault 61387 CC Andaine - Passais 28,59 539 (2017) 19 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Mars-d'Égrenne 61421 CC Andaine - Passais 25,06 677 (2017) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Roch-sur-Égrenne 61452 CC Andaine - Passais 12,29 178 (2017) 14 modifier les donnéesmodifier les données
Tessé-Froulay 61482 CC Andaine - Passais 5,24 389 (2017) 74 modifier les donnéesmodifier les données
Torchamp 61487 CC Andaine - Passais 14,69 295 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Bagnoles de l'Orne Normandie 6107 12 896 (2017) modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 12 896 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
13 08113 04512 95312 89812 896
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]