Canton d'Aubusson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton d'Aubusson
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Limousin
Département Creuse
Arrondissement(s) Aubusson
Bureau centralisateur Aubusson
Conseillers
départementaux
Jean-Baptiste Dumontant
Nicole Pallier
2015-2021
Code canton 23 02
Histoire de la division
Création 1982[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 9 541 hab. (2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 363,93 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton d'Aubusson est une division administrative française située dans le département de la Creuse et la région Limousin. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 10 à 21.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Aubusson dans l'arrondissement d'Aubusson. Son altitude varie de 396 m (Alleyrat) à 715 m (Saint-Marc-à-Frongier) pour une altitude moyenne de 538 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Aubusson a été créé en 1982[3].

Un nouveau découpage territorial de la Creuse (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans la Creuse, le nombre de cantons passe ainsi de 27 à 15. Le nombre de communes du canton d'Aubusson passe de 10 à 21.

Le nouveau canton d'Aubusson est formé de communes des anciens cantons d'Aubusson(10 communes), de Bellegarde-en-Marche (9 communes), de Saint-Sulpice-les-Champs (1 commune) et de Chénérailles (1 commune). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Aubusson. Le bureau centralisateur est situé à Aubusson.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant
1880
1883 Alfred Guillaume Roseleur[6]   Chimiste, doreur et argenteur
Propriétaire à la Chabassière
Maire d'Aubusson (1878-1881)
1883 1886 M. Chataignon   Docteur en médecine à Aubusson
1886 1895
(décès)
Pierre Lecler Républicain
Modéré
Avocat au barreau d'Aubusson
Conseiller-maître à la Cour des Comptes, à Paris
Député (1848-1849)
Sénateur (1889-1895)
1895 1898 M. Gauthier    
1898 1910 Claude Laroche Rad. Maire d'Aubusson (1904-1919)
1910 1928 Frédéric Danton[7] PRS puis
SFIO
Agriculteur et industriel
1928 1940 Auguste Chambonnet Rad.
(hostile au
Front populaire)
Vétérinaire
Conseiller municipal d'Aubusson
1945 1973 Paul Pauly SFIO puis PS Percepteur - sénateur (1946-1973)
maire d'Aubusson (1965-1973)
Président du Conseil Général (1946-1973)
1973 1980 Victor Pakomoff PS maire d'Aubusson (1973-1980)
1980 1998 Jean Mazetier UDF-PR  
1998 2004 Jacqueline Defemme-Verdier PS Conseillère Régionale
2004 2011 Michel Moine[8] PS maire d'Aubusson depuis 2001
2011 2015 Jean-Marie Massias DVD Élection annulée. Massias réélu 25 septembre 2011
Conseiller municipal d'Aubusson

Élection cantonale de mars 2004[modifier | modifier le code]

  • 1er tour :
Nom Parti politique score obtenu
Michel Moine PS 40,70 %
Olivier Sébenne UMP 24,83 %
Michel Juillet DVD 8,70 %
Jean-François Ruinaud DVI 6,34 %
Claudine Léporati PCF 5,99 %
Jérémie Gorsse DVG 5,05 %
Raymond François FN 4,71 %
Jean-Marie Le Guiader UDF 3,68 %

Il y a donc eu ballotage.

  • 2e tour :
Nom Parti politique score obtenu résultat
Michel Moine PS 55,04 % élu
Olivier Sébenne UMP 44,96 % battu

Élection cantonale de mars 2011[modifier | modifier le code]

  • 1er tour :
Nom Parti politique score obtenu
Michel Moine PS 37,62 %
Jean-Marie Massias DVD 19,82 %
Claude Teyton DVD 19,35 %
Claudine Léporati PCF 13,07 %
Mathieu Charvillat Modem 10,14 %

Il y a donc eu ballotage.

  • 2e tour :
Nom Parti politique score obtenu résultat
Jean-Marie Massias DVD 50,38 % élu
Michel Moine PS 49,62 % battu

Suite à un recours déposé par Michel Moine, le tribunal administratif de Limoges a annulé l'élection cantonale d'Aubusson. Une nouvelle élection, a eu lieu le 25 septembre. Jean-Marie Massias a été réélu à une forte majorité (55,95 % contre 44,15 % à son adversaire, avec une participation en hausse par rapport à l'élection précédente).

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Baptiste Dumontant   PS Attaché territorial, adjoint au maire de Blessac
2015 en cours Nicole Pallier   PS Enseignante, ancienne maire de Saint-Maixant

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean-Baptiste Dumontant et Nicole Pallier (PS, 44,44 %) et Christine Chagot et Jean-Marie Massias (DVD, 27,37 %). Le taux de participation est de 56,8 % (4 241 votants sur 7 466 inscrits)[9] contre 58,65 % au niveau départemental[10]et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, Jean-Baptiste Dumontant et Nicole Pallier (PS) sont élus avec 54,33 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 60,45 % (2 235 voix pour 4 513 votants et 7 466 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Aubusson groupe 10 communes et compte 6 901 habitants (recensement de 2007 population municipale).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Alleyrat 152 23200 23003
Aubusson 4 181 23200 23008
Blessac 518 23200 23024
Néoux 301 23200 23142
Saint-Alpinien 290 23200 23179
Saint-Amand 516 23200 23180
Saint-Avit-de-Tardes 191 23200 23182
Saint-Maixant 228 23200 23210
Saint-Marc-à-Frongier 350 23200 23211
Saint-Pardoux-le-Neuf 174 23200 23228

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton d'Aubusson comprend 21 communes entières[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Alleyrat 23003 CC Aubusson Felletin 145 (2012)
Aubusson 23008 CC Aubusson Felletin 3 699 (2012)
Bellegarde-en-Marche 23020 CC Auzances Bellegarde 398 (2012)
Blessac 23024 CC Aubusson Felletin 526 (2012)
Bosroger 23028 CC Auzances Bellegarde 119 (2012)
Champagnat 23048 CC Auzances Bellegarde 449 (2012)
La Chaussade 23059 CC Auzances Bellegarde 117 (2012)
Lupersat 23113 CC Auzances Bellegarde 330 (2012)
Mainsat 23116 CC Auzances Bellegarde 599 (2012)
Mautes 23127 CC Auzances Bellegarde 227 (2012)
Néoux 23142 CC Aubusson Felletin 296 (2012)
Saint-Alpinien 23179 CC Aubusson Felletin 307 (2012)
Saint-Amand 23180 CC Aubusson Felletin 506 (2012)
Saint-Avit-de-Tardes 23182 CC Aubusson Felletin 182 (2012)
Saint-Domet 23190 CC Auzances Bellegarde 165 (2012)
Saint-Maixant 23210 CC Aubusson Felletin 225 (2012)
Saint-Marc-à-Frongier 23211 CC Aubusson Felletin 366 (2012)
Saint-Pardoux-le-Neuf 23228 CC Aubusson Felletin 181 (2012)
Saint-Silvain-Bellegarde 23241 CC Auzances Bellegarde 195 (2012)
Saint-Sulpice-les-Champs 23246 CC du Pays Creuse-Thaurion-Gartempe 386 (2012)
La Serre-Bussière-Vieille 23172 CC Auzances Bellegarde 123 (2012)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 320 7 972 7 407 6 971 6 454 6 433
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13], puis population municipale à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique


En 2012, la population municipale du nouveau canton était de 9 541 habitants[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale d'Aubusson sur le site de l'EHESS].
  2. a, b et c Décret no 2014-161 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Creuse.
  3. Notice communale d'Aubusson sur le site de l'EHESS
  4. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. http://ballons-montes.com/historique/gravilliers
  7. http://www.saintrapt.com/aubusson/index.php?2006/03/03/301-frederic-danton
  8. Élections cantonales 2004
  9. « Résultats du 1er tour pour le canton d'Aubusson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour le département de la Creuse », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton d'Aubusson », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  13. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.
  15. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Liens externes[modifier | modifier le code]