Canton d'Argentat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Argentat
Canton d'Argentat
Le canton d'Argentat dans le département de la Corrèze en 2016.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement(s) Tulle
Bureau centralisateur Argentat
Conseillers
départementaux
Laurence Dumas
Jean-Claude Leygnac
2015-2021
Code canton 19 02
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 17 brumaire an X[2],[3]
(8 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 12 014 hab. (2016)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Superficie 642,55 km2
Subdivisions
Communes 30

Le canton d'Argentat est une division administrative française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 30.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Argentat est l'un des cantons de la Corrèze créés en 1790, en même temps que la plupart des autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Tulle avant de faire partie de l'arrondissement de Tulle[2].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Corrèze entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans la Corrèze, le nombre de cantons passe ainsi de 37 à 19. Le nombre de communes du canton d'Argentat passe de 11 à 30. Le nouveau canton est formé de communes des anciens cantons d'Argentat (10 sur 11, Ménoire étant rattachée au canton du Midi corrézien), de Mercœur (les 10) et de Saint-Privat (les 10).

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Argentat dans l'arrondissement de Tulle. Son altitude varie de 147 m (Monceaux-sur-Dordogne) à 637 m (Albussac) pour une altitude moyenne de 317 m.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Pierre-Georges de Bar   Ancien officier, maire d'Argentat
1836 1845 Pierre Lestourgie   Médecin, maire d'Argentat
1845 1848 Clair Antoine Lestourgie[7]   Docteur en médecine
Maire d'Argentat
1848 1852 Martial Vachal Républicain Notaire à Argentat
1852 1883 Auguste Lestourgie[8] Droite Juge de paix, littérateur, poète
Maire d'Argentat (1858-1870 et 1871-1885)
Député (1871-1876)
1883 1911
(décès)[9]
Joseph Vachal Républicain Notaire à Argentat
Député (1881-1885)
1911[10] 1919 Joseph Jourde Rad. Notaire à Argentat
1919 1925 Philippe Vachal
(fils de J.Vachal)
Républicain Notaire à Argentat
1925 1926
(décès)[11]
Jean Douvisis[12] Républicain Instituteur puis négociant en vin
Maire d'Argentat (1925-1926)
1926 1931 Philippe Vachal Républicain Maire d'Argentat
1931 1937 Joseph Faure Soc.ind. Cultivateur
Sénateur (1921-1939)
1937 1940 Pierre Chassagne SFIO Négociant en vins à Argentat
1942 1945 Ernest Gibert   Maire d'Argentat
Nommé conseiller départemental en 1942[13]
1945 1949 Émile Laygue PCF Médecin à Argentat
1949 1973 Léon Peyralbe Centriste Médecin - Maire d'Argentat
1973 1979 Émile Laygue PCF Médecin à Argentat
1979 1993
(annulation)
Pierre Celles RPR Electricien
Maire d'Argentat
1993 2011 René Teulade PS Principal de collège
Sénateur (2008-2014)
Maire d'Argentat
ancien ministre
Premier vice-président du Conseil général
2011 2015 François Bretin PCF Vétérinaire
Premier adjoint (2008-2014) puis Conseiller municipal d'Argentat[14]

Élections cantonales du 21 mars 2004[modifier | modifier le code]

  • René Teulade (PS), maire d'Argentat 63,90 %
  • Jean-Claude Senaud (UMP) - 29,97 %
  • Jean Godeneche (FN) - 6,12 %

René Teulade a été réélu dès le premier tour avec 63,90 % des voix[15].

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Laurence Dumas   DVD Fonctionnaire
Maire de Rilhac-Xaintrie
2015 en cours Jean-Claude Leygnac   LR Maire d'Argentat

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Laurence Dumas et Jean-Claude Leygnac (Union de la droite[16]) est élu au premier tour avec 54,84 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Annie Reynier et Jean-Basile Sallard (PS) (32,03 %). Le taux de participation est de 63,76 % (6 422 votants sur 10 072 inscrits)[16] contre 59,60 % au niveau départemental[17] et 50,17 % au niveau national[18].

Jean-Claude Leygnac rejoint le MRSL à sa création [19]

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton d'Argentat dans l'arrondissement de Tulle en 2014.

Le canton d'Argentat regroupait onze communes et comptait 5 977 habitants au 1er janvier 2012.


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Argentat
(chef-lieu)
19010 2 977 (2014)
Albussac 19004 CC Xaintrie Val'Dordogne 709 (2014)
Forgès 19084 CC Xaintrie Val'Dordogne 321 (2014)
Ménoire 19132 CC Midi Corrézien 107 (2014)
Monceaux-sur-Dordogne 19140 CC Xaintrie Val'Dordogne 652 (2014)
Neuville 19149 CC Xaintrie Val'Dordogne 197 (2014)
Saint-Bonnet-Elvert 19186 CC Xaintrie Val'Dordogne 207 (2014)
Saint-Chamant 19192 CC Xaintrie Val'Dordogne 503 (2014)
Saint-Hilaire-Taurieux 19212 CC Xaintrie Val'Dordogne 90 (2014)
Saint-Martial-Entraygues 19221 CC Xaintrie Val'Dordogne 75 (2014)
Saint-Sylvain 19245 CC Xaintrie Val'Dordogne 141 (2014)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton d'Argentat comprend trente communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Argentat-sur-Dordogne
(bureau centralisateur)
19010 CC Xaintrie Val'Dordogne 3 083 (2016)
Albussac 19004 CC Xaintrie Val'Dordogne 722 (2016)
Altillac 19007 CC Midi Corrézien 867 (2016)
Auriac 19014 CC Xaintrie Val'Dordogne 231 (2016)
Bassignac-le-Bas 19017 CC Xaintrie Val'Dordogne 92 (2016)
Bassignac-le-Haut 19018 CC Xaintrie Val'Dordogne 189 (2016)
Camps-Saint-Mathurin-Léobazel 19034 CC Xaintrie Val'Dordogne 240 (2016)
La Chapelle-Saint-Géraud 19045 CC Xaintrie Val'Dordogne 201 (2016)
Darazac 19069 CC Xaintrie Val'Dordogne 136 (2016)
Forgès 19084 CC Xaintrie Val'Dordogne 303 (2016)
Goulles 19086 CC Xaintrie Val'Dordogne 327 (2016)
Hautefage 19091 CC Xaintrie Val'Dordogne 310 (2016)
Mercœur 19133 CC Xaintrie Val'Dordogne 248 (2016)
Monceaux-sur-Dordogne 19140 CC Xaintrie Val'Dordogne 639 (2016)
Neuville 19149 CC Xaintrie Val'Dordogne 190 (2016)
Reygade 19171 CC Xaintrie Val'Dordogne 192 (2016)
Rilhac-Xaintrie 19173 CC Xaintrie Val'Dordogne 304 (2016)
Saint-Bonnet-Elvert 19186 CC Xaintrie Val'Dordogne 208 (2016)
Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle 19189 CC Xaintrie Val'Dordogne 50 (2016)
Saint-Chamant 19192 CC Xaintrie Val'Dordogne 491 (2016)
Saint-Cirgues-la-Loutre 19193 CC Xaintrie Val'Dordogne 177 (2016)
Saint-Geniez-ô-Merle 19205 CC Xaintrie Val'Dordogne 92 (2016)
Saint-Hilaire-Taurieux 19212 CC Xaintrie Val'Dordogne 99 (2016)
Saint-Julien-aux-Bois 19214 CC Xaintrie Val'Dordogne 466 (2016)
Saint-Julien-le-Pèlerin 19215 CC Xaintrie Val'Dordogne 132 (2016)
Saint-Martial-Entraygues 19221 CC Xaintrie Val'Dordogne 82 (2016)
Saint-Privat 19237 CC Xaintrie Val'Dordogne 1 081 (2016)
Saint-Sylvain 19245 CC Xaintrie Val'Dordogne 136 (2016)
Servières-le-Château 19258 CC Xaintrie Val'Dordogne 616 (2016)
Sexcles 19259 CC Xaintrie Val'Dordogne 234 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 8037 3766 9276 4986 3176 0266 1016 0035 977
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 12 136 habitants[22].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 262
  2. a et b Notice communale d'Argentat sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 4 mai 2015.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 794.
  4. a b et c Décret no 2014-228 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Corrèze.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 30 avril 2014)
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. http://gw.geneanet.org/belhou?lang=fr;pz=claude+jules+joseph;nz=houteer;ocz=0;p=clair+antoine;n=lestourgie
  8. http://gw.geneanet.org/belhou?lang=fr;pz=claude+jules+joseph;nz=houteer;ocz=0;p=marie+casimir+auguste;n=lestourgie
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63383164/f3.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6338349h/f9.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6517300w/f2.item.r=canton.zoom
  12. http://genealogie.lelong.pagesperso-orange.fr/curiosites/vendanges02.htm
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771781m/f4.item.r=canton.zoom
  14. https://www.lamontagne.fr/argentat-sur-dordogne-19400/politique/francois-bretin-demissionne-des-conseils-municipal-et-communautaire_11038829/
  15. [1]
  16. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton d'Argentat », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour le département de la Corrèze », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  19. Fiche de Jean-Claude Leygnac sur le site du MRSL
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  22. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee