Canton d'Amiens-6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton d'Amiens-6
Canton d'Amiens-6
Situation du canton d'Amiens-6 dans le département de la Somme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement(s) Amiens
Bureau centralisateur Amiens
Conseillers
départementaux
Hubert de Jenlis
Valérie Devaux
2021-2028
Code canton 80 11
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 27 502 hab. (2018)
Géographie
Subdivisions
Communes 5 + fraction Amiens

Le canton d'Amiens-6 est une circonscription électorale française du département de la Somme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Somme entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 26 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans la Somme, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23.

Le canton d'Amiens-6 est formé de communes de l'ancien canton de Boves (5 communes) et d'une fraction de la commune d'Amiens. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Amiens. Le bureau centralisateur est situé à Amiens.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Hubert de Jenlis   LREM Agent général d'assurances
Maire-adjoint d'Amiens (2020 → )
Conseiller général d'Amiens-6-Sud (2011 → 2015)
Vice-président du conseil départemental de la Somme (2015 → )
Président du groupe Centre et indépendants au conseil départemental
2015 2021 France Fongueuse   UDI Enseignante (professeure des écoles)
Conseillère départementale d'Amiens-5 (2021 → )
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Hubert de Jenlis   LREM Agent général d'assurances
Maire-adjoint d'Amiens (2020 → )
Conseiller général d'Amiens-6-Sud (2011 → 2015)
Vice-président du conseil départemental de la Somme (2015 → )
2021 en cours Valérie Devaux   UDI Professeure certifiée d'espagnol
Conseillère municipale d'Amiens
Déléguée départementale de l’UDI (2015 → )

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection départementale des 22 et 29 mars 2015 du canton d'Amiens-6[4]
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
1 Hubert de Jenlis* UDI 2 534 32,01 4 874 67,56
France Fongueuse UDI
2 Antoine Fournier PS 2 071 26,16 2 340 32,44
Brigitte Louchart PS
3 Martin Domise UMP 2 009 25,38
Anne Pinon UMP
4 Serge Bierry FN 1 303 16,46
Catherine Cherfi FN
Inscrits 15 751 100,00 15 752 100,00
Abstentions 7 428 47,16 7 827 49,69
Votants 8 323 52,84 7 925 50,31
Blancs 291 3,50 489 6,17
Nuls 115 1,38 222 2,80
Exprimés 7 917 95,12 7 214 91,03
* conseiller sortant

Hubert de Jenlis a quitté l'UDI et a rejoint LREM[5].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021[6] est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[7]. Dans le canton d'Amiens-6, ce taux de participation est de 37,76 % (6 233 votants sur 16 505 inscrits)[8] contre 36,82 % au niveau départemental[9]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Hubert de Jenlis et Valérie Devaux (Union au centre et à droite, 43,04 %) et Logan Brague et Hélène Trifunovic-Bony (Union à gauche avec des écologistes, 29,39 %)[8].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[10], 36,7 % dans le département[9] et 37,55 % dans le canton d'Amiens-6[8]. Hubert de Jenlis et Valérie Devaux (Union au centre et à droite) sont élus avec 63,14 % des suffrages exprimés (3 615 voix pour 6 198 votants et 16 506 inscrits)[8],[11],[12],[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Liste partielle des communes du canton d'Amiens-6 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Amiens
(bureau centralisateur)
80021 CA Amiens Métropole 49,46 Fraction : 22 434 (2018)
Commune : 133 891 (2018)
2 707 modifier les donnéesmodifier les données
Dury 80261 CA Amiens Métropole 10,99 1 459 (2018) 133 modifier les donnéesmodifier les données
Hébécourt 80424 CA Amiens Métropole 5,04 535 (2018) 106 modifier les donnéesmodifier les données
Rumigny 80690 CA Amiens Métropole 7,83 622 (2018) 79 modifier les donnéesmodifier les données
Sains-en-Amiénois 80696 CA Amiens Métropole 9,92 1 212 (2018) 122 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Fuscien 80702 CA Amiens Métropole 9,92 1 240 (2018) 125 modifier les donnéesmodifier les données
Canton d'Amiens-6 8011 27 502 (2018) modifier les données

Le canton d'Amiens-6 comprend[1] :

  1. cinq communes,
  2. la partie de la commune d'Amiens située à l'ouest et au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Fuscien, rue Saint-Fuscien, rue Paul-Sautai, rue Charles-Dubois (exclue), boulevard Jules-Verne (inclus), place du Maréchal-Joffre (exclue), rue des Otages (incluse), mail Albert-Ier, boulevard de Belfort, boulevard d'Alsace-Lorraine, rue de la Barette, rue des Augustins, rue Adéodat-Lefèvre, place Saint-Michel, rue Cormont, place Notre-Dame, rue Flatters, rue des Orfèvres, rue du Marché-Lanselles, place Gambetta (incluse), rue de la République (incluse), rue des Cordeliers (incluse), rue de Beauvais (exclue), rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny (exclue), boulevard Maignan-Larivière (exclu), place Longueville, rue Lenôtre (exclue), esplanade Edouard-Branly (exclue), rue de Paris (incluse), rue Saint-Honoré (incluse), carrefour du boulevard de Châteaudun, rue Jean-Moulin (exclue), jusqu'à la limite territoriale de la commune de Salouël.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 27 502 habitants[Note 2], en augmentation de 3,68 % par rapport à 2013 (Somme : −0,18 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
26 52527 502
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[14].)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[3].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-263 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Somme.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  4. Résultats dans le canton d'Amiens-6 sur le site du ministère de l'Intérieur.
  5. http://www.politiquemania.com/forum/vie-partis-f16/creation-union-des-democrates-independants-udi-t2650-230.html
  6. Estelle Thiebault, « Départementales: Hubert de Jenlis à nouveau candidat avec Valérie Devaux dans le canton Amiens sud : Le 1er vice-président chargé des finances, passé chez les Marcheurs depuis 2018, se présente aux élections départementales en binôme avec la déléguée départementale de l’UDI », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Élu depuis 2011 dans le canton Amiens sud, réélu en 2015 avec 67,5 % des voix, Hubert de Jenlis (LREM) est à nouveau candidat aux élections départementales du 20 et 27 juin. Non plus en binôme avec France Fongueuse, qui est cette fois candidate dans le canton Amiens 5 avec Guillaume Duflot (LR). «  Un binôme n’est pas à vie  », confie Hubert de Jenlis qui reconnaît «  des hauts et des bas  ». Pour cette campagne, il fait équipe avec à nouveau une candidate centriste. Pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de Valérie Devaux. Déléguée départementale de l’UDI, Valérie Devaux, 52 ans, est aussi adjointe au maire chargée du secteur Sud et présidente de l’association des amis de Brigitte Fouré ».
  7. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  8. a b c et d « Résultats pour le canton d'Amiens-6 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  9. a et b « Résultats pour le département de la Somme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  10. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  11. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton d'Amiens-6. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  12. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton d'Amiens-6. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. « Départementales: Devaux et Jenlis l’emportent haut la main dans le canton d’Amiens 6 », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Déjà largement en tête au premier tour dans le canton d’Amiens Sud, le binôme Valérie Devaux (UDI) et Hubert de Jenlis (LREM) n’a fait que conforter son avance au second tour, avec 63,14 % des suffrages contre 36,86 % pour le binôme de gauche, les écologistes Logan Brague et Hélène Trifunovic-Bony ».
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.