Canton d'Alençon-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Alençon-2
Canton d'Alençon-2
Situation du canton d'Alençon-2 dans le département de Orne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement(s) Alençon
Bureau centralisateur Alençon
Conseillers
départementaux
Patrick Lindet
Christine Roimier
2015-2021
Code canton 61 03
Histoire de la division
Création 20 janvier 1982 [1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 14 620 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 1 + fraction Alençon

Le canton d'Alençon-2 est une division administrative française située dans le département de l'Orne et la région Normandie.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Alençon dans l'arrondissement d'Alençon. Son altitude varie de 127 m (Alençon) à 152 m (Alençon) pour une altitude moyenne de 135 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé en 1982.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1988 Hubert Crespy RPR Chef d'entreprise à Alençon
1988 2001 Jean-Claude Pavis[3] PS Premier adjoint au maire d'Alençon (1983-1989)
2001 2008 Marie-Noëlle Hoffmann DVD Adjoint au maire d'Alençon jusqu'en 2008
2008 2015 Emmanuel Darcissac PS Directeur général des services, premier adjoint au maire d'Alençon (2014-2017) puis maire depuis 2017

Le canton participe à l'élection du député de la première circonscription de l'Orne.

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Patrick Lindet   UDI Inspecteur des finances, conseiller municipal d'Alençon
2015 en cours Christine Roimier   UDI Retraitée de la communication, conseillère municipale et ancien maire d'Alençon, présidente de la commission de l'éducation, de la culture et du sport

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Patrick Lindet et Christine Roimier (UDI, 35,79 %) et Nathalie-Pascale Assier et Emmanuel Darcissac (PS, 35,18 %). Le taux de participation est de 47,09 % (4 162 votants sur 8 838 inscrits)[4] contre 54,04 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Patrick Lindet et Christine Roimier (UDI) sont élus au bénéfice de l'âge avec exactement 50 % des suffrages exprimés (1 947 voix, à égalité avec leurs concurrents) et un taux de participation de 48,04 % (1 947 voix pour 4 246 votants et 8 838 inscrits)[7].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Alençon-2 comptait 13 972 habitants en 2012 (population municipale) et était constitué d'une partie de la commune d'Alençon.

Ce canton comprenait « la portion de territoire de la ville d'Alençon déterminée, à l'ouest, par l'axe des voies ci-après : rue de Bretagne, rue aux Sieurs, Grande-Rue (section comprise entre la rue de la Sarthe et la rue du Pont-Neuf), par la Sarthe et la limite intercommunale Alençon - Saint-Germain-du-Corbeis ; au nord, par les limites des communes de Damigni et de Condé-sur-Sarthe ; à l'est par l'axe des voies ci-après : chemin départemental 26, rue d'Argentan, boulevard du 1er-Chasseur, rue du Puits-au-Verrier, rue de l'Écusson, cours Clemenceau, rue Cazeau et par la voie ferrée, la Sarthe, la limite entre la commune d'Alençon et le département de la Sarthe[8]. »

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les parties alençonnaises de ce canton au nord de la rue Antoine-Jullien et au nord de la rue de la Fuie-des-Vignes sont rattachées au canton d'Alençon-1 et la partie au sud desdites voies (la plus vaste) à nouveau à celui d'Alençon-2.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton d'Alençon-2 comprend une commune entière et une fraction de la commune d'Alençon[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Alençon
(chef-lieu)
61001 CC du Pays Toy Fraction : 11 015(2014)
Commune : 26 028 (2014)
Saint-Germain-du-Corbéis 61397 CC du Pays Toy 3 854 (2014)

La partie de la commune d'Alençon intégrée dans le canton est celle située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Germain-du-Corbéis, avenue de Koutiala, rue de Guerame, place Candie, rue Candie, rond-point, rue Antoine-Jullien, place du Commandant-Daniel-Desmeulles, cours Georges-Clemenceau, Grande-Rue, rue du Pont-Neuf, cours de la Sarthe, boulevard de la République, rue de la Fuie-des-Vignes, ligne de chemin de fer, cours de la Sarthe, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Paterne.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
-15 77515 23815 10613 80213 972
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[9] puis population municipale à partir de 2006[10])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 14 620 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
14 66014 620
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[11].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres cantons d'Alençon :

Liens externes[modifier | modifier le code]