Canton d'Aiguilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton d'Aiguilles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Briançon
Chef-lieu Aiguilles
Conseiller général Jean-Louis Poncet
2011-2015
Code canton 05 01
Disparition mars 2015
Démographie
Population 2 145 hab. (2012)
Densité 4,9 hab./km2
Géographie
Superficie 437,36 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton d'Aiguilles est une ancienne division administrative française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation d'Aiguilles dans le département

Ce canton était organisé autour d'Aiguilles dans l'arrondissement de Briançon. Son altitude variait de 1 138 m (Arvieux) à 3 305 m (Abriès) pour une altitude moyenne de 1 599 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a disparu après les élections départementales de 2015, à la suite du redécoupage des cantons du département. Celui-ci a fusionné avec celui de Guillestre[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833
(démission)
Pascal Joseph Faure Gauche
dynastique
Avocat
Député (1831-1837, 1848-1851, 1852-1863)
Elu également dans le Canton de Tallard, dans le Canton de Gap et dans le Canton de Saint-Firmin
1833 1833 Honoré Bucelle   Juge au Tribunal de Gap
Elu également dans le Canton de Tallard
1833 1847 Joseph Augustin Œuf   Médecin à Gap
1847[2] 1848 Simon Audier
(1787-1859)
  Propriétaire, rentier
Juge suppléant au Tribunal de Briançon
1848 1852 Louis Œuf
(fils de J.A.Œuf)
  Vérificateur de l'enregistrement
puis conservateur des hypothèques
1852 1877 Joseph Œuf   Docteur-médecin à Gap
1877 1891
(décès)
François Rozan
(1823-1891)[3]
  Médecin militaire à l'hôpital du Gros-Caillou, à Paris
Retraité à Château-Ville-Vieille
1891[4] 1898
(décès)[5]
Marius Toy-Riont Républicain Négociant à Marseille, propriétaire à Abriès
1898[6] 1907 Antoine Gorlier Républicain Maire d'Aiguilles
1907 1919 Charles Bonnet SFIO Docteur en médecine à Château-Queyras
1919 1940 Maurice Toy-Riont RG Industriel à Abriès
Député (1910-1914)
Sénateur (1930-1945)
Nommé conseiller départemental en 1942
Président du Conseil départemental (1942-1945)[7]
1945 1949 Lucien Guérin UDSR Président de la Fraternelle des Hautes-Alpes à Paris
1949 1961 Joseph Nel DVD Ingénieur - Maire de Château-Ville-Vieille
1961 1992 Louis Blanc-Chabrand UNR puis UDR puis RPR Maire d'Arvieux (1959-1977)
1992 2004 Pierre Eyméoud DVD Chef d'entreprise
Maire de Vars (1989-2014)
2004 2011 Jean-Claude Catala DVG puis PRG Agent immobilier
Conseiller municipal de Molines-en-Queyras
2011 2015 Jean-Louis Poncet DVD Commerçant
Maire de Château-Ville-Vieille

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1892   Simon Puy Républicain
modéré
Maire de Château-Ville-Vieille
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Aiguilles regroupait sept communes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aiguilles
(chef-lieu)
05003 CC du Guillestrois et du Queyras 40,16 434 (2014) 11


Abriès 05001 CC du Guillestrois et du Queyras 77,13 311 (2014) 4
Arvieux 05007 CC du Guillestrois et du Queyras 72,62 366 (2014) 5
Château-Ville-Vieille 05038 CC du Guillestrois et du Queyras 66,90 338 (2014) 5,1
Molines-en-Queyras 05077 CC du Guillestrois et du Queyras 53,62 307 (2014) 5,7
Ristolas 05120 CC du Guillestrois et du Queyras 82,18 68 (2014) 0,83
Saint-Véran 05157 CC du Guillestrois et du Queyras 44,75 249 (2014) 5,6

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
1 7351 6741 6771 9021 9482 1382 1532 1012 145
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 20 février 2014
  2. « Gazette nationale ou le Moniteur universel 22 août 1847 », sur RetroNews - Le site de presse de la BnF (consulté le 11 septembre 2020).
  3. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH258/PG/FRDAFAN83_OL2421008V001.htm
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  5. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  7. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 31 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771784v/f4.item.r=canton.zoom.lire en ligne]).
  8. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012