Canta U Populu Corsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canta U Populu Corsu
Pays d'origine Flag of Corsica.svg Corse
Genre musical musique corse, polyphonie, nationalisme
Années actives depuis 1975
Site officiel Canta U Populu Corsu
Composition du groupe
Membres François Buteau
Jean-Dominique Leca
Sébastien Ottavi
Jean-Claude Leca
Philippe Rutili
Philippe Santoni
Anthony-Pierre Andarelli
Ludovic Marcaggi
Anciens membres Natale Luciani
Minicale
Bruno Susini
Saveriu Valentini
Alain et Jean-François Bernardini
Charles Rutili
Ghjuvan-Paulu Poletti
Jean-Charles Papi
Petru Guelfucci
Michel Cacciaguerra
Salvadore Valentini
Jacques Culioli
Matteu Bègue Tramoni
Anna Rocchi
Éric Gineste
Filippu Rocchi
Cristofanu Mac Daniel
Dumè Gallet
Michele Paoli
Christian Andreani
Ceccè Lanfranchi
Alain Nicoli
Xavier Luciani
Dédé Nobili
Patriziu Croce
Mario Campana
Francis Geronimi
Claude Bellagamba
Laurent Perez
Vincent Colonna
Jean-Pierre Pieve
Jean-Dominique Silvani
Marc Pittoru
Gregorie Gambarelli
Patricia Gattacecca
Fratelli Pesce/
Camellu Albertini
Frédéric Armani

Canta U Populu Corsu, littéralement Le peuple corse chante (ou selon l'un de ses plus anciens membres, Cècè (François) Buteau, Voici ce que chante le peuple corse) est un groupe de musique corse engagé en faveur du nationalisme corse.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe est fondé en 1973. Les chansons sont à l'origine des reprises des chants traditionnels (paghjelle, lamenti) car leur premier but était qu'elles restent un témoignage de ce que chantaient les anciens dans les villages. Très vite sont venues des créations du groupe, parfois à fort caractère politique, témoignant de son engagement régionaliste, puis nationaliste notamment dans les années 1970 et 1980. Jean-Paul Poletti et Petru Guelfucci ont également participé au groupe avant de démissionner en 1981 pour des désaccords politiques et surtout pour entamer une carrière en solo. Les frères Bernardini d'I Muvrini ont participé également à l'aventure.

Canta u populu corsu est un des groupes précurseurs du renouveau du chant en langue corse. En 1981, le groupe crée des écoles de chants partout dans l'île et forme les jeunes à la pratique du chant polyphonique mais surtout à la pratique de la langue corse à travers le chant.

En 2003, le leader du groupe Natale Luciani, un des fondateurs du groupe, dont il était le représentant le plus emblématique et par ailleurs militant culturel et politique, décède. Depuis, Canta u Populu Corsu continue son combat pour la promotion de la langue et de la culture corse et n'hésite pas à se produire hors de l'île. Le groupe s'est ainsi produit pour la diaspora corse dans d'autres villes de France comme à Paris (au Bataclan en 2005, 2007, 2008 et 2011, à l'Olympia 2006 et 2009, La Cigale en 2010, le Trianon en 2014), Marseille, Lyon, Aix-en-Provence, Chomerac ou au Pays basque mais aussi en Suisse, en Italie et en Irlande.

Discographie[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

En 2001, Canta U Populu Corsu, dans l'album Rinvivisce, rend hommage à Lounès Matoub, chanteur algérien de musique kabyle, engagé dans la revendication identitaire berbère assassiné en 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]