Canon de 10,5 cm SK C/32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canon de 10,5 cm SK C/32
Image illustrative de l’article Canon de 10,5 cm SK C/32
Canon de pont SK C/32 du U-123
Caractéristiques de service
Type Artillerie navale
Service 1936 - 2002
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Drapeau de la Norvège Norvège
Conflits Seconde Guerre mondiale
Caractéristiques générales
Poids du canon et de l'affût 1 585 kilos-1 785 kilos
Longueur du canon seul 4,4 m
Longueur du canon et de l'affût 4,74 m-4,86 m
Calibre 105 mm
Vitesse initiale 785 m/s
Portée maximale à 44.4° : 15 000 m
Munitions Obus

Le canon de 10,5 cm SK C/32[note 1] était un canon de marine allemand utilisé dans la Seconde Guerre mondiale. Il a été le canon de pont avant standard des U-boot de type I, de Type IX et de type X, dans une version non blindé et à faible débattement angulaire. Le SK C/32 a également été utilisé en version blindée et à grand débattement angulaire à bord de dragueurs de mines de type 35 et 43, de torpilleurs de classe Elbing, ou encore du croiseur Emden, et des vieux cuirassés Schlesien et Schleswig-Holstein[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le canon dans sa totalité pesait environ 1,8 tonne. Le SK C/32 tirait des obus de 15,1 kg de 105 mm de diamètre, et le canon est parfois décrit comme un calibre 45. La munitions dans son ensemble contenait une charge propulsive de 4,08 kg et était longue de 105 centimètres. La portée de l'arme était de 10 300 mètres à 80 degrés d'inclinaison. L'espérance de vie pratique du SK C/32 était de 4 100 coups par canon[1].

U-boat de l'histoire[modifier | modifier le code]

L'affut LC/32 utilisé sur les U-boot de type I et les premiers type IX pesait environ 5 tonnes et avait un débattement angulaire de -10 degrés à +35 degrés. Les type IX suivant et les type XB ont eux utilisés l'affut LC/36 réduisant le poids total de 10 pour cent par la limitation de l'élévation de -10 degrés à +30 degrés[1]. Pendant les premières années de la guerre, ces armes ont été utilisées pour encourager la reddition de navires marchands indépendant ou de couler les navires endommagés par les torpilles[2]. Certaines de ces armes ont été ensuite retirée de U-boots pour être montées à bord de dragueurs de mines type 40, après que les canons de pont non blindés se soient révélés peu pratique dans la lutte contre les navires marchands armés et les escortes des convois marchands[3].

Canon de défense cotière[modifier | modifier le code]

Canon de 10,5 cm SK C/32 exposé à la forteresse de Fjell en Norvège

La Norvège a utilisé ce canon pour la défense côtière jusqu'en 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. SK - Schnelladekanone (canon à chargement rapide); C - Construktionsjahr (année de fabrication)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Campbell 2002, p. 248-249.
  2. Blair 1996, p. 63.
  3. Lenton 1976, p. 126-127.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Clay Blair, Hitler's U-Boat War : The Hunters 1939-1942, New York, Random House, (ISBN 0-394-58839-8)
  • (en) John Campbell, Naval Weapons of World War Two, Londres, Conway Maritime Press, (ISBN 0-87021-459-4)
  • (en) H.T. Lenton, German Warships of the Second World War, New York, Arco, (ISBN 0-668-04037-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]