Canon EOS 300

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canon EOS Rebel 2000 Canon EOS 300
Image illustrative de l'article Canon EOS 300

Type reflex
Format de pellicule 135
Format d'image 24 × 36 mm, 13 × 36 mm disponible dans la version japonaise
Monture porte-objectifs Canon EF
Obturateur plan focal
Temps de pose 30 s — 1/2 000 s, B
Synchro flash 1/90 s
Modes de mesure matricielle, pondérée centrale, sélective
Sensibilités 6 — 6 400 ISO
Modes d'exposition programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel
Viseur pentamiroir à hauteur d'œil, couverture 90%
Mise au point automatique, manuelle
Moteur intégré, 1,5 im/s
Chargement du film automatique
Alimentation 2 piles CR2
Dimensions (l × h × p) 140 × 90 × 58,5 mm
Poids 355 g

Canon EOS 300[1], également appelé EOS Kiss III au Japon, ou EOS Rebel 2000 en Amérique du Nord[2], est un appareil photographique de marque Canon, commercialisé entre avril 1999 et septembre 2002. Il fait partie de la gamme Canon EOS[3].

Conçu sous la direction de Yasuhiro Morishita, cet appareil est prévu pour être le remplaçant du Canon EOS 500N[4]. Ce fut un succès pour Canon, s'étant particulièrement bien vendu et ayant dominé son secteur du marché jusqu'à son remplacement par le EOS 300V (Rebel Ti, Kiss 5)[5],[6].

Le Canon EOS 300 a gagné le prix de l’European Imaging and Sound Association en 1999-2000.

Comme d'autres reflexs de son époque, l’EOS 300 utilise un viseur à pentamiroir au lieu d’un pentaprisme, et est conçu autour d'un châssis en polycarbonate[7].

Les capacités de l’autofocus sont identiques à celles du Canon EOS 30, pourtant d’un prix bien plus élevé, avec six senseurs CMOS en ligne, entourant un senseur central de type croix[8].

C'est un boîtier argentique de format 35 mm

  • Type de lentille : EF
  • Points de focus : 7
  • Photos par seconde maximum : 1,5

L’EOS 300 ne doit pas être confondu avec le Canon EOS 300D (EOS Digital Rebel en Amérique ou EOS Kiss Digital au Japon), un reflex numérique d’entrée de gamme datant de 2003.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) NK Guy, « Using the Canon EOS Rebel 2000/EOS 300/Kiss III/Kiss IIIL cameras - an unofficial manual », photonotes.org, (consulté le 22 février 2008)
  3. (en) « EOS REBEL 2000 », sur Canon Camera Museum (consulté le 12 mai 2017)
  4. (en) Canon, « Design Room: EOS Rebel 2000 – EOS 300 – EOS Kiss III », Canon Camera Museum (consulté le 22 février 2008)
  5. (en) Matthew Dennis, The PIP Expanded Guide to Canon EOS 300/Rebel 2000, Sterling, (ISBN 1-86108-338-6), … one of the most popular cameras ever …
  6. (en) p. 9, The PIP Expanded Guide to the Canon EOS 350D/Digital Rebel XT, James Beattie and Tracy Hallett, Sterling Publishing Company, Inc., 2006, (ISBN 1-86108-482-X)
  7. (en) Budget SLRs come into their own, Herbert Keppler, Popular Photography, February 2002. Accessed on line February 22, 2008.
  8. PopPhoto staff, « CANON EOS Rebel 2000 », Popular Photography magazine,

Voir aussi[modifier | modifier le code]