Canon COW de 37 mm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ordnance QF 1½ pdr Mk III
ou COW Gun 37mm
Image illustrative de l'article Canon COW de 37 mm
QF 1½ pdr Mk III monté sur la plateforme d'un Bedford OYD Armadillo Mk III
Caractéristiques de service
Type Canon automatique antiaérien
Service 1918 - 1940
Utilisateurs Royaume-Uni
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Production
Concepteur Drapeau : Royaume-Uni Coventry Ordnance Works
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Coventry Ordnance Works
Variantes Mk III, Mk IV
Caractéristiques générales
Poids du canon et de l'affût 91 kg[1]
Longueur du canon seul 1,9 m
Longueur du canon et de l'affût 2,33 m
Calibre 37 mm
Cadence de tir jusqu'à 90 coups par minute
Vitesse initiale 600 m/s[1]
Portée pratique 4 100 m
Munitions Obus explosif 37x190R de 0,650 kg
Alimentation Chargeur de 5 obus
Mécanisme Rechargement automatique par emprunt de gaz

Le canon COW 37 mm est un ancien canon automatique britannique, conçu et développé pour équiper les avions.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

La manufacture d'armes Coventry Ordnance Works a été mise sur pied en 1905, à partir d'un consortium de firmes spécialisées dans la construction de navires de guerre, à savoir John Brown & Company, Cammell Laird et Fairfield), dans le but de concurrencer le duopole qui existait déjà entre les usines Vickers et Armstrong-Whitworth dans la production de canons pour la marine militaire britannique.

En plus des canons navals lourds, l'entreprise COW se spécialisa par la suite dans la construction de canons anti-aériens. L'époque était propice à ce type de production car les progrès de l'aéronautique firent croître la demande en canons destinés à être montés sur des avions de guerre. Leur première tentative dans la conception d'un canon automatique fut un canon d'1 livre (aussi désigné « one pounder », une livre étant le poids nominal d'un obus) à partir d'un chargeur de type 37 × 94. Puis ce canon évolua vers un canon d'1 livre ½, utilisant de plus grandes cartouches (37 × 190) ainsi qu'un chargeur à plus grande contenance de munitions (5 coups). Le canon COW de 37 mm fut réellement produit lorsque la Première Guerre mondiale prit fin et fut de ce fait seulement en service à bord de quelques Airco DH.4[2].

Après la guerre, il fut essayé sur plusieurs types d'avions de guerre, plus particulièrement sur des hydravions tels que le Blackburn Perth, où il se révéla efficace contre les petits bateaux et navires monocoques mais également au cœur des combats. Le Ministère de l'Air britannique réclama spécialement la construction d'appareils sur lesquels pouvaient se monter les canons COW de 37 mm, tel que le Westland C.O.W. Gun Fighter.

Après que la société Vickers eut acquis la Coventry Ordnance Works, les canons COW de 37 mm furent utilisés pour le développement et la conception des canons Vickers de catégorie « S » de 40 mm. Ces derniers servirent sur des Hawker Hurricane en tant qu'armement anti-char.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les canons COW furent utilisés pour armer les Bedford, notamment les Bedford OYD Armadillo, des camions conçus avec une structure en bois ; ou encore pour défendre des bunkers[3]. Ces véhicules ainsi armés furent engagés par la RAF pour la défense des pistes d'atterrissage, et plus tard pour le Home Guard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) I.V. Hogg et L.F. Thurston, British Artillery Weapons & Ammunition 1914-1918, Londres, Royaume-Uni, Ian Allan, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]