Cannes Bocca Futsal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cannes Bocca
Généralités
Nom complet Cannes Bocca Futsal
Surnoms CBF
Fondation 1978
Disparition 2014 (36 ans)
Statut professionnel jamais
Couleurs Noir
Stade Gymnase des Mûriers
(500 places)
Siège 54 avenue Maurice Chevalier, La Bocca, 06150 Cannes[1]

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Cannes Bocca Futsal est un club français de futsal basé dans le quartier de La Bocca à Cannes. Il est fondé en 1978 et disparaît en 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agissait du premier club français de futsal à avoir vu le jour, à l'initiative d'Amador Lopez, en 1978. Le club doyen a été demi-finaliste de l'édition 2009-2010 du Championnat de France Futsal.

En 2010-2011, le club perd en demi-finale du championnat de France contre le Sporting Paris (5-7)[2].

Pour la saison 2011-2012, le club conserve le gros de son effectif qu'il renforce. Il joue maintenant Palais des Victoires, salle pouvant accueillir 4 000 personnes[2].

Au terme d'un championnat 2012 - 2013 riche en émotion, le Cannes Bocca Futsal accèda au championnat France de Division 1 de Futsal. En effet, lors de la saison 2013 - 2014, Le Cannes Bocca Futsal figurerait parmi les 12 meilleurs clubs Français de Futsal.

Lors de la saison 2013-2014, Bocca est vice-champion de France en terminant second de Division 1 à seulement un point du Sporting Paris, quadruple champion en titre. Le club se hisse aussi jusqu'en finale de la Coupe de France mais s'incline contre le Kremlin-Bicêtre United (2-5).

Durant l'été 2014, le club disparaît suite à une somme d'argent non-remboursée à la mairie de Cannes. Ces 70 000 € correspondent au salaire du manager général Farid Benameur, mis à disposition par la Ville[3]. Le club est radié de la Fédération française de football le 1er juillet 2014 et le championnat de France Futsal 2014-2015 se déroule sans lui[4]. La société Cannes Bocca Futsal est placée en liquidation judiciaire en juin 2015[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Coupe de France Entraîneur
Division Class. Pts M V N D Bp Bc Diff. Phase finale
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009 Challenge national groupe D 1er/7 21 pts 6 5 0 1 44 26 +18 -
2009-2010 Championnat de France groupe B 2e/12 67 pts 22 14 3 5 145 92 +53 -
2010-2011 Championnat de France groupe B 2e/12 74 pts 22 17 2 3 155 78 +77 demi-finale
2011-2012 Championnat de France groupe B 4e/14 69 pts 26 13 4 9 138 119 +19 -
2012-2013 Championnat de France groupe B 3e/12 65 pts 22 14 1 7 108 71 +37 - Drapeau : Espagne Manuel Moya
2013-2014 Division 1 2e/13 84 pts 24 19 3 2 115 55 +60 non jouée Finale
2014-2015 Division 1 forfait général - -

Personnalités[modifier | modifier le code]

Présidents :

  • 2005-2013 : François Béhar[3]
  • 2013-2014 : Florent Massis

L'entraîneur Manuel Moya arrive du FC Barcelone en 2013[6]. Il mène l'équipe en finale de la Coupe de France en 2015.

Entraîneur :

  • Alexandre Tamburro
  • 2013-2014 : Drapeau : Espagne Manuel Moya

Nordine Gourra est sélectionné en équipe de France de futsal lors de son passage au CBF[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cannes Bocca Futsal », sur leballonrond.fr (consulté le 2 février 2019)
  2. a b et c « Futsal: un "Bleu" et des rêves », sur archives.nicematin.com, (consulté le 2 février 2019)
  3. a et b « Cannes Bocca Futsal, un doyen au tapis », sur codesport06.com, (consulté le 2 février 2019)
  4. « Cannes Bocca Futsal », sur fff.fr (consulté le 2 février 2019)
  5. « Cannes Bocca Futsal », sur societe.com, (consulté le 2 février 2019)
  6. « Championnats de France - Transferts et présentation générale (National 1 et National 2) », sur paysdesolonnes-fc.footeo.com, (consulté le 21 mars 2019)