Canistrelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canistrelli
Image illustrative de l’article Canistrelli
Canistrelli en sachets.

Lieu d’origine Corse, Drapeau de la France France
Place dans le service Dessert, petit déjeuner, goûter
Température de service Froide
Ingrédients Farine de blé, sucre, vin blanc
Accompagnement Vin blanc

Un canistrelli, aussi appelé canestrelli[1], cuggiole, cuggiulelle, cujuelle ou canistrr, est un type de biscuit sucré, sec et cassant, typique de Corse, en France[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Canistrelli classiques à l'anis.

Ce gâteau traditionnel des bergers semble avoir une origine pour le moins médiévale compte tenu d'une cérémonie religieuse qui se déroule à Calvi, capitale de la Balagne, au cours de la Semaine sainte. En effet, les canistrelli sont bénis chaque Jeudi saint, dans l'église paroissiale avant d'être distribués lors de la procession qui précède la lavanda, lavement des pieds des membres de la confrérie de Saint-Antoine-Abbé et Saint-Érasme par le prieur au Moyen Âge, actuellement par le curé de la paroisse[3],[4].

Philippe Pesteil, Maître de conférences à l'Université de Corse, dans son étude sur l'évolution de la nourriture emportée par ceux qui ont fréquenté le maquis corse au cours des siècles, intitulée Les Nourritures de marche ; du berger au randonneur (exemples corses), indique : « Les canistrelli sont rarement oubliés, ils servent au petit déjeuner, comme en-cas et à l’arrivée au refuge. Par contre ils ont connu eux aussi une profonde évolution. A l’austère biscuit sec à la dureté presque légendaire et commercialisé dans son unique version aux grains d’anis, a succédé toute une gamme appétissante[5]. ».

Préparation[modifier | modifier le code]

Les canistrelli sont fabriqués à partir de farine de blé, de sucre et de vin blanc, mais on peut ajouter des raisins secs, de l'anis ou du citron.

D'autres variantes existent avec l'ajout de noisettes, amandes, cacahuètes, pépites de chocolat ou même le remplacement de la farine de blé par celle de châtaigne. En tant que variante, il existe aussi le tiramisu aux canistrelli[6].

Service[modifier | modifier le code]

Les canistrelli se servent à n'importe quelle occasion : avec le café, le thé, au petit déjeuner, au goûter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rosie tehouse, Liguria: The Italian Riviera, Bradt Travel Guides, (ISBN 978-1841624730)
  2. Christiane Schapira, La Bonne cuisine corse, Paris, Solar, (ISBN 2263001778)
  3. Xavier Bonnin, Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Corse 2012 (lire en ligne)
  4. « Calvi : bénédiction des canistrelli et granitula », sur Corse-Matin
  5. « Les nourritures de marche ; du berger au randonneur (exemples corses) » [PDF], sur antrocom.net
  6. « La recette corse: Le tiramisu aux canistrelli », sur La Provence, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]