Canine (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canine.

Canine

Titre original Κυνόδοντας (Kinodontas)
Réalisation Yórgos Lánthimos
Scénario Yorgos Lanthimos
Efthimis Filippou
Sociétés de production Boo Productions
Centre du Cinéma Grec
Pays d’origine Drapeau de la Grèce Grèce
Genre drame
Durée 96 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Canine (Κυνόδοντας, Kynodontas) est le deuxième film réalisé par le cinéaste grec Yórgos Lánthimos. Canine est sorti en 2009. Il a été récompensé par le prix Un certain regard au festival de Cannes en 2009.

Il est nommé pour les Oscars dans la catégorie « film étranger », mais ne l'a pas remporté.

Lors d'une série d'entretien avant les Oscars, le réalisateur a révélé que son film avait finalement coûté moins de 200 000 €[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le père, la mère et leurs trois enfants vivent dans une villa isolée dans la campagne. Leur maison est bordée d'une haute clôture. Les enfants n'ont jamais franchi la clôture. Leur éducation, leurs loisirs, leurs amusements, leur ennui, leur entraînement physique se conforment au modèle imposé par les parents, en l'absence de toute empreinte du monde extérieur. Ils n'ont pas de prénom, et les parents changent la signification de certains mot. Les enfants pensent que les avions qui volent au-dessus de la maison sont des jouets, les parents renforcent cette croyance en mettant ce type de jouet dans le jardin, ce qui laisse à penser que les avions tombent. Une seule personne a le droit de s'introduire chez eux : Christina, qui travaille comme agent de sécurité dans l'usine du père. C'est pour satisfaire les pulsions sexuelles du fils que le père fait venir Christina. Un jour, elle offre a l'ainée lui offre un serre-tête qui brille dans le noir en échange d'un cunnilingus.

Lors d'une session suivante, Christina propose du gel en échange de la même faveur sexuelle, mais l'ainée refuse, et demande deux cassettes vidéos en échange qu'elle a trouvé dans le sac de Christina. Elle regarde plus tard les vidéos en cachette, et est fortement influencée par les films. Son père découvre les cassettes vidéos, il frappe alors sa fille pour la punir. Il frappe également Christina, et met fin à leur partenariat. Puisque Christina ne s'occupe plus du frère, les parents laissent le fils choisir la sœur qu'il préfère pour avoir des relations sexuelles.

Selon les dires des parents, ils ne seront prêt à sortir de la propriété que lorsqu'une de leur canine tombera. Et conduire la voiture, le seul moyen de quitter la maison en sécurité, qu'une fois repoussée. L'ainée se fracasse une dent avec un haltère, et se cache dans le coffre de la voiture. Le lendemain, le père se rend à son usine avec sa voiture. L'ainée, toujours dans le coffre, n'en sort pas.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Christos Stergioglou : le père
  • Michele Valley : la mère
  • Aggeliki Papoulia : la sœur aînée
  • Mary Tsoni : la sœur cadette
  • Christos Passalis : le fils
  • Anna Kalaitzidou : Christina

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. e-Kathimerini 28 février 2011.
  2. Romain Le Vern, « Canine : Interview de Yorgos Lanthimos »,‎ (consulté le 17 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]