Canicule en France métropolitaine d'août 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La canicule en France métropolitaine d'août 2012 se caractérise par de nombreux records absolus de températures mais aussi par son arrivée tardive.

Températures supérieures à 38,1 °C relevées le 21 août 2012[modifier | modifier le code]

Records absolus de températures relevés le 20 août 2012[modifier | modifier le code]

Maximales[modifier | modifier le code]

Minimales[modifier | modifier le code]

  • 21,2 °C à Saint-Yan (20,3 °C le 15 août 2003)
  • 19,5 °C à Orbey (1 100 m) (19,0 °C le 7 août 1991)
  • 17,1 °C à Saint-Flour (900 m) (17,0 °C le 23 août 2010)

Records absolus de températures relevés le 19 août 2012[modifier | modifier le code]

Températures supérieures à 35,5 °C relevées le 19 août 2012[modifier | modifier le code]

Vigilance à la canicule émise par Météo-France le 19 août 2012.

À Nice, la température minimale est de 27,3 °C.

Records absolus de températures relevés le 18 août 2012[modifier | modifier le code]

Maximales[modifier | modifier le code]

  • 42,3 °C à Montgivray (41,5 °C le 5 août 2003)
  • 41,6 °C à Auzances (37,2 °C le 10 août 2003)
  • 40,4 °C à Reignac-sur-Indre (40,0 °C le 5 août 2003)
  • 39,7 °C à Aubusson (38,2 °C le 6 août 2003)
  • 39,1 °C à Guéret (38,8 °C le 6 août 2003)
  • 32,3 °C au Mont-Dore (32,0 °C le 12 août 2003)

Minimales[modifier | modifier le code]

Températures supérieures à 38 °C relevées le 18 août 2012[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Données issues des stations météorologiques de Météo-France :


Articles connexes[modifier | modifier le code]