Candidature du Maroc pour la Coupe du monde de football 2026

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo de la candidature du Maroc à la coupe du monde de football 2026

Cet article traite de la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde de football de 2026[1].

Concurrents[modifier | modifier le code]

Le Maroc est en compétition avec la candidature commune du Canada, du Mexique et des États-Unis[2]. Le 13 juin à Moscou (veille du début du Mondial 2018), les 207 fédérations membres de la FIFA se réuniront pour voter et élire l’organisateur du Mondial 2026[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Le 11 août 2017, la Fédération royale marocaine de Football annonce qu'elle présente sa candidature afin d'organiser chez elle la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

La candidature de 2026 est la cinquième candidature du Maroc afin d'accueillir la Coupe du Monde de la FIFA après les tentatives infructueuses de 1994, 1998, 2006 et 2010 perdues face aux États-Unis, à la France, l'Allemagne et enfin l'Afrique du Sud.

Polémique durant l'hiver 2018[modifier | modifier le code]

En février 2018, au cours de son assemblée générale, la FIFA demande à la Confédération africaine de football (CAF) de ne pas accorder son soutien à la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026. Cela en raison d’un principe de neutralité à respecter. Cependant dans le même temps, la candidature USA-Mexique-Canada, a pu exposer son dossier à la COSAFA (Conseil des associations de football en Afrique australe) lors d'une réunion. Face a des soupçons de favoritisme ou "conspirations" et éteindre la polémique Gianni Infantino a expliqué que la demande avait été faite par le trio mais pas par le Maroc et qu'il y a " un règlement strict et très clair" à respecter[4] En avril 2018 éclate une polémique. En effet la FIFA annonce qu'elle change ses critères techniques pour valider une candidature, cela moins de 24 heures avant le dépôt du dossier technique de la candidature marocaine. Ces nouvelles obligations ( les villes hôtes doivent avoir plus de 250.000 habitants, une capacité aéroportuaire minimale de 60 millions de passagers par an, une distance de 90 minutes entre l’aéroport et la ville hôte, une plus grande superficie pour les fans zones...) désavantageraient le Maroc[5]. Une nouvelle donne dénoncée par la Fédération royale marocaine de football qui dénonce "un manque de transparence et d'équité" et a envoyé un courrier à Gianni Infantino, président de la FIFA pour l’alerter sur la procédure de candidature[6].

Printemps 2018 : dernière ligne droite[modifier | modifier le code]

La candidature du Maroc va obtenir le soutien de plusieurs grands noms du football. Mais elle doit encore etre validé par la Task Force, un groupe de travail indépendant chargé d'évaluer les différentes candidatures. Elle se rend au Maroc en avril 2018 et visite quelques villes séléctionnées par le Maroc pour accueillir la coupe du monde (Marrakech, Agadir, Tanger et Casablanca)[7].

Début juin, la Task force valide le dossier marocain. En effet le 2 juin 2018, la presse annonce l'information informant que le Maroc a obtenu la note de 2,7/5 au score technique (contre 4/5 pour la candidature du concurrent)[8].

Le 9 juin le conseil de la FIFA valide officiellement la candidature du Maroc[9].

Le 13 juin : décision finale[modifier | modifier le code]

Carte du vote FIFA le 13 juin 2018

Alors que le vainqueur a donc besoin de 104 voix des 207 éligibles au vote, (le continent africain disposant de 53 voix), la décision finale est rendue lors du congrés de la FIFA le 13 juin à Moscou avant le début de la Coupe du monde 2018[10].

C’est le trio USA, Canada et Mexique qui remporte l’organisation de la coupe du monde 2026[11].

Résultat du vote[12],[13] :

  • Trio USA, Canada, Mexique : 134 votes (67 %)
  • Maroc : 65 votes (33 %)
  • 3 abstentions : Cuba, l’Espagne et la Slovénie.
  • L’Iran a choisi de ne voter pour aucune des deux candidatures.

Réactions suite au vote[modifier | modifier le code]

Comité[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 2018, le roi Mohammed VI nomme Moulay Hafid Elalamy président du comité de candidature[14].

Deux jours plus tard, l'agence VERO Communications basée à Londres se voit nommée Lead Communications et Strategy Consultants de la candidature marocaine[15].

Le 23 janvier 2018, le logo du candidat a été dévoilé lors de la conférence de presse à Casablanca. Le logo est inspiré par une étoile pentagramme entourée de sept feuilles rouges et donnant un coup de pied à un football noir et blanc symbolisant l'unité et la brillance[16].

Stades retenus[modifier | modifier le code]

Les stades doivent pouvoir accueillir un village d'accueil de 1 900 mètres carrés à 150 mètres du stade. Ils doivent également avoir une capacité d'au moins 40.000 places assises pour les matches de groupes et de deuxième tour et 60.000 pour les demi-finales et 80.000 pour la finale. Le 22 août 2017, le Maroc a établi une liste de stades pour sa candidature, et en mars 2018, le comité d'organisation du Maroc a déclaré qu'il prévoyait dépenser 16 milliards de dollars pour se préparer au tournoi[17].

Image Stade Capacité Ville Équipe Commentaire
Grand stade de Casablanca 93.000 Casablanca Équipe du Maroc de football
Raja Casablanca
Wydad Casablanca
Ouverture: 2025
Nouveau stade de Casablanca 46.000 Raja Casablanca
Wydad Casablanca
Ouverture: 2024
Grand stade de Marrakech 69.565 Marrakech Kawkab de Marrakech Ouverture: 2011
Rénovation: 2024
Nouveau stade de Marrakech 46.000 Kawkab de Marrakech
Olympique de Marrakech
Ouverture: 2024
Stade Ibn-Batouta 65.000 Tanger Ittihad Tanger Ouverture: 2011
Rénovation: 2023
Complexe sportif Moulay-Abdallah 46.500 Rabat FAR Rabat
FUS de Rabat
Ouverture: 1983
Rénovation: 2001
Stade Adrar 46.048 Agadir Hassania Agadir Ouverture: 2013
Rénovation: 2023
Complexe sportif de Fès 46.092 Fès Maghreb Association Sportive de Fès
Wydad Athletic de Fès
Ouverture: 2002
Rénovation: 2023
Grand stade d’Oujda 45.400 Oujda Mouloudia Club d'Oujda Ouverture: 2022
Grand Stade de Tetouan 45.600 Tetouan Moghreb Athlétic de Tétouan Ouverture: 2018
Grand stade de Meknes 46.000 Meknes Club omnisports de Meknès Ouverture: 2024
Grand stade d’El Jadida 46.000 El Jadida Difaâ Hassani d'El Jadida Ouverture: 2024
Grand stade de Nador 46.000 Nador Fath de Nador
Hilal Association de Nador
Ouverture: 2024
Nouveau stade de Ouarzazate 46.000 Ouarzazate Club Sportif de la Municipalité de Ouarzazate Ouverture: 2024

Pays et personnalités soutenant le Maroc[modifier | modifier le code]

En avril 2018, El Hadi Ould Ali, le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien, annonce que son pays soutient officiellement la candidature marocaine [18]. Ainsi, les pays soutenant le Maroc jusqu'au début avril 2018 sont : 49 des 53 pays du continent africain. En Asie, le Maroc peut compter sur une vingtaine de pays arabes et musulmans. En Europe: la France, la Belgique, la Russie, la Serbie et le Luxembourg ont clairement déclaré leur soutien à la candidature du Maroc[19].En ce qui concerne le continent américain, Le ministre du Développement et des Sports de la Sainte-Lucie (faisant partie de la Concacaf), Edmund Estephane, a annoncé, jeudi 29 mars à Castries, le soutien fort de son pays à la candidature du Maroc pour l'organisation du Mondial 2026[20]. Mais à part la Sainte-Lucie, et la Dominique il est difficile pour le Maroc de convaincre d'autres pays du continent américain ainsi que les pays d'Océanie qui semblent avoir opté pour la candidature américaine.Toutefois, il ne serait pas si difficile pour le Maroc d'atteindre le seuil de 104 votes nécessaires pour gagner, mais il lui faudra de grands efforts sur le plan diplomatique pour séduire le maximum de pays qui voteront le 13 juin, et avant cela il lui faudra franchir l'obstacle de la visite technique de la Task Force (qui a visité le Maroc le 19 avril 2018) , et qui risque d'être éliminatoire si le Maroc ne satisfait pas les exigences minimales sur le plan technique.

Membres de la FIFA[modifier | modifier le code]

Personnalités soutenant la candidature du Maroc[modifier | modifier le code]

Beaucoup de personnalités, joueurs et acteurs du football ont apporté leur soutien à la candidature du Maroc. Notamment Samuel  Eto’o[35], le Brésilien Roberto Carlos qui devient ambassadeur du Maroc pour la Coupe du monde 2026[36], les Marocains Mustapha Hadji, Mehdi Benatia, le Sénégalais El Hadji Diouf[37] ou encore le footballeur nigérian Daniel Amokachi[38].

En mai 2018, la candidature du Maroc reçoit le soutien de l'ancien capitaine de l’équipe allemande, Lothar Matthäus[39],[40].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mondial 2026 de football : le Maroc se présente en candidat de l’Afrique », sur Le Monde.fr (consulté le 3 avril 2018)
  2. avec AFP, « Coupe du monde 2026 : la candidature commune USA-Mexique-Canada est un «message positif» », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  3. « Mondial-2026: la Fifa publie les deux candidatures, désignation le 13 juin », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. La rédaction, « Mondial 2026-Maroc : Infantino désamorce la polémique Cosafa - Afrik-foot.com : l'actualité du football africain », sur www.afrik-foot.com (consulté le 16 avril 2018)
  5. RMC SPORT, « Coupe du monde 2026: le Maroc dénonce un manque « d’équité et de transparence » », sur RMC SPORT (consulté le 16 avril 2018)
  6. « Mondial 2026 : la fédération marocaine dénonce la notation de la FIFA », sur Le Monde.fr (consulté le 16 avril 2018)
  7. « Coupe du Monde 2026 - Maroc : Le programme de la task-force », Orange Sports,‎ (lire en ligne)
  8. « Coupe du monde 2026: La task force valide le dossier marocain », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  9. « MAROC2026: Le Conseil de la Fifa valide la candidature du Maroc pour le vote final », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  10. « Le Maroc affrontera le trio Etats-Unis - Mexique - Canada pour l’organisation du Mondial 2026 », sur Le Monde.fr (consulté le 11 juin 2018)
  11. « Et l'organisation du Mondial 2026 revient à... », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  12. « Coupe du monde 2026 : le Maroc déçu mais fier après sa défaite », sur Le Monde.fr (consulté le 14 juin 2018)
  13. Sputnik, « Coupe du Monde 2026: «Le Maroc n’a pas à rougir de son échec» », sur fr.sputniknews.com (consulté le 14 juin 2018)
  14. « Moulay Hafid Elalamy à la tête du Comité de Candidature du Maroc pour le mondial 2026 », sur www.2m.ma, (consulté le 8 avril 2018)
  15. Youssef Moutmaine, « Le Maroc fait appel à l’expérience du cabinet londonien «Vero Communications» », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  16. Karim Handaoui, « Mondial 2026 : le Maroc dévoile le logo de sa candidature », Challenge,‎ (lire en ligne)
  17. « Mondial 2026: Casablanca, Tanger, Marrakech, Al Hoceima, Oujda... la liste des villes qui préparent leurs stades », Telquel.ma,‎ (lire en ligne)
  18. « Mondial 2026 : l’Algérie soutient officiellement la candidature du Maroc », Observ'Algérie,‎ (lire en ligne)
  19. « Mondial 2026: voici les pays qui vont voter pour le Maroc », lesiteinfo.com,‎ (lire en ligne)
  20. « Mondial 2026: le Maroc obtient le soutien de Sainte-Lucie », h24info.ma,‎ (lire en ligne)
  21. « Algeria Supports Morocco’s 2026 World Cup Bid », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  22. (en) Safaa Kasraoui, « Belgium Endorses Morocco’s 2026 World Cup Bid », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  23. Festus Chuma, « Botswana throws its weight behind Morocco’s 2026 World Cup bid », sur www.soka25east.com, (consulté le 18 février 2018)
  24. (en) « Dominica joins Caribbean breakaway with support for Morocco 2026 », Inside World Football,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « 2026 World Cup : Palestine and Egypt support the Moroccan bid », Yabiladi,‎ (lire en ligne)
  26. Liam Morgan, « France declare support for Moroccan bid for 2026 World Cup as officials begin promotional tour of Europe », inside the games,‎ (lire en ligne)
  27. (en) « Guinea-Bissau backs Morocco's bid to host the 2026 World Cup », BBC,‎ (lire en ligne)
  28. a et b (en) « Serbia & Luxemboug to Vote for Morocco’s 2026 World Cup Bid », The North Africa Post,‎ (lire en ligne)
  29. (en) Morocco World News, « Nigeria Supports Morocco’s 2026 World Cup Bid », MoroccoWorldNews.com,‎ (lire en ligne)
  30. (en) Football Palestine, « The Palestine Football Association has made it official, announcing its intent to back the @Morocco2026_EN bid to host the first 48 team World Cup. », FootballPalestine.com,‎ (lire en ligne)
  31. (en) Rahul Bali, « Hassan Al Thawadi: Qatar to support Morocco’s bid for World Cup 2026 », Goal.com,‎ (lire en ligne)
  32. (en) Safaa Kasraoui, « Morocco’s 2026 World Cup Bid is the Best: Russian Ambassador », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  33. (en) « Saint Lucia supports Morocco's 2026 World Cup Bid », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « Tunisia Supports Morocco’s 2026 World Cup Bid », Morocco World News,‎ (lire en ligne)
  35. « Coupe du Monde 2026: Samuel Eto'o soutient la candidature du Maroc », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  36. « Le Brésilien Roberto Carlos devient ambassadeur du Maroc pour la Coupe du monde 2026 », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  37. Footempo, « Coupe du Monde 2026: El Hadji Diouf soutient la candidature du Maroc », sur www.footempo.com (consulté le 19 mai 2018)
  38. « Mondial 2026 : le Kenya soutient le Maroc - Afrik-foot.com : l'actualité du football africain », sur www.afrik-foot.com (consulté le 19 mai 2018)
  39. « Le capitaine de l'équipe allemande vainqueur du mondial 1990 soutient la candidature du Maroc », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne)
  40. « Mondial 2026: Lothar Matthäus soutient le Maroc (VIDEO) », Le Site Info,‎ (lire en ligne)