Candidature d'unité populaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Candidature d'unité populaire
(ca) Candidatura d'Unitat Popular
Image illustrative de l'article Candidature d'unité populaire
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Siège Carrer Casp 180, Barcelone
Positionnement Gauche radicale[1]
Idéologie Indépendantisme catalan[2]
Socialisme[2]
Féminisme
Anticapitalisme
Environnementalisme
Municipalisme libertaire
Démocratie directe
Couleurs Jaune, rouge et noir
Site web cup.cat
Représentation
Députés au parlement de Catalogne
10 / 135
Conseillers municipaux
382 / 9 077

Candidature d'unité populaire (CUP) (en catalan : Candidatura d'Unitat Popular), est un parti politique indépendantiste catalan de la gauche radicale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est composé de diverses assemblées locales représentant des villes ou des territoires de langue catalane. Traditionnellement, la CUP ne se présente qu'aux élections municipales, mais en 2012 la formation a décidé de se présenter aux élections parlementaires catalanes[3].

Lors des élections municipales de 2011, la CUP a obtenu 104 conseillers municipaux et 11 conseillers de comarque en Catalogne. Quatre villes ont un maire de la CUP[4],[5].

Aux élections au Parlement de Catalogne de 2012, trois candidats de la CUP sont élus : David Fernàndez, Georgina Rieradevall (ca) et Quim Arrufat (ca)[6]. Georgina Rieradevall démissionne en mai 2013 et est remplacée par Isabel Vallet (ca)[7].

Aux élections au Parlement de Catalogne de 2015, dix candidats de la CUP sont élus : Antonio Baños, Anna Gabriel, Josep Manel Busqueta (ca), Gabriela Serra, Albert Botran, Eulàlia Reguant, Julià de Jòdar i Muñoz, Sergi Saladié (ca),Benet Salellas (ca), et Ramon Usall (ca)[8].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections au Parlement de Catalogne[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Mandats Tête de liste Gouvernement
2012 96 621 3,48
3 / 135
David Fernàndez Opposition
2015 337 794 8,21
10 / 135
Antonio Baños Soutien sans participation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nette poussée des indépendantistes de gauche en Catalogne », sur humanite.fr, (consulté le 24 juillet 2015)
  2. a et b (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 16 juillet 2015)
  3. (ca) « La CUP decideix presentar-se a les eleccions al Parlament », sur vilaweb.cat, (consulté le 28 septembre 2015)
  4. (ca) « Els resultats de la CUP els apropen a l'escó al Parlament », sur elpuntavui.cat, (consulté le 28 septembre 2015)
  5. (es) « Resultados provisionales - Elecciones Municipales 2011 - Catalunya », sur elecciones.mir.es (consulté le 28 septembre 2015)
  6. (ca) « La CUP considera "complert" el seu objectiu d'entrar al Parlament », El Periodico, 25 novembre 2012.
  7. (ca) « Georgina Rieradevall, serà substituïda per Isabel Vallet », Ara, 25 mai 2013.
  8. (es) « Las 10 caras de la CUP », El País, 30 septembre 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]