Cancer bronchique provoqué par des carbures métalliques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article décrit les critères administratifs pour qu'un cancer bronchique provoqué par le cobalt soit reconnu comme maladie professionnelle.

Ce sujet relève du domaine de la législation sur la protection sociale et a un caractère davantage juridique que médical.

Pour la description clinique de la maladie se reporter à l'article suivant:

Article détaillé : Cancer du poumon.

Législation en Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Régime général[modifier | modifier le code]

Fiche Maladie professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour que les affections cancéreuses provoquées par le cobalt soient prises en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Général[1]. Date de création : 9 mars 2000

Tableau N° 70 ter RG

Affections cancéreuse broncho-pulmonaires primitives causées par l'inhalation

de poussières de cobalt associées au carbure de tungstène avant frittage

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Cancer broncho-pulmonaire 35 ans (sous réserve

d'une exposition de

5 ans minimum)

Travaux exposant à l'inhalation associée de poussières de cobalt et de

carbure de tungstène dans la fabrication des carbures métalliques à un

stade avant le frittage (mélange de poudres, compression, rectification et

usinage du préfritté).

Date de mise à jour :

Données professionnelles[modifier | modifier le code]

Le carbure de tungstène est un matériau très dur — 9 à l’échelle de Mohs — résultant d'une combinaison de carbone et de tungstène.

Il convient à divers alliages servant à la confection d'outils devant résister à l'usure comme les scies, les forets, la fraise (outil) ou l'outil de tour. Il est aussi utilisé pour faire des balles de munitions et parfois des billes de stylo. Il est principalement utilisé dans les outils coupant sous sa forme frittée à l'aide de cobalt, qui lui donne la ductilité nécessaire. On peut l'utiliser aussi dans le revêtement de matériaux pour en diminuer l'usure. Par exemple pour les centrifugeuses, on dépose du carbure de tungstène sur les spires pour un blindage plus performant.

Le frittage est un procédé qui permet de réaliser des pièces mécaniques ou d'autres objets à partir de poudres plus ou moins fines. Dans un premier temps, ces poudres sont agglomérées par divers procédés pour constituer une préforme, laquelle est ensuite chauffée pour acquérir une certaine cohésion.

Données médicales[modifier | modifier le code]

Le Cobalt métal en présence de carbure de tungstène est inscrit sur la liste des cancérogènes probables pour l'homme du groupe 2A du CIRC

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources spécifiques[modifier | modifier le code]

Sources générales[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]

Internationalisation[modifier | modifier le code]