Canaux parisiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan des canaux de Paris et du Bassin parisien.
L'écluse no 2 du canal Saint-Denis.
Un automoteur de canal au pont de la Mairie de Pantin. Il est chargé à près de 350 tonnes.
Écluse et entrée nord de tunnel sur le canal Saint-Martin.
Sevran : Pêcheurs du dimanche au début du XXe siècle sur le canal de l'Ourcq.

Les canaux parisiens constituent un réseau de canaux situé à Paris et aux alentours, en France, qui s'étend sur 130 km de voies d'eau, et comprend de nombreux ouvrages techniques tels qu'écluses, ouvrages d'art et usines de pompage de l'eau.

Ce réseau a été réalisé par la Ville de Paris, en application d'un décret du 29 floréal an X (19 mai 1802) du Premier consul Napoléon Bonaparte, afin d'alimenter Paris en eau potable et de faciliter le transport de marchandises et de personnes. Il est progressivement inauguré au cours des années 1820. Depuis 1962 la majeure partie du canal de l'Ourcq n'est plus utilisée pour le transport des marchandises et la longueur du réseau accessible aux péniches est limitée à 22 kilomètres.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le réseau est la propriété de la ville de Paris, qui le gère et en assure l'entretien. Il n'est pas intégralement situé dans les limites de la commune de Paris, mais s'étend sur plusieurs départements (outre Paris, la Seine-Saint-Denis, la Seine-et-Marne, l'Oise et l'Aisne) et deux régions (l'Île-de-France et les Hauts-de-France).

Les voies suivantes font partie du réseau :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Vassal, Les eaux de Paris en Révolution - 1775-1825, Paris, éditions Graphein, , 256 p. (ISBN 2-910764-11-7)