Canal de Sténon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’anatomie
Cet article est une ébauche concernant l’anatomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La glande parotide et le canal de Sténon

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est décrit depuis le XVIIe siècle. C'est la première découverte anatomique de Nicolas Sténon, alors étudiant à l'université de Leyde en , en disséquant une tête de mouton[1].

Définition[modifier | modifier le code]

Le canal de Sténon, ou conduit parotidien de Stenon, ou encore canal parotidien[2] selon la terminologie anatomique est le canal excréteur de la salive produite par la glande parotide mesurant près de 4 centimètres de long et 3 millimètres de diamètre.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Il naît de la glande par l’union de deux racines avant d'émerger de son bord antérieur. Il passe sur le bord externe du muscle masticateur ou masséter, puis la région génienne en passant devant la boule de Bichat puis traverse enfin le muscle buccinateur. Il se termine en s'ouvrant dans la cavité buccale en regard du collet de la première ou deuxième molaire supérieure. Le canal s'abouche dans la cavité buccale par un orifice au sommet d'un petit relief de la muqueuse de la joue : la "papille du conduit parotidien". Il se situe donc médialement à la branche descendante de la mandibule.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

La présence de granulations blanchâtres au pourtour de la papille du conduit parotidien est pathognomonique de la rougeole : c'est le signe de Köplik.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Beck, Gustav Scherz, Le bienheureux Niels Steensen, Paris, Cerf, 1988.
  2. Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 6 avril 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]